"La regrettée" émission Passion Maisons sur canal Historia

 

Malheureusement depuis 2012 il n'y aplus de nouvelles productions d'émissions dans cette série. J'ai été impliqué sur certains dossiers, en voici un résumé. Merci Madame Marie Dumais.

 

Dans ce dossier, vous trouverez des articles sur différents évènements, qui se sont passé à l'émission Passion Maison depuis 2006. Vous y verrez aussi les horaires de diffusions à chaque saison nouvelle. Si vous ratez une émission de Passion Maison, ne vous en faites pas, l'émission va être rediffusée à quelques reprises pendant l'année, et ce, sur une possibilité d'une période de 5 ans pour chaque émission.

 

QUOI DE NOUVEAU AU DÉBUT DE L'ANNÉE 2012 ...

 

C'est la mort dans l'âme que je vous annonce, que le canal Historia n'a pas renouvelé avec la réalisatrice de Passion-Maisons : Madame Marie Dumais (Pram), la continuité de nouvelles émissions pour 2012.


Ce qui veut dire en d'autres termes, que l'équipe de réalisation de "Passion-Maisons" ne produit plus de nouvelles émissions , c'est fini.

 

Par contre, Historia se réservant le droit de faire passer en reprises, pour 5 ans, chacune des émissions produites antérieurement à 2012. Nous devrions en principe, selon les décisions de la chaîne Historia, voir des reprises d'émissions pendant les 5 prochaines années encore ...




Qu'elle belle aventure, que nous ont fait vivre, Marie Dumais la réalisatrice et Historia le diffuseur, depuis 7 ans !

Et quelle importante sensibilisation pour la protection de notre patrimoine bâti, que cette émission a pu apporter pendant ces années.

 

 

Bravo à Marie Dumais et son équipe. Bravo aux producteurs de Pram. Merci beaucoup à la chaîne Historia !





 




 





Quoi de nouveau au début de l'année 2011 ...



Madame Marie Dumais, qui est la conceptrice et réalisatrice de l'émission Passion Maisons, vient de voir sa candidature déposée, pour la réception en mars 2011 du Prix Robert-Lionel Seguin.


 


Ce prix remis à chaque année depuis 1984, par l'association d
e l'APMAQ (Amis et Propriétaires de Maisons Anciennes du Québec), vise à souligner :
"L'engagement soutenu et significatif d'une personne dans des activités visant la sauvegarde ou la mise en valeur du patrimoine bâti au Québec."



"il m'apparait important que l'APMAQ, reconnaisse le travail accompli depuis 2005, par la personne derrière le succès de l'émission Passion Maison auprès du grand public.
Émission qui fait la promotion et la préservation du patrimoine bâti".
(Michel Gauthier de La Prairie)

 

 


alt
 

 

J'estime que madame Marie Dumais est la candidate idéale pour la réception de ce prix. Je me suis permis d'écrire cette lettre de soutien pour la candidature de madame Dumais. En voici le libellé :
(Michel Martel)

 

 

Comme plusieurs personnes, j’ai rencontrer pour la première fois, madame Dumais chez moi en 2006, dans le cadre du tournage d’une émission de la série Passion Maison. Cette rencontre s’est avéré différente de ses tournages habituels. Permettez moi donc, d’inclure le court préambule qui suit.

 

 En plus d’être un restaurateur de notre maison famliale, comme les autres intervenants de l’émission Passion Maisons, je suis de plus, un professionnel de métier dans ce domaine depuis 1976.

Je récupère des maisons ancestrales vouées à la démolition, les étudie et les démonte stratégiquement ; par la suite je travaille au remontage et à la remise en valeur de ces bâtiments.

Lorsque j’ai découvert les premières émissions de Passion Maisons en 2005, j’en suis tomber à la renverse. Sans réfléchir, je suis naîvement entrer en contact avec madame Dumais, pour lui parler des similitudes évidentes qui existaient entre mon métier, et les visées de son émission.

Madame Dumais a immédiatement été intéresser à mon discours. Nous sommes devenus depuis, de bons amis qui échangeons de temps à autre, en analyses suggestions et entraides mutuelles, dans le cadre de notre passion commune.

 

Ma première rencontre avec Marie Dumais, a été un moment absolument magique. Inutile de vous dire que pour “vivre” de mon métier, il faut régulièrement faire un acte de foi et ne pas ménager les efforts intenses.

