Beaucoup plus de contenu pour les abonnés
Vous devez vous inscrire (abonnement) pour voir l'ensemble des articles de cette section du site.
La survie du site ... dépend des abonnements.  Merci !

----------Martel-Béliveau (segment-11-A), le résultat des travaux de 2012-13.

Segment-1, 1979, acquisition de la "ruine" de la maison Bergeron.
Segment-2, 1984, début de la restauration de la maison Bergeron ; l'implantation de l'âme de la maison.
Segment-3, isolation du toit, et différentes photos extérieures de la maison Bergeron dans les années 1990.
Segment-4, une vue d'ensemble intérieure et extérieure de la maison Bergeron, photos de 2006 à 2009.
Segment-5, une vue de la finition de l'étage de la maison Bergeron.
Segment-6a, 1996, acquisition et récupération de notre deuxième maison, la maison Prince.
Segment-6b, 1996, suite de la récupération de la maison prince.
Segment-6, travaux de 2003, début du projet de remonter une deuxième maison (la maison Prince), accolée à la maison Bergeron.
Segment-7, travaux de 2004, remontage structurel de base de la maison Prince.
Segment-8, travaux 2006, isolation des murs et finition temporaire de la maison Prince, pour utilisation immédiate.
Segment-9, travaux de joints de ciment entre les pièces de mur de la maison Prince.
Segment-10, travaux 2009-2010, finition au rez-de-chaussée de la maison Prince.
Segment-11a, travaux 2012-2013, finition d'une chambre de la maison Prince.
Segment-11b, travaux 2012-2013, finition d'un plancher et début de finition extérieure de la maison Prince.
Segment-12, travaux 2014, finition extérieure de la maison Prince, recouvrement de murs en planches verticales.
Segment-13, travaux 2015, fin de finition extérieure de la maison Prince, et explication sur la planche rejet d'eau.
Segment-14, travaux 2016, une petite chambre "en cabane" au grenier de la maison Prince.

 


Dans ce segment 11-A, voyons la finition d'une chambre, au rez-de-chaussée de la 2ième maison (Prince).



 

 

 

 

 

 

DSC 4851

Photo-1

 

Sur photos 1, l'utilisation de planches murales anciennes, rabotées à la main, seront utilisées pour le recouvrement des murs. 

 

 

 

DSC 4851

Photo-2

 

 Photo-2 le filage électrique est installé dans l'ossature de mur, avant de recouvrir ceux-ci de planches.

 

On remarque le plancher qui est encore sur le contreplaqué de travail, il a été peint en blanc il y a quelques années, pour demeurer relativement propre, le temps que j'y menuise la plancher officiel en madriers anciens (voir photo 7-8-9).

 

 

 

DSC 4851

Photo-3


 Un plan de travail pour la coupe des matériaux est installé dehors, sur un plancher en hauteur sur échafauds, qui arrive à égalité du plancher de la porte du rez-de-chaussée.

Plan de travail indispensable, lorsqu'on fait des travaux de menuiseries dans un intérieur de maison qui est déjà très avancé en finition.

Ça évite de remettre des poussières de sciage à la grandeur de la maison.

 

 

 

 

 

DSC 4851

Photo-4

 

Sur photos 4-5-6, on voit la porte de la chambre, dont la finition est décrite dans ce dossier.

Cette porte très ancienne (+/- 200 ans), a été décapée par procédé de grattage manuel, de 3 couches de peinture blanche, qui recouvraient

cette première peinture de couleur café.

 

On remarque la réaction chimique de cette vieille couleur sur la porte, qui avec le temps, a oxyder, surtout dans le haut de la porte, pour changer de couleur et devenir plus foncée.

La récupération et la remise en valeur de cette couleur ancienne, est très importante pour maintenir la valeur antique de la porte.

C'est préférable d'adopter cette alternative que de décaper la porte sur le bois vif.

 

La quincaillerie de cette porte (clenche de porte), est de main de forge (forgée).

 

On remarque dans le bas de la porte une usure de la peinture par un frottement de, je ne sais quoi ?

Ça va demeurer ainsi, ça fait partie de l'histoire de la porte.

 

Plus tard la porte jaune à gauche de la photo, qui elle provient du milieu du 19ième siècle (un peu moins vieille que la porte de droite) et peinturée au 20ième siècle,

sera restaurée prochainement , pour retrouver sous ce jaune, ces couleurs anciennes.

 

On remarque également sur ces photos, les chambranles de portes (moulures), les plintes au bas des murs et la moulure appuie-chaise, colorées en jaune à l'ancienne.

J'ai déjà parler de ce mur vert ancien en segment-10.

 

 

 

DSC 4851

Photo-5

 

 

 

 

 

DSC 4851

Photo-6

 

 

 

 

 

DSC 4851

Photo-7

 

 Entrons maintenant dans la chambre, dont la finition est complétée (1.5 mois d'ouvrage).

 

Commençons par examiner la finition du plancher sur les photo suivantes 7-8 et 9

 

Un madrier ancien, a été installer sur le plancher de départ de contreplaqué.

 

Ce madrier a été aupréalable de l'installation, décapé de diverses couches de peintures, puis après l'intallation, je l'ai coloré dans des teintes d'orangée.

Des nuances de couleurs et des techniques de viellissement, donne ce résultat. Présentement une couche d'huile à parquet Lyvos a été appliquée en finition finale sur ce plancher.

