choisir une catégorie →

GÉNÉRAL

Beaucoup plus de contenu pour les abonnés
Vous devez vous inscrire (abonnement) pour voir l'ensemble des articles de cette section du site.
La survie du site ... dépend des abonnements.  Merci !

10-L'éternelle question, combien ça coûte reconstruire et restaurer une ancestrale

Question : Bonjour monsieur, Bonjour madame


Je viens en compagnie de ma douce moitié de terminer le visionnement de l'émission à laquelle vous avez collaboré à "Passion-Maisons", et qui met en lumière les travaux que vous avez faits sur votre vieille maison.


Nous avons été impressionné par l'immensité de la tâche que vous avez accompli. Nous avons été ému par la façon que vous avez eu de partager votre passion pour les maisons anciennes. Mon épouse et moi habitons une de ces maisons. Elle a plus de 80 ans d'age. Nous avons eu à la rénover lors du décès de ma mère. Nous avons été confronté à de nombreuses difficultés. Je dis que depuis ce temps l'âme de mes parents habite notre demeure.


Mes grands-parents habitaient sur l'avenue R. à Beauport. Vous m'avez permis de revivre ces merveilleux instants de ma tendre enfance et de comprendre le pourquoi de ces petits racoins qui faisaient souvent nos délices.


Merci pour nous rappeler si bien l'importance du travail exécuté par nos anciens. Merci aussi de nous donner le goût de repartir à la découverte de nos campagnes.


Bravo à vous et à votre merveilleuse famille.
B.G.

 

P.S.
Des amis à nous, ont en notre compagnie, également écouté votre reportage hier soir à Historia. Ils ont trouvé votre prestation tout à fait magnifique. Ils ont visité votre site web, ici à la maison. Ne pouvant vous poser des questions par courriels, parce qu'ils ne s'y connaissent pas en Internet.
Ils aimeraient vous mentionné qu'ils sont intéressé à l’achat d’une maison, mais ils ont quelques questions.
Entre autre, combien il en coûte pour acheter une maison puis pour la reconstruire pour qu’elle soit habitable de façon très confortable ? Enfin pour qu’elle soit totalement terminé ?
Merci,



Réponse :

 

Bonjour, merci pour ces beaux commentaires à mon égard.

Votre question, est la question que tout le monde se pose, je ne pourrai y répondre ce matin avec un chiffre quelconque lancer sur la table, il y a trop de choses à analyser. Voici quand même un bon résumé de réponse à cette question.

 

Pour le remontage d'une telle maison, c'est très difficile pour moi de vous donner un prix exact du coût total, parce qu'il y a trop de paramètres à prendre en considération.

  • Vous y connaissez vous en restauration de vieilles maisons?
  • Avez-vous de l'expérience un peu dans ce domaine?
  • Êtes-vous amateur, connaisseur ou collectionneur d’Antiquité (meubles, vieux matériaux etc.)?

Si oui, vous avez une base et une sensibilité à analyser les choses du passé. Sinon, vous devriez lire un peu pour savoir dans quel univers vous vous embarquez.

  • Êtes-vous intéressé par cette alternative de reconstruction et restauration d’une maison ancestrale, parce que vous trouvez ça beau ces maisons, comme beaucoup de monde d’ailleurs?

Si oui, vous êtes bien normal, ce sont des maisons chaudes et magiques, par contre c’est un projet de maison qui demande une connaissance plus élaborée, que le simple fait « d’aimer ça ».

  • Connaissez vous des personnes qui ont restauré, ou qui restaure une maison ancestrale présentement pour vous informer sur la chose?
  • Avez-vous une idée des différentes structures de maisons du 17ième 18ième 19ième ou 20ième siècle?

Si vous répondez non à ces 2 questions, vous devriez visiter quelques personnes qui ont réalisé, ou qui réalisent présentement tels projets. Ces visites vont vous éclairer sur les coûts actuels de telle construction et sur leurs façons de mettre en valeur les critères architecturaux historiques d'une maison patrimoniale.

