choisir une catégorie →

GÉNÉRAL

Beaucoup plus de contenu pour les abonnés
Vous devez vous inscrire (abonnement) pour voir l'ensemble des articles de cette section du site.
La survie du site ... dépend des abonnements.  Merci !

53-Vaut mieux s'informer et bien planifier, avant de faire de gros travaux




Question :



Bonjour Monsieur Martel,

 

    Voilà déja plusieurs semaines, jours, et heures, que je parcours avec bonheur et chance votre oeuvre sur internet.  Je me réjouis enfin à vous écrire. J'aimerais vous remercier pour ce travail inestimable que vous rendez accessible à tous et votre passion que vous partager et transmettez aussi par le fait même à toute une nouvelle génération.

 

    Je me nomme J-C. B., j'ai 25 ans, et je vait bientôt faire l'acquisition de la maison de mes ancètres, sur la rive-sud de Québec. La terre où ma maison fût construite appartient à ma famille depuis le régime Français. Mais j'estime que la construction de la maison actuelle à eu lieu approximativement entre les années 1770 et 1790. Puis elle à été démonté et rebâti au environ de 1830 plus près de la grand route ( Chemin du Roy ). Je vous ai joins une photo, il s'agit d'une maison pièce sur pièce avec un solage de pierre. Mon père l'avait rénové, à son goût et selon ses besoins, il y a déjà plusieurs années.

 

    Si je vous écrit aujourd' hui, c'est que je planifie, depuis longtemps, de lui rendre sa gloire d'antan. J'aurai peut-être deux ou trois questions à vous poser. Je me permet d'y aller comme suit, et si par un heureux hasard, vous aillez quelques instants pour y répondre j'en serai des plus reconnaissant et redevable.

 

    Ma maison avait une cheminée de pierre au millieu d'elle auparavant. J'ai vu que vous avez déjà construit de telles ouvrages par le passée sur vos photos. J'ai une ressource en pierre des champs inépuisables pour la bâtir. Mais, je préférerait confier ce travail à un maçon ou à quelqu'un qui si connait.. Combien une construction de ce type pourrait me coûter environ de nos jours ( si je pait quelqu'un..) ?

 

    J'ai aussi bien aimé vos réalisations où la toiture est isolé par dehors et où de l'intérieur l'on peut voir toute la charpente du toit. Est-ce bien couteux? J'ai lu que cela était compliqué et honéreux à cause des lucarnes. Je désire remettre ma toiture au niveau par dessus les planches d'origine et la recouvrir de bardeaux synthétique Enviroshake ou d'un bardeaux de cèdre si jamais le projet de la cheminée tombe à l'eau. Je pourrait peut-être l'isoler par dehors en même temps..

 

   Autre question, Ma toiture possède un avant-toit typiquement Québécois. L'ossature et l'âge de ma maison me porte à croire qu'elle avait probablement un toit plutôt d'allure Français au départ.. J'aime beaucoup ce type de toit à deux versants.. Est-ce que je commettrait un crime historique et impardonnable de restauration en autant l'avant-toit de sur ma maison, d'après-vous, pour lui redonner l'allure Français..?

 

   Ma dernière question, comme vous le constatez, j'ai beaucoup de questions. Si par un heureux hasard vous auriez une journée de libre à me consacrer. Après le temps des fêtes bien sûr, dans la prochaine année, et selon vos disponibilités. J'aimerais bien faire le tour de ma maison avec vous et j'aurai certainement plusieurs autres questions à vous poser.. Bien sûr, il me ferait plaisir de vous fournir une compensation pour la journée selon votre bonne convenance évidemment.

 

 

Sincérement,

 

J-C. B.

alt

Réponse :


 

Bonjour, et merci pour vos beaux commentaires sur mon travail.

Les travaux que vous planifiez faire sur cette maison sont majeurs. Vous pouvez vous orienter vers un budget de 175 à 300,000. $ pour faire une belle job, tout dépend à quel niveau de restauration vous vous rendez, et comment vous gérez le budget et le chantier.

Je ne vous expliquerai pas le détail de ces travaux par écrit, le temps me manque pour vous écrire un roman, parce que ce serait un roman, y'a trop de chose à dire.

