Beaucoup plus de contenu pour les abonnés
Vous devez vous inscrire (abonnement) pour voir l'ensemble des articles de cette section du site.
La survie du site ... dépend des abonnements.  Merci !

----------Martel-Béliveau (segment-3) l'âme de la maison et les années 1990.

Segment-1, 1979, acquisition de la "ruine" de la maison Bergeron.
Segment-2, 1984, début de la restauration de la maison Bergeron ; l'implantation de l'âme de la maison.
Segment-3, isolation du toit, et différentes photos extérieures de la maison Bergeron dans les années 1990.
Segment-4, une vue d'ensemble intérieure et extérieure de la maison Bergeron, photos de 2006 à 2009.
Segment-5, une vue de la finition de l'étage de la maison Bergeron.
Segment-6a, 1996, acquisition et récupération de notre deuxième maison, la maison Prince.
Segment-6b, 1996, suite de la récupération de la maison prince.
Segment-6, travaux de 2003, début du projet de remonter une deuxième maison (la maison Prince), accolée à la maison Bergeron.
Segment-7, travaux de 2004, remontage structurel de base de la maison Prince.
Segment-8, travaux 2006, isolation des murs et finition temporaire de la maison Prince, pour utilisation immédiate.
Segment-9, travaux de joints de ciment entre les pièces de mur de la maison Prince.
Segment-10, travaux 2009-2010, finition au rez-de-chaussée de la maison Prince.
Segment-11a, travaux 2012-2013, finition d'une chambre de la maison Prince.
Segment-11b, travaux 2012-2013, finition d'un plancher et début de finition extérieure de la maison Prince.
Segment-12, travaux 2014, finition extérieure de la maison Prince, recouvrement de murs en planches verticales.
Segment-13, travaux 2015, fin de finition extérieure de la maison Prince, et explication sur la planche rejet d'eau
Segment-14, travaux 2016, une petite chambre "en cabane" au grenier de la maison Prince.

 


 

"L'Âme" de la maison est bien en place, une chaleur ancestrale commence à prendre place à mesure que les travaux avancent.

alt

Photo-31

Photos-31,32, le travail intérieur avance lentement, la menuiserie interne se façonne autour de la cheminée.

Les murs en pièce sur pièce qui seront apparents dans la maisons, sont cimentés dans les joints et blanchis à la peinture, apparence de l'origine.

Le plancher du rez-de-chaussée de la maison était irrécupérable, il a donc été reconstitué avec de l'ancien plancher de madriers récupérés, de la même âge que la maison. Ces madriers, qui étaient autrefois plafond-plancher d'une ancienne maison détruite, ont été  appliqué sur le sol avec la face plafond sur le dessus, on y voit des marques dans la peinture des madriers, des anciennes poutres de plafond qui soutenaient ces madriers.

Ces planchers ont été par la suite dégarni de la peinture et vernis.

Les plafonds et poutres de plafond, qui montrent encore des traces de l'ancien jaune de chaux, seront lavé et recolorés à la peinture latex-mât, de la même texture de jaune-ocre.

alt

Photo-32

J'ai vécu ainsi en "camping" dans la maison pendant 5 ans. En travaillant de pair sur mes contrats musicaux et en travaillant sur d'autres vieilles maisons que je sauvais de la démolition, je continuais à travailler sporadiquement sur ma maison, quand l'argent et le temps étaient au rendez-vous.


Je n'habitais que le bas de la maison, le haut étant condamner pour l'hiver, n'étant pas encore isoler.

 

alt

Photo-33

Photos-33,-34, depuis 1988, Maryse et moi somme désormais soudés ensemble à la vie et aux projets communs. À l'arrivée du premier enfant en 1990, la décision est prise de faire la finition des murs de la maison à l'extérieur et d'isoler et couvrir la toiture.

Isolation du toit à l'uréthane.

Je n'avais pas à cette époque les connaissances d'aujourd'hui, j'ai donc trop épaissi mon toit pour cette étape d'ouvrage. Ce qui a occasionné, une petite perte de l'architecture originale du bas du toit de la maison, versus son débordemenr des murs goutereaux (murs façade et arrière).

J'ai mis 5 à 6 pouces d'épaisseur d'uréthane, et une chambre d'air de 4 pouces d'épaisseur. J'aurais pu en mettre moins et diminué l'épaisseur. Par contre l'isolation du toit est exceptionnellement efficace et la ventilation sous la tôle est de même.

Si j'ai la patience, un jour je corrigerai la situation, cela ne m'empêche pas de dormir, je vis très bien avec mes erreurs,

  

alt

Photo-34

alt

Photo-35

Vue de la maison du champs, franc Sud. Comparez cette photo-35, avec la photo-5 du segment-1, vous allez voir la modification de l'angle de la maison, suite à son remontage.

Cette orientation de la façade de la maison au Sud, offre un chauffage plus adéquat par le soleil l'hiver, et une plus grande entrée de lumière.



alt

Photo-36

alt

Photo-37

Différentes photos prises dans les années 1990. Le versant du toit en façade, est aveugle de lucarne, puisqu'il n'y avait pas de lucarne sur la maison à l'origine. L'ajout de puits de lumières, était tout indiqué pour pourvoir au besoin de lumière sous les combles, et d'un apport calorifique important par la chaleur du soleil l'hiver.

Plusieurs spécialistes condamnent cette façon de faire sur le versant façade d'une maison. Ils ont à mon sens tout à fait raison.
Cette décision de mettre ces puits de lumière a été prise dans un sens purement pratique et très bien adapté à mon sens à la situation très particulière de cette maison. Je prend tout le crédit de cette erreur, si c'en est une, je l'assume et je continue à très bien dormir avec ça ... no-problèmo !

  

alt

Photo-38

Sur la photo-38, on voit le côté Est de la maison, avec la chède à bois d'accolé à la maison. C'est à l'emplacement de cette chède, que sera installé la deuxième maison en 2003. la maison "Prince". Je vous présente ces travaux en segment-5 de ce dossier.



alt

Photo-39

Sur le camion à l'arrière, il y a d'écrit "Poisson d'Avril".

Pour celles et ceux qui ont connu ce groupe musical, qui a silloné la province pendant 15 ans avec des milliers de spectacles dans les festivals, les party, les bars etc, vont VITE faire le lien avec ces beaux moments de réjouissances, en nous voyant la bouille à Maryse et moi au bas de cette page.


 

alt

Photo-40

Avec cette vue à vol d'oiseau, on peut voir l'ancien emplacement de la maison présentement gazonné, situé au centre gauche de la photo, en avant de la petite laiterie, dans l'espace libre entre les arbres.

La maison faisait face au chemin (le chemin public est parallèle au bas de la photo).

Tel que mentionné au début de ce dossier, la maison étant bâtie sur la ligne du terrain, elle ne pouvait pas se reconstruire à cet endroit après son démontage. Elle a donc reculé de 30 pieds sur le terrain et orienter sa façade vers le champs au Sud, vers le soleil vers la chaleur vers la belle liberté des champs.

Cette photo a été prise en 1992.

alt

Photo-42
Photo de Alain Lamontagne, pour la parution du livre de Passion Maisons en 2007. Maryse et moi-même en 2007.
 

Qui est en ligne?

Nous avons 101 invités et un membre en ligne

07-150x150.jpg

Copyright © 2016 Michel Martel / Pièce Sur Pièce - Tous droits réservés