De plus vous devriez lire des ouvrages photographiques sur les maisons ancestrales et des ouvrages plus techniques qui instruisent sur la restauration puriste. Ces ouvrages existent sur le marché et vont vous guider, sur les divers types de maisons qui ont contribué à l’évolution de notre paysage architectural traditionnel, et sur les façons de les remettre en valeur.

  • Êtes-vous menuisier ou bon bricoleur pour travailler dans la maison? ou, prévoyez-vous tout donner à contrat?

Si c’est oui à la première réponse, vous allez diminuer les frais. 

Si c’est oui à la deuxième, ça va vous coûter le même prix ou plus cher que la moyenne des gens qui s’aventurent dans la construction d’une maison neuve conventionnelle, de même grandeur et de même apparence que la vieille maison.

  • Êtes-vous pressé pour construire et réaliser entièrement le projet ? ou allez vous échelonner le projet sur quelques et même plusieurs années?


Si vous êtes pressés, ça va vous coûter le plein prix. Si vous prenez votre temps, vous allez épargner.

Remonter et restaurer une maison ancestrale en pièce sur pièce, c’est une histoire de passion, de travail manuel fastidieux de recherche de matériaux et de beaucoup de patience.


Si vous faites entièrement faire tous les travaux par des tiers personnes, ça va vous coûter l’équivalent ou une fois et demi à deux fois le prix de vous faire bâtir une maison neuve conventionnelle, de même grandeur et de même gabarit que la vieille.

Si vous êtes menuisier et que vous prévoyez contracter votre chantier vous-même, faire vous-mêmes plusieurs étapes de travaux (auto-constructeur), ça va vous coûter moins cher que de vous faire bâtir une maison neuve. Tout ça, dépendant de la façon dont vous préparez votre projet et le temps que vous comptez mettre pour le réaliser.

Le temps que vous allez mettre à lire, faire des recherches de matériaux anciens, trouver les bons intervenants dans ce domaine, va vous sauver de l’argent et vous éviter des erreurs. Plus vite vous désirez que les travaux soient entièrement terminé, plus cher ça va vous coûter en bout de ligne, et vous êtes susceptible de faire plus d’erreurs de jugement.

La finition intérieure peut s'échelonner sur plus de temps, que de la finition conventionelle de maison neuve lorsqu'on trouve tout ce qui nous faut en quincailleries.
Parce que pour la finition des maisons ancestrales, si on veut faire revivre des cachets anciens, c'est souvent réaliser par de  l'utilisation de matériaux anciens, décapage, réparation, trouver le matériel ancien requis, faire remodeler du moulurage par des arisans etc. etc. etc.

Pour la finition extérieure, ça peut prendre plus de temps qu'une maison neuve conventionnelle, tout dépendant comment vous vous organisez, et quels matériaux vous prévoyez utiliser.



Avez-vous les moyens $$ d'engager plusieurs artisans et corps de métiers en même temps pour que ça avance vite vers le produit fini?
ou, allez-vous fonctionner avec un budget plus retreint, donc en faisant beaucoup d’ouvrages vous-mêmes, dont certains travaux de finition intérieure, échelonnés sur plusieurs années?



Pour cette raison c’est difficile de vous donner une idée de prix total exact pour remonter une telle maison. Pour vous donner un petit exemple "un peu nono" mais quand même réaliste, la construction d’une salle d’eau peut vous coûter 300$, 3000$, ou 30000$, il n’y a pas de limites...


Vous avez tout le côté "contemporain" de la reconstruction d'une vieille maison, qui est au niveau budget, la même chose que dans n’importe quelle construction domiciliaire neuve.
Voici quelques éléments de ces constructions contemporaines, qui s'appliquent aussi aux maisons ancestrales et qui sont incontournables en soi. On parle en gros de  :

  • achat de terrain, permis, plans
  • fondations,
  • isolation,
  • électricité, plomberie, fosse septique s'ill y a lieu
  • fenestration, si on fait refaire en neuf
  • ventilation,
  • recouvrement de toit,
  • certains matérieux de finition,
  • terrassement etc.