Lorsque madame Dumais m’a proposé de mettre en évidence publiquement, mon hardu créneau de travail,  elle m’a donner une chance inestimable de faire avancer plus loin, cette quête personnelle de sauvegarde patrimoniale. Je la remercie du fond du coeur

Nous sommes deux personnes du même âge. La chimie entre nos deux façons d’alimenter notre passion de ces vieilles maisons, a été un des plus beaux évènement, qui me soit arriver dans ma vie professionnelle.

 

Passion Maisons c’est son bébé, elle l’a mis au monde et elle a travailler très fort pour l’amener au stade de maturité que nous connaissons aujourd’hui.
J’ai toujours été impressionné de voir la détermination de cette femme, pour aller au fond des choses, lorsqu’on parle de la protection de notre patrimoine bâti.

Au premier abord, j’ai tout de suite aimer son attitude convaincante et bien orchestrer, qui vise à montrer les résultats de ces travaux fastidieux, qu’exigent une belle remise en valeur de ces vieilles demeures.
Elle sait de quoi elle parle, elle démontre toujours un regard admiratif sur le travail accompli.

 

Elle demeure très humble dans son approche et elle a cette qualité fondamentale, de laisser toute la place à l’interlocateur et à ses réalisations.
C’est une belle attitude qui l’honore et qui est sans nul doute, la marque des grands personnages de notre histoire. Elle ne parle jamais de ses réussites. À ses yeux ce n’est pas ce qui importe, mais plutôt “ce qu’ont à dire”, ceux et celles qui ont mis la “main à la pâte”.

 

Avec sa grande intelligence, elle élabore avec finesse et respect, le canevas et l’orientation qu’elle veut donner à chaque émission de sa série. Elle se base sur la personnalité des gens et sur ce qu’ils ont à raconter de leur projet. Elle met tout en oeuvre pour que la réalisation de ses émissions, soit le plus beau reflet possible, du travail accompli par ces particuliers.

Madame Dumais a vite compris que ces passionnés de restauration, sont souvent confrontés, à oeuvrer en solitaire et sur de longues périodes de temps, aux travaux de leur petit coin de patrimoine. C’est ce reflet “humain”, qui se démarque au tout premier plan de son oeuvre.

Lors d’un tournage, elle s’efface dans l’ombre de son équipe. C’est une aguerrie de ce métier, ça saute aux yeux dès les premiers moments d’un tournage. Elle contrôle subtilement d’une main de maître le déroulement de l’évènement, en laissant toute la place et le rôle principal, à ces travailleurs et travailleuses acharnés

 

Avec ses écrits de vulgarisation populaire, portant sur la techniqualité des connaissances de notre passé architectural, et sur sa remise en valeur adéquate ; on peut considérer que dans la deuxième moitié du 20ième siècle, Michel Lessard, ethnoloque historien écrivain, est probablement la personne, qui a le plus, émerveiller, éveiller et marquer l’esprit des amateurs-artisans populaires, dans ce domaine au Québéc.

Ces restaurateurs et restauratrices en herbe, ont en grand nombre, dévorés avidement ses livres dans les années entourant 1972, et se sont appropriés cette protection de notre patrimoine, comme jamais il n’avait été fait auparavant.

 

Marie Dumais est en voie de devenir, ce deuxième personnage, d’influence majeure du début du 21ième siècle, à promulger cette passion de protection architecturale.

Son influence positive et enrichissante, sur les milliers d’auditeurs télévisuels qui se délectent de son émission à chaque semaine, est et sera, comme les écrits de Michel Lessard, un pôle historique d’importance capitale dans ce domaine.

Monsieur Lessard a stimulé de façon significative, les générations des années 70 avec sa belle sensibilisation populaire ; Marie Dumais influence de nos jour, au même niveau d’intensité, les générations de la fin du 20ième siècle, à prendre la relève de ce qui a déjà été fait… et de ce qui reste à faire.

 

Dans ce domaine toujours fragile, qu’est la sauvegarde du patrimoine bâti Québécois, nul doute que par la qualité de son travail, et la sagesse de ses interventions professionnelles, Marie Dumais mérite haut la main, cette marque de reconnaissance du Prix Robert-Lionel Seguin de l’APMAQ.

 



Michel Martel, 13 février 2011.

Artisan charpentier-menuisier sous l’entreprise : piecesurpiece.com

 

Aux dernières nouvelles en ce mois de septembre 2011, je viens d'apprendre, que madame ne s'est pas mérité ce prix.