La lecture en détail de mon site va bien vous orienter, il est là pour ça.

Je fais souvent des visites d'inspection-expertise de bâtiments anciens, pour orienter les gens dans les étapes à suivre, une idée du coût de chacune et pour répondre aux questions. Quand vous serez prêt, il s'agit de prendre rendez vous, à un moment que ça va coincider dans mon horaire assez charger.

Entretemps, je vous suggère de prendre votre temps, de lire sur le sujet, et surtout de visiter des chantiers de maisons ancestrales en cours dans la province par des particuliers. Questionnez, examinez de quelle façon ils procèdent, quelle est leur vision des buts à atteinfre, et surtout de quelle façon ils gèrent les sous ...

Pour vous faire un survol rapide, voici quelques coûts, qui répondront à certaines de vos questions :
Pour une cheminée de pierre avec âtre entre 35 et 50,000 $. Pour la toiture, (qui peut être rendue à la Française effectivement selon votre texte, et qui serait à mon idée la meilleure intervention architecturale à faire sur cette maison), autour de 60,000.

Y'a une grosse job de curetage complet de tout le recouvrement moderne des murs de la maison, intérieur-extérieur, à effectuer. Je vois que c'est en brique dehors, faut tout enlever retourner au carré de bois, redéfinir les grandeurs d'ouvertures d'origine et les proportions en général.


Comme par exemple : ces grosses vitrines en façade ne sont pas appropriées, elles défigurent la maison actuellement, les lucarnes sont trop volumineuse etc.


Par la suite du curetage extérieur, il faut (entre-autre) isoler, refaire la finition extérieure en planches verticales, refaire la fenestration etc.
Pour l'intérieur je n'ai rien vu, mais juste à voir l'extérieur, je présume qu'il doit y avoir pas mal de curetage-démolition à faire, et tout refaire ...

 

C'est un gros chantier général, qui doit être "vu" dans un bloc pour faire en même temps, les étapes majeures de base. Parce  que lorsqu'on touche à la restauration d'un élément de la maison, d'autres éléments autour seront affectés aussi, et ainsi de suite. Donc tant qu'à faire pour bien faire, faut toucher à tout.
Par la suite, lorsqu'on est rendu dans la finition intérieure, ça peut s'étirer sur plusieurs années. L'important ce sont les étapes majeures de base.

 

 Sinon si vos budgets ne sont pas dans cet ordre de grosseur et que vous ne voulez faire seulement que certaines étapes, il faut faire ces étapes en fonction qu'elles soient "continuables" dans le futur, et dans le bon sens d'une future belle restauration,  sans être obliger de "se défaire" plus tard, à cause d'une mauvaise planification au début.

Comme je vous l'ai mentionner, TOUTES les étapes sont en relation une et l'autre.

Si vos budgets sont très petits, je vous suggère de ne rien faire pour l'instant et de conserver la maison telle qu'elle est. Sans l'agraver davantage par des ajouts moderne qui viendraient encore une fois écorcher ce qui reste de charpente et d'éléments anciens, encore existants dans ce bâtiment.

Au niveau rendement de l'argent à investir, si vous faites une restauration d'usage pour rendre le bâtiment comme il se doit, elle prendra beaucoup de valeur avec les années.

Si vous investissez des moindres sommes pour donner certains cachets à certains endroits de la maison tout en conservant des anachronismes modernes dans l'ensemble, sa future valeur ne sera pas tellement plus que ce qu'elle vaut présentement.

 

merci, au plaisir de vous orienter.

 

Michel Martel

 

 

 





SUITE ...








Merci, pour vos réponses. J'ai environ un budget de 120,000. $ pour les travaux. Bien sûr je compte en faire une bonne partie par moi-même et avec l'aide de ma famille et amis. J'espère épargner un peu comme cela. Si vous avez affaire prochainement à par ici. Cela pourrait être une bonne occasion pour se rencontrer. Autour de quelles dates pensez-vous descendre dans ma région, et combien chargez-vous pour une visite d'inspection ?

 

   Les grandes lignes de mon projet se dessine tranquillement. J'ai seulement besoin de l'avis de quelqu'un qu'y s'y connait par rapport à mes idées pour me donner un petit coup de pouce.. 