Il faut comprendre qu’on entreprend le projet de construire une maison, donc c’est exactement le même processus que de se bâtir ou de se faire bâtir une maison neuve contemporaine par un entrepreneur de votre région, ou de contracter soi-même sa construction en mettant la main à la pâte.

Ce n’est pas parce qu’on utilise comme charpente de la maison, un carré de pièce sur pièce ancestral, au lieu d'une charpente de madriers conventionnels en 2x6, que la maison ancienne va être un «deal» et coûter moins cher. C’est tout à fait utopique de penser que parce c’est de la récupération, que parce que c’est du vieux, que ça va coûter moins cher.



Un(e) puriste restaurateur(trice) qui va entreprendre la restauration d’une maison ancestrale, peut prendre quelques années seulement et un budget se situant entre 200 à 500,000$ pour remonter telle maison.

Un(e) autre puriste moins fortuné, mais passionné et inquisiteur, peut prendre des 5, 10, 15 ou 20 ans pour réaliser le travail à beaucoup moindres coûts. La majorité des personnes normales, à salaire et fortune normal comme monsieur et madame tout le monde, vont prendre plusieurs années pour compléter de A à Z tel projet.

  • Quelquefois c’est le budget nécessaire qu’il faille attendre, qu’il faille accumuler pour réaliser telle étape.
  • Quelquefois ce sont des matériaux spécifiques qu’on cherche sur le marché de l’antique, sur le marché de la récupération, de la démolition etc., qui retarde l’exécution de telle étape.
  • Quelquefois c’est la vie rapide avec les contraintes de la famille, qui fait qu’on a les sous mais pas le temps de disponible pour faire telle étape.

 

 



 

 


C'est souvent un projet de vie.



Il y a des gens moins puristes qui vont mettre certains aspects historiques de la maison en valeur, tout en y mixant des influences structurales et des matériaux plus contemporains. On pourrait appeler ce genre de réalisations, des restau-rénovations évolutives, de maisons ancestrales. Quelquefois ça donne des bons résultats, quelquefois c’est totalement raté. Ce genre de construction peut se faire plus vite, parce la majorité des matériaux complémentaires nécessaires se retrouvent en quincailleries, et la main d’œuvres pour les installer est disponible partout.

C’est de la rénovation conventionnel, appliqué sur un haut pourcentage des travaux à réaliser dans le projet.

N’oublions pas qu’il y a une différence fondamentale entre le mot "rénovation" et le mot "restauration", on ne parle vraiment pas de la même chose.



Par contre, lorsqu’un projet de restauration d’une maison ancestrale est terminé, c’est le genre de maison que vous allez voir dans des revues spécialisées dans quelques années ou dans des émissions télévisuelles. Toutes ces maisons que vous voyez et qui font rêvées, se sont réalisées généralement sur de longues périodes de temps. Exception faite, de quelques-unes qui se sont réalisées vite, à coût de gros budget.


Vous devez vous analyser et vous situer dans ce que je viens de vous dire. Je vous donne ici une partie des efforts que ça implique pour construire tel bâtiment, je ne vous donnerai pas de prix fixe de ce que peut coûter un tel projet de construction, ce serait totalement irraisonné de ma part de vous donner aléatoirement un chiffre exact. C’est du cas par cas.

 






Une approche de départ que vous pouvez faire, pour vous donner un chiffre de départ en coûts, c’est de vous adresser à un entrepreneur général en construction domiciliaires de votre région, et de lui demander combien peut coûter la construction d’un maison neuve conventionnelle, de telle grandeur, à un étage et demi, avec toiture en pente prononcée de style Québécois.C'est à dire une reproduction exacte, en neuf, de l'architecture d'une maison ancestrale.

 

Vous allez ainsi avoir un pivot de partance en dollars.
À vous de réajuster par la suite avec tout ce que je viens de vous dire ci-haut.


Voici une autre approche. (ATTENTION : en se basant sur un taux $ et des données de la construction de 2007).

