Beaucoup plus de contenu pour les abonnés
Vous devez vous inscrire (abonnement) pour voir l'ensemble des articles de cette section du site.
La survie du site ... dépend des abonnements.  Merci !

----------Hébert-Laquerre, (segment-4), curetage intérieur suite.

 

 

Segment-1
Segment-2
Segment-3
Segment-4
Segment-5
Segment-6

Segment-10, en 2014, un apperçu du résultat final de la restauration, travaux non-complétés.


Sur ce segment-4 de la maison Hébert-Laquerre, le curetage du rez-de-chaussée achève. Celui de l'étage commence.

 

 

 

 

alt
Photo-67

 

 

alt
Photo-68

 

 

Le carré de pièce sur pièce nous apparait avec plusieurs indices d'une construction qui remonte à loin, avec beaucoup influences Françaises et des façons de construire qui remonte à la dernière moitiée du 18ième siècle.

Bien que la maison a probablement été construite à la toute fin du 18ième ou au début du 19ième, le charpentier qui a ériger cette maison, avait des connaissances empiriques qui venaient de loin dans le régime Français.

Nous verrons tout au long de ce dossier, plusieurs indices de cette ancienne charpenterie.

 

 



Sur les photo-68 et 71, nous remarquons que le poteau vertical (la colonne), dans le jeux de pièce sur pièce, est constitué de deux poteaux collés un sur l'autre. C'est une façon de construire que je n'ai pas vu souvent.

Si vous avez l'oeil agile, vous remarquerez que j'ai découvert tel élément de structure de murs, sur le dossier de la maison Bourque, démontée dans le village de St-Grégoire -- voisin du village de Bécancour -- en 2001 je crois.


alt
Photo-69

Sur photos-69-70, détails du lattis fendu à la main à clous forgés, des traces du crépi de chaux blanc, des traces du crépi plus ancien de glaise grise, et l'étoupe entre les pièces en filasse de lin et épines de pin.

 

alt
Photo-70

 

 

alt
Photo-71

 

 

alt
Photo-72

 

 

alt
Photo-73

Le curetage des murs au rez-de-chaussée est complété en grande partie.

 

alt
Photo-74

 

 

alt
Photo-75

 


alt
Photo-76

 

alt
Photo-77




alt
Photo-78
Sur Photo-78, encore un exemple du caisson de hauts de porte de division.


alt
Photo-79
Sur photo-79, après le curetage de tapis, prélarts au plancher du rez-de-chaussée, on voit un plancher d'épinette qui sera enlever pour se rendre au madrier de pin d'origine.



alt
Photo-80

 



 

Curetage de l'étage de la maison.




alt
Photo-81


Aux planchers de l'étage, curetage de plusieurs couches de revêtements de sol. Tapis, prélart, plancher d'épinette et de bois franc. Curetage également des murs en gypse et pré-finis.


alt
Photo-82

Le curetage des plafonds, révèlent des plafonds anciens en planches, avec de vieilles teintes de peintures. Ces matériaux serviront à la restauration de l'ensemble de l'intérieur du bâtiment.

 



alt
Photo-83



alt
Photo-84

Photos-84-85, sous des planchers de bois-francs dans cette chambre de l'étage, des couches de vieux prélarts se superposent. C'est le temps qui parle ...

 




alt
Photo-85



alt
Photo-86
Des murs de planches anciennes revoient le jour, cachées depuis plusieurs années par des matériaux du 20ième siècle.


alt
Photo-87



alt
Photo-88

 Les entraits de la charpente de toit, au plafond des chambres à l'étage, ont été "capés" de planches de pin rabotées et boudinées.

Nous verrons plus loin que certains de ces entraits sont réels et d'autres sont "volants".

 

 

À partir du segment-5, les travaux de restauration débutent.

 

 

 

 

Qui est en ligne?

Nous avons 78 invités et aucun membre en ligne

02-150x150-0325.jpg

Copyright © 2016 Michel Martel / Pièce Sur Pièce - Tous droits réservés