Selon plusieurs observateurs spécialistes et intervenants dans ce dossier, c'est une erreur assez flagrante de la part des décideurs de l'APMAQ, de ne pas avoir honoré cette grande dame.

Que s'est-il passer ?? même des historiens de renom comme entre autre Michel Lessard, sont outrés de cette décision ...

cette saga "Marie Dumais" est à suivre ...

 




 

  À voir à l'automne 2011,

dans la nouvelle série d'émissions de Passion Maison, la restauration d'une maison de pierre dans le "trait-carré" de Charlesbourg (ville de Québec).



Un dossier sur la reconstitution (par l'intérieur du grenier) d'une charpente de toit de style Français, en remplacement de la charpente originale, qui a été malheureusement entièrement démolie par des inconscients dans les années 1970, pour faire place à des logements locatifs dans le comble-grenier de la maison.



Ces travaux de Janvier 2010, sur une superbe maison de pierre dans le trait carré de Charlesbourg (Québec),
vous sont présentés dans un dossier sur mon site. C'est cette maison que vous verrez en émission à l'automne 2011.




alt





alt






alt








Également à voir à l'automne 2011,

dans la nouvelle série d'émissions de Passion Maison, la reconstruction et la restauration d'une maison en pièce sur pièce, dans l'OUTAOUAIS,  dans le village de de

Ste-Cécile de Masham dans le secteur de La Pêche.




Je vais bientôt vous présenter un dossier du remontage de cette maison.

Je savais qu'une maison démontée depuis plusieurs années à Laprairie, était entreposé dans une grange.
Je connaissais les propriétaires de cette maison, qui voulaient s'en départir.

Avec mes conseils et références, un couple de jeunes et vaillants passionnés de l'Outaouais (Louis et Julie), ont acquis la maison.

Par la suite en juin 2010, j'ai été faire le remontage de base de ce carré de pièce très ancien. Avec plusieurs de mes conseils, ils ont continuer le projet, selon leurs goûts et leurs visions de la maison.

Je vous invite à écouter cette belle émission.









 

Ce qui s'est passé sur mon site, pendant la saison hiver 2009 de Passion Maisons ...






Tournage de passion- maisons, sur le remontage et remise en valuer, de la maison Leblanc à St-Armand. Une émission incontournable à voir.

 

Pendant la fin de semaine du 16 aout 2008, l'équipe de tournage des émissions de Passion Maisons, m'ont offert un beau cadeau !

 

En effet, l'équipe s'est rendue à St-Armand et ils ont tourné une émission sur le remontage de la maison Leblanc. Pour celles et ceux qui me lisent depuis quelques années, vous savez que j'ai récupéré en 2006, cette "ruine" à St-Grégoire, dans mon village. Lors de l'émission de Passion Maison, tournée en 2006 chez moi, ils ont présentés dans mon émission, une capsule sur la récupération de cette maison Leblanc qui était en cours à ce moment.

 

Donc vous pourrez voir cette émission, dans la saison hiver 2009, et par la suite en reprise à différents moments, et qui montre le retour à la vie de cette maison de 230 ans ,qui a été sauvée in-extrémis de la démolition à St-Grégoire, pour être remontée à St-Armand en Estrie. Vous pouvez voir au dossier de la maison leblanc, de nouvelles photos de son remontage.

C'est un de mes "bébés" cette maison, et c'est la première fois qu'on verra une émisson de Passion Maisons en 2009, qui est une suite d'une émission tournée en 2006 chez moi.

 

 

Cette maison que j'ai récupérer sur le territoire de mon village de St-Grégoire (secteur de Ville-de-Bécancour), était probablement une ou la plus vieille maison, encore debout, de l'origine de l'arrivée des Acadiens déportés, qui ont colonisé notre région dans le dernier quart du 18ième siècle. J'ai alerté des gens sensibilisés au patrimoine à ce sujet, à la ville de Bécancour, y'ont pas allumés ... pas de budjet qu'on m'a dit ... pas de programmes ... par ici on ne pense qu'usine...
 
Malheureusement, nos dirigeants municipaux de Ville de Bécancour, n'ont encore aucune législation ni même de programme de sensibilisation populaire, pour protéger les quelques joyaux architecturaux de notre passé qui subsistent dans notre région ... joyaux qui disparaissent à vue d'oeil, de plus en plus vite, sous la pression du modernisme.