Les assurances habitations fonctionnent souvent pour évaluer un coût de reconstruction grossier, au pied carré.
Le taux est de 150$ du pied carré pour bâtir une maison neuve en 2007 .

  • Prenons une petite maison de 20 x 20 pieds de grandeur, ça donne 400 pieds carrés, additionnons un autre 200 pieds carrés (parce qu’une maison de style « québécoise », à toit à 2 versants pour accueillir des chambres à l’étage, est considéré comme 1 étage et demi). Donc un total de 600 pieds carrés x 150$ = 90,000$. On parle ici du cas d’une maison neuve normale en « plastique », en gypse à l'intérieur, et tout ce qu'il y a de bungalow conventionnel.

Naturellement on parle ici d’un barême d'assurance, pour obtenir un produit CLÉ EN MAIN, c’est à dire que vous ne travaillez pas sur la maison, vous ne faites que des chèques. Si comme mentionné ci-haut, vous mettez en partie la main aux travaux, ce barême de 150$ le pied carré sera à la baisse.

 

Si on compare maintenant ces approches d'évaluations "grossières", par un entrepreneur ou par les assurances, par rapport au projet de restauration d'une ancestrale remontée, c’est un montant minimal ce 90,000$, (pour l'exemple de cette petite construction de 20 x 20 pieds).
On doit ajouter pour l'ancestrale, l’achat de la maison récupéré, l'achat du terrain et son terrassement, et surtout, tous les paramètres qui s'ajoutent face au "degré de purisme en restauration", que vous désirez atteindre, et que j'ai mis SOMMAIREMENT en lumière dans ce texte.



 

Voici un autre texte-courriel de 2016,
que j'ai fait parvenir à une personne,
qui voulait des infos, sur les coûts de re-construire
une maison en pièce sur pièce.


Bonjour.

 

Dites vous en partant, que de bâtir une maison, c’est bâtir une maison. Que ce soit une maison neuve, que ce soit une structure de maison ancienne remontée, que ce soit une maison préfabriquée en usine, que ce soit un condo, ce sont tous des projets similaires qui reviennent au principe de base de  « bâtir », (ou dit différemment) de "construire" une maison.

Donc ne pensez pas que parce que certaines maisons abandonnées anciennes sont à donner pour s’en débarrasser, que ça va coûter moins cher pour remonter ça, par rapport à d’autres projets de construction à neuf. ÇA VA COÛTER LA MËME CHOSE. 

Parce que ce sont les mêmes étapes qui se succèdent dans n’importe quelle construction : Terrain, plans-architectes, excavation, fondations, fosses septique ou municipal, remontage structurel, isolation, fenêstration, recouvrements extérieurs de murs-toit, électricité, plomberie, ventilation, finition intérieure, terrassement etc etc etc.

 

Avec ce courriel je veux (non méchamment) vous remettre un peu les pieds sur terre. La construction aujourd’hui (en 2016)  c’est pas donner. Et au niveau $$, c’est un  investissement similaire que vous devrez faire, que ce soit un style de maison ou un autre, si vous demeurez dans un même gabarit de grandeur. 

 

Vous semblez me dire que vous êtes habituée de gérer des situations de chantiers de construction, ça c’est déjà un très bon point.

Ce qui veut dire que je ne vous apprendrai rien en vous disant que dans ce beau monde de la construction, ç’est pas trop difficile de se faire harponner lorsqu’on ni connait pas grand chose. Bienvenu dans ce merveilleux monde, qui regroupe  une foule  d'improvisateurs, de ti-jo connaissants, de crosseurs  et d’incompétents. Et parmi tout ce cirque, il y a les compétents, ceux qui savent de quoi ils parlent, qui sont honnêtes et qui font de la belle job professionnelle.