 

Merci,



Réponse :


Avec votre budget (en 2010), avec une grosse implication physique de votre personne dans les travaux et surtout, avec de l'aide de la famille, beaucoup d'aide, vous pouvez réaliser les étapes majeures des travaux, en ce qui conserne toute l'apparence extérieure, (isolation, cheminée, fenestration, finition). Mais faut savoir compter ...


Pour l'intérieur, je vous suggère de ne rien défaire pendant les travaux de votre chantier à l'extérieur. Pour que l'intérieur demeure bien vivable. Vous allez probablement avancer ces travaux intérieurs, petit à petit avec les années, en prenant le temps de vivre dans la maison.


Votre vision actuelle de la finition de l'intérieure de la maison, va se modifier après avoir fait les étapes extérieures. Et elles va se modifier encore avec les années, quand aurez vécu dedans et que vous aurez 
"mijoter" vos décisions d'interventions intérieures.

Quand on prend le temps de prendre son temps, on est toujours gagnant dans ce genre de projet, on fait moins d'erreurs.

Ce probablement un projet de vie, ce que vous comptez entreprendre.



Pour mes conditions d'inspections, voir mes FAQ / général / l'article : Inspection et expertise. Je vous tiendrai au courant de mes disponibilités dans votre région pour une rencontre.








Voici à quoi pourrait ressembler votre grande maison, si une restauration d'usage comme je le pense, y était appliquer. Si elle gardait son galbe Québécois et en imaginant la cheminée dans le presque centre du toit.
Maison de bois, recouverte de planches à la verticales à l'extérieur. pignons et toit en bardeaux de bois, lucarnes au volume bien balancé.

La maison Grenier de Calixa Lavallée. admirez ...

alt


 





Voici maintenant, "grossièrement" à quoi elle pourrait ressembler architecturellement parlant, si elle était dans un esprit plus Français, avec un toit pentu. Imaginez des fenêtres à petits carreaux un peu plus grande et un recouvrement de planches, comme la maison précédente.

La maison Ginchereau, à l'ïle d'Orléan, au début du 20ième siècle.

alt



 





Voici maintenant de quoi va probablement avoir l'air votre maison, après un curetage extérieur de la maison actuelle, regardez les belles proportions architecturale d'influence Française de cette maison, la vôtre est similaire.
Voir le dossier de la maison BOURQUE, sur mon site.

alt


Et voici maintenant de quoi pourrait probablement avoir l'air
la maison Bourque ci-haut, avec un montage rapide et grossier sur photoshop. Avec sa cheminée centrale, son recouvrement de planches à la certicales, ses fenêtres d'époque et son toit à la Française, comme votre maison était tout probablement à son origine.

alt

 


 






EN   2011 ...

Bonjour monsieur Martel.

 

Merci de l'attention et bonne idée. Désolé de ne pas vous avoir redonné de nouvelles mais la dernière année a été disons des plus occupée, mais aussi des plus stimulante.

 

Nous avons bien pensé à notre affaire, changé d’idées mille fois et nous nous somme mis à travailler.

 

J'ai creusé la cave de deux pieds avec une petite pelle, refait le fond de terre de plomberie, entrée électrique souterraine, etc. Bref, j’ai passée l'été dans ma cave haha. Par la suite, j'ai refait les joints de mortier du solage qui donne un résultat pas piqué des vers (j’ai joint des photos). Nous avons aussi terminé le curetage intérieur.

 

Une somme de travail considérable, mais comme vous le savez très passionnante. Pour l’extérieur j’ai décidez de me fiez beaucoup sur la maison Grenier, vu l’âge et les ressemblances avec ma maison.

 

Beaucoup de travail m’attend encore mais le plus beau est à venir ; fenêtres, revêtement extérieur, finition intérieur, etc.

 

Au plaisir,

 

Jean-Charles Bernier
















Félicitation monsieur Bernier !

Michel Martel

 

Qui est en ligne?

Nous avons 55 invités et aucun membre en ligne

02-150x150-0325.jpg

Copyright © 2016 Michel Martel / Pièce Sur Pièce - Tous droits réservés