Beaucoup plus de contenu pour les abonnés
Vous devez vous inscrire (abonnement) pour voir l'ensemble des articles de cette section du site.
La survie du site ... dépend des abonnements.  Merci !

----------3 rue de la gare, (segment-4). Menuiserie d'un plafond à caisson et "l'habillage" des embrasures de fenêtres, colorés à l'ancienne.

Segment-1
Segment-2
Segment-3
Segment-4
Segment-5
Segment-6


 

 

Nous verrons dans ce segment, les travaux de menuiserie d'un plafond à caissons au rez-de-chaussée de la partie du bâtiment historique.




Également  un aperçu de la finition des embrasures de fenêtres avec une coloration ancienne.



 




 


Comme mentionné dans les segments antérieurs de ce dossier, les exigences de l'ingénierie vis à vis un tel bâtiment à vocation commerciale, ajoutent des défis de camouflage de certains éléments modernes, comme entre autres, les "sprinklers" anti-feu.

 

 

 

 

Dans ce segment-4 de ce dossier, nous verrons les travaux d'installation d'un plafond à caisson, qui a été menuiser sur le plafond du rez de chaussée, ENTRE les solives du plafond.

 

alt
Photo-1

 

En photo-1, on remarque les solives de plafond que j'ai expliquer en segment-3.

Sur ces solives, 2 contreplaqués de 3/4 de pouces sont exigés par les plans d'ingénierie.

 

alt
Photo-2

 

Sur photos-2 et 3, des composantes de sprinkler et d'électricité, sont présentes sur le plafond.

La décision a donc été prise de fabriquer entre ces solives, un plafond à caisson destiné à enjoliver le plafond à l'ancienne, et a cacher ces composantes modernes.

 

alt
Photo-3

 

alt
Photo-4

 

Photo-4, les panneaux du plafond à caisson, sont fabriqués sur table de travail aupréalable. Nous avons opter pour une façon plus simple de menuiser ce plafond à caisson en planches de pin pré-peintes, différente de la méthode traditionnelle de bouvetures.

En bout de ligne lorsque le plafond est terminer, rien n'y parait.

 

alt
Photo-5

 

En photos 5 et 6, les panneaux de caissons sont appliqués au plafond sur un lattage pour réussir à dissumuler les composantes.

Les gorges de plafond vont venir compléter par la suite ces panneaux de caissons.

 

alt
Photo-6

 

alt
Photo-7

 

On voit ici sur photo-7, la composante du tuyau de springkler, qui sera cacher par la gorge de plafond.

 

alt
Photo-8

 

alt
Photo-9

 

Tout ce matériel de bois, nécessaire à la réalisation de ce travail de plafond à caissons, a été préalablement préparer en atelier par Bertrand Hébert, à droite de la photo-9.

Ébéniste de renom, Bertrand possède son atelier à St-Léonard d'Aston.

 

alt
Photo-10

 

Sur les photos 10 à 15, c'est maintenant l'étape du moulurage des planneaux de caissons avec les gorges de plafond, communément appélées dans la construction moderne sous le terme de "ogee".

 

alt
Photo-11

 

alt
Photo-12

 

alt
Photo-13

 

alt
Photo-14

 

alt
Photo-15

 

alt
Photo-16

 

On peut remarquer sur ces dernières photos de cette page web, le beau travail de coloration ancienne que Claire a réaliser sur les menuiseries de finition des fenêtres.

 

Claire est propriétaire avec son conjoint Yvon, de l'entreprise "Le futur antérieur" de Victoriaville. Je publicise ce commerce dans une de mes faq du site.

 

alt
Photo-17

 

alt
Photo-18

 

alt
Photo-19

 

alt
Photo-20

Qui est en ligne?

Nous avons 19 invités et aucun membre en ligne

14-150x150.jpg

Copyright © 2016 Michel Martel / Pièce Sur Pièce - Tous droits réservés