Voilà pour le venin …

 

Pour la vision de démonter une vieille maison et la remonter, moi c’est mon métier. J’ai récupéré près d’un soixantaine de maisons anciennes dans ma vie. Y’a pas grand monde qui font ce travail dans la province. Mais c’est pas nécessaire de s’y connaître et d’en avoir fait beaucoup pour être capable de travailler et de réaliser dans ce type de construction. N’importe quel travailleur de la construction peut travailler la-dessus, à la condition d’avoir un certain mentor, un guide à côté de lui pour l’orienter dans les travaux.

 C’est ce qui arrive avec moi. Lorsque je vend un carré de maison démonté à des clients et que je suis engagé pour travailler et superviser le remontage, les clients avec qui je fais affaire sont de TROIS type :

  •  soit que ce soit des autos-contructeurs, qui vont travailler de leurs mains sur leur projet et qui vont chapeauter le chantier. Ils vont m'engager comme travailleur et guide à quelques étapes du chantier, accompagner de connaissances familiales habiles en constructions ou avec un entrepreneur général de leur région et son équipe. Ces autos constructeurs habiles et habitués à travailler sur un tel chantier, vont déterminer les étapes avec engagés, et les étapes qu'ils vont faire eux-mêmes.

 

  • soit que ce soit des autos-constructeurs, qui ne travailleront pas nécessairement de leur main sur le projet, mais qui vont "contracter" les moindres détails de leur construction, et engager des travailleurs pour la réalisation des différentes étapes du projet. Souvent dans ce cas, ces personnes vont faire affaire avec un entrepreneur général de leur région et son équipe, qui vopnt être sur le chantier du début à la fin des travaux. Ils vont m'engager comme travailleur et guide à quelques étapes du chantier, en mentionnant à l'entrepreneur, que je vais les guider dans la réalisation de certains travaux. J'ai une expérience dans ces types de travaux, que je transmet aux travailleurs qui oeuvrent avec moi sur le chantier.

 

  • soit que ce soit des clients qui n’y connaissent rien à la construction, qui ne travaillerons pas de leur main sur le projet, mais qui ont une bonne idée de ce qu’ils veulent. Ils vont avoir des rencontres avec moi, des discussions sur des principes de rewstauration de ces maisons, qui différent d'une construction conventionnelle moderne. Souvent des plans d'architecte vont venir cerner le chantier pour l'entrepreneur, on me demande souvent mes opignons pour mettre en lumière certains paramètres pour guider l'architecte. Par la suite ces clients vont mettre les rennes dans les mains d’un gros entrepreneur général, qui va contracter les diverses étapes du chantier. Et comme le paragraphe précédent, ils vont m'engager comme travailleur et guide à quelques étapes du chantier, en mentionnant à l'entrepreneur, que je vais les guider dans la réalisation de certains travaux. J'ai une expérience dans ces types de travaux, que je transmet aux travailleurs qui oeuvrent avec moi sur le chantier.
    On parle ici de situations avec gros budget.

 

Dans ces 3 cas, très souvent ces clients m’engagent pour travailler avec ces travailleurs conventionnels, comme travailleur, guide, et consultant sur le chantier. Mon job c’est justement celui de guider certaines étapes des travaux, avec les paramètres d'exécution que demande ces types de construction. Comme je l'ai mentionné ci-haut, ces paramètres diffèrent souvent quelque peu de pratique en construction contemporaine conventionnelle.

 

 



 


Comme mentionné au début de ce texte, c’est une histoire de passion, d'attachement au patrimoine ancestral, et une alternative de faire différent de ce que la construction moderne de maisons homogènes d'aspect "faussement châteaux", nous offre présentement.

Indéniablement la maison ancestrale, même remontée de toutes pièces, possède une âme, une chaleur de vieux bois, un caractère unique qui se distingue.

Il est évident, que de par son originalité et sa valeur antique unique, une maison ancestrale (une fois terminée) va valoir beaucoup plus cher sur le marché, que son homologue moderne de même gabarit, construite avec des matériaux standardisés de quincailleries.


Qui est en ligne?

Nous avons 35 invités et aucun membre en ligne

10-150x150.jpg

Copyright © 2016 Michel Martel / Pièce Sur Pièce - Tous droits réservés