INSPECTION de maisons ancestrales ... du 17-18-19 et début 20ièmes siècles.

Voici les situations d'inspections,
dans lesquelles se situe mon expertise :

 

  • Examen complet dans les cas d'achat ou vente de maisons ancestrales.

  • Examen de problématiques sur structurel de maisons ancestrales.
  • Examen du potentiel d'une maison ancestrale, pour un projet de restauration,  élaboration des étapes à suivre, enseignement des procédés d'interventions.
  • Consultant sur chantiers/dossiers de restauration d'un bâtiment patrimonial.

  • Examen de maisons anciennes du 17,18 et 19ième siècles, vouées à la démolition, donc accessibles à un déplacement. Je fais l'acquisition de ces maisons dans certains cas.

Je fais des inspections n'importe où au Québec ou hors province, je n'ai pas de limite de distance.

LIRE la suite...


Pour faire une inspection de maison, mon TARIF est de 65.oo $ de l'heure.

Ce taux horaire s'applique :

sur le temps de route aller-retour pour me rendre sur le lieu d'inspection,

+ sur le temps d'inspection sur place.

+ sur le temps de rédaction d'un rapport écrit, si exigé. 

+ je charge également mes frais de consommation d'essence.

Le taux horaire est facturé, et les TAXES (15%) s'appliquent.

 

Pour faire une inspection de maison, dans un cas de démolition, lorsque je veux personnellement l'acquérir et la récupérer par démontage, je n'ai pas de frais.


  • Je vais tout vous dire sur place, en vous décortiquant les indices anciens que recèlent votre bâtiment, et en répondant à vos questions. Je suis un verbo-moteur quand je commence à "décripter" un bâtiment, plusieurs prennent des notes devant le flux d'informations que je donne, certains m'enregistre ou m'imprime sur vidéo, c'est probablement la meilleure façon de se souvenir de mes observations sur le bâtiment.

  • Je peux aussi dans certains cas rédiger un rapport écrit de l'inspection, des frais supplémentaires, toujours à 65 $ l'heure, s'ajoutent aux frais d'inspection, pour la création et la rédaction de ce rapport.

  • Pour d'autres renseignements, consultez également l'article sur mon site intitulé : Mes limites en matière d'évaluation d'un ancien bâtiment.

 

Petite note en passant :

Ne vous faites pas berner ...

Malgré ce que disent certains inspecteurs en bâtiments sur le marché ou certains agents d'immeuble ou courtiers :

IL N'Y A PAS DE CERTIFICATION NI D'ORDRE PROFESSIONNEL PROVINCIAL D'INSPECTEURS EN BÂTIMENTS,inscrit au registre gouvernemental.

DONC IL N'Y A PAS VRAIMENT D'INSPECTEURS QUE L'ON VEUT BIEN DIRE "ACCRÉDITÉS OFFICIELLEMENT" au sens de la loi sur les ordres professionnels.

 

Il n'y a que des associations, qui se disent aussi "officielles" une que l'autre.



Elles ramassent des cotisations de leurs membres, (comme dans bien des associations, tout commence par l'argent ...) , et "en retrour", elles "gratifient" leurs membres, d'une accréditation maison, selon un barême d'évaluation des compétences qui varie d'une association à l'autre.

Dites vous que n'importe qui enfin de compte, peut "s'octroyer" le titre d'inspecteur en bâtiments, avec ou sans expériences en construction.

C'est une profession sans vraiment d'encadrement professionnel au sens d'une règlementation homogène officielle gouvernementale.

 

Les meilleurs inspecteurs (res) en bâtiments, demeurent les personnes de métier, qui ont une forte expérience de chantiers dans un ou plusieurs domaines de la construction et qui ont accumulés au cours des années, de l'expérience tangible et des connaissances générales ou spécialisées relatives à la construction.


Avec ou sans une "supposée accréditation officielle d'associations diverses",

ce sont les meilleurs professionnels en inspection sur le marché.

 

Ne vous faites pas berner par la mot "accrédité" ...

 

 

 

Qui est en ligne?

Nous avons 17 invités et aucun membre en ligne

13-150x150.jpg

Copyright © 2016 Michel Martel / Pièce Sur Pièce - Tous droits réservés