On émet encore dans notre région, des permis de démolitions, sans même s'interroger sur ce qu'on démolit.

On en a vu un exemple flagrant récemment dans mon village (St-Grégoire), lors de la démolition sauvage et "à la sauvette" à la brunante par une fin de journée, d'une maison de notre patrimoine. On a "dormi sur la switch" lors de l'émission de ce permis à la ville......

Dans le cas de la maison Leblanc de cet article, on m'a raconté que monsieur le maire de Bécancour, s'est même permi, d'aller s'installer devant la maison avant sa démolition, accompagné de son tréteau de peintre en herbe, pour fixer sur tableau cette maison ... ayoye ! ...sans qu'aucune "lumière" n'allume dans sa tête, à savoir que cet artéfact important du passé de notre région, était sur le point de disparaître ... faut l'faire !
... je ne m"étirerai pas sur ce sujet, je risque de devenir malin !

Nos dirigeants devraient prendre exemple de certaines municipalitées (comme exemple :  dans la région de Portneuf entre autre, qui, dans tout le moins, s'interroge lorsque survient telle demande de démolition d'une ancienne maison regionale, et n'émette aucun permis sans examen de la situation, par des gens connaissants dans ce domaine de leur région.





Très belle émisson, qui répond à beaucoup de questions, pour celles et ceux qui ont l'intention de se lancer dans ce type de construction.

 





alt



Sur la photo, Jean et Mélanie, en compagnie de fiston et Alain Choquette. Ce sont eux quii ont fait la restauration de la maison Leblanc. Ils ont cru à leur projet, ils ont travaillés "sans bon sens", et les résultats sont épatants. Bravo le beau couple !









En 2009 et 2007, 2 beaux livres ...

 

 

Au début de novembre 2007, un livre sur l'émission « Passion Maisons », vient de paraître sur les tablettes des librairies. 20 maisons ancestrales qui ont fait l'objet d'émissions télévisuelles y sont représentées. Deux superbes artistes présentent ces maisons, le photographe Alain Lamontagne et l'écrivain André Morin. Des textes et des photographies extraordinaires. Le livre est chapeauté par Victor-Lévy Beaulieu et sa maison d'édition.

 

 

alt

 

Une très belle œuvre, qui met en valeur le travail de tous ceux et celles, qui au Québec ont mis sur plusieurs années, des 'sueurs de sang'  à réaliser des sauvegardes et des belles remises en valeur de notre patrimoine bâti. Vraiment un beau livre. Je vous le recommande.

 







 

Au début de novembre 2009, un DEUXIÈME livre sur l'émission « Passion Maisons », vient de paraître sur les tablettes des librairies. On y découvre encore une fois d'autres maisons, qui ont été tournées lors des émissions 2007-2008-2009.





 




 

En juillet 2006, nous (la famille Martel-Béliveau), avons reçu la visite de l'équipe de tournage de l'émission Passion Maisons ...

 

Sous la direction de la réalisatrice chevronnée Marie Dumais, de la présence magique d'Alain Choquette, du maître des belles images à la caméra Christian Bernèche et des autres techniciens, nous avons vécu un moment absolument extraordinaire. 

 

Un reportage d'une heure a été réalisé, sur la restauration de notre maison familiale ancestrale et sur mon travail de protecteur de maisons patrimoniales.

 


Pour ceux et celles qui voudraient visionner l'émission, surveiller
 l'émission Passion Maisons sur le canal HISTORIA, vous y verrez la reprise de l'émission sur « Bécancour ». 

 

Je vous invite à l'écouter, j'y donne beaucoup d'informations relatives à la sauvegarde et à la remise en valeur de nos vieilles maisons.

 
"NOUS, LA FAMILLE MARTEL-BÉLIVEAU, TENONS À REMERCIER ET À FÉLICITER SINCÈREMENT L'ÉQUIPE DE TOURNAGE DE PASSION MAISONS, POUR LEUR PROFESSIONNALISME ET LEUR BELLE AMITIÉ."
"VOUS NOUS AVEZ FAIT VIVRE UN MOMENT MÉMORABLE..."
 
 

Michel Martel, automne 2006

Qui est en ligne?

Nous avons 28 invités et aucun membre en ligne

05-150x150.jpg

Copyright © 2016 Michel Martel / Pièce Sur Pièce - Tous droits réservés