 

Étant donné que je suis à l'automne tard, (début décembre), je vais remettre à l'été prochain le travail de remttre 2 autres couches d'huile sur ce plancher, à cause des odeurs lors de l'application, l'été c'est plus facile de ventiler.

 

 

 

DSC 4851

Photo-8

 

Je vous invite à examiner deux articles du menu Faq / catégorie intérieur, qui illustrent l'installation des planchers de madriers de cette maison et leur coloration spécialisée :

 

Faq / intérieur / article #72

 

Faq / intérieur / article #86

 

 

 

 

DSC 4851

Photo-9

 

 

 

 


 

 

 Sur les photos 11 et 12, examinons le plafond de cette chambre.

 

 

 

DSC 4851

Photo-10

 

 Le plafond de madriers, a été peint en blanc "cassé", avec un procédé de coloration additionnel, qui donne une impression d'oxydation de la teinte avec le temps.

Ce travail de coloration, "donne de l'âge" à la peinture.

 

Les solives de plafond (poutres) ont été traité dans une couleur oxyde-brun, qui rappelle les vieilles teintes de rouge sang de boeuf.

 

J'ai préparé moi-même ces diverses teintes, avec des mélanges de produits et de pigments.

 

 

 

DSC 4851

Photo-11

 

 

 

 

 


 

 Sur les prochaines photos 12 à 27, examinons les murs. 

 

Les murs de la chambres possèdent 2 finitions.

Les deux murs de la structure de la maison demeure sur le pièce sur pièce apparent, de couleur naturel avec les joints de ciments.

Cette apparence des murs de pourtours est fidèle à l'origine de vie de la maison, dans ses tout début.

 

Par la suite dans la première partie du 19ième siècle, les murs de pièce sur pièce ont été chaulés en blanc à l'intérieur, et vers dans la première moitié du 20ième siècle les murs ont été recouvert d'une planchette avec "V trim" et du gypse dans les années 70. Cette apparence des murs respecte donc l'apparence de l'origine de la maison.

 

Les murs de division intérieurs de la chambre par contre, sont reconstitués en planches de pin verticales, délgnées avec la forme de l'arbre, embouvetées et rabotées

à la main. J'ai fait l'utilisation de vieilles planches d'époque, récupérées depuis plusieurs années, comme on peut le voir sur la photo-1.

 

Puis par la suite j'ai repeint les murs avec une peinture au latex, très lustrée, pour imiter les anciennes peintures de plomb lustrées.

L'utilisation de la couleur bleu de prusse pour les plintes, rappelle cette couleur employée dans la maison autrefois.
Les murs sont d'un bleu plus pâle.

 

 

 

DSC 4851

Photo-12

 

Sur cette photo-12, il y avait autrefois sur le mur pignon nord-est de la maison, une porte qui menait sur le côté arrière de la maison, ou peut être dans une ancienne cuisine d'été il y a très longtemps.

 

J'ai placarder cette emplacement d'ouverture, avec une très vieille fenêtre à 24 carreaux que j'ai trouver dans le grenier de la maison lors de sa récupération.

J'ai installer derrière ces deux fenêtres décoratives, un énorme miroir, que les filles de la maison aime bien utiliser.

 

 

 

DSC 4851

Photo-13


Fenêtre d'origine de la maison avec quincaillerie originale de main de forge comprenant : pentures en H clouées à clous forgés,  et loquets de fermeture des battants forgés.

Bel artéfact de la première vie de la maison, mis en valeur ici.

 

DSC 4851

Photo-14

Les battants devenus décoratifs, lorsqu'ouverts, laisse voir un grand miroir.

La fenêtre et son encadrement, est demeurée sur la vieille peinture.

 

DSC 4851

Photo-15-a

Et me voilà, en train de faire des coucous à tout l'monde !

 

 

 

DSC 4851

Photo-15-b

 Sur cette photo-15-b, porte de rangement, récupérée d'une maison de 1890, semi-incendiée de Louiseville, et restaurée toujours en couleur ancienne.

 

Il ne manque à cette finition de chambre, que de mettre des fixtures de lumières murales d'époque, ce qui ne devrait pas tarder.

 

 

 

 

DSC 4851

Photo-15-c

 

On voit sur cette photo-15c, la porte de rangement, les murs de vieilles planches repeintes, la porte de chambre ancienne décapée par grattage.

Et au plancher, les 2 sortes de planchers qui se rejoignent à la porte de chambre.

 Au fond de cette photo, le plancher dans des teintes de jaune de la grande pièce commune, et en premier plan le plancher orangé de la chambre.

 

On remarque (photos-15-16 et 18) avec le reflet de la lumière sur la peinture bleue lustrée des murs, les marques de rabottage manuel.

 

(J'explique ailleurs sur le site la définition du rabottage.)

 

 

 

 

DSC 4851

Photo-16

 

 

 

 

 

DSC 4851

Photo-17

 

 

 

 

 

DSC 4851

Photo-18

 

 

 

 

 

DSC 4851

Photo-19

 

 

Dirigez vous vers le segment 11-b, pour voir la continuité des travaux de 2012-1013.

 

 

 

 

 

 

 

Qui est en ligne?

Nous avons 52 invités et un membre en ligne

11-150x150.jpg

Copyright © 2016 Michel Martel / Pièce Sur Pièce - Tous droits réservés