Beaucoup plus de contenu pour les abonnés
Vous devez vous inscrire (abonnement) pour voir l'ensemble des articles de cette section du site.
La survie du site ... dépend des abonnements.  Merci !

----------Thibault-Soulard, (segment-5-a), Lavage intérieur

 

Segment-1, constats historiques et vue d'ensemble de la maison à sa récupération.
Segment-2, début du document d'expertise de la maison.
Segment-3, suite du document d'expertise de la maison.
Segment-4, fin du document d'expertise de la maison.
Segment-5-a, Lavage intérieur.
Segment-5-b, Travaux extérieurs.
Segment-5-c, Travaux extérieurs et coloration.

Segment-6, photos de la restauration complétée, à l'intérieur (photos de février 2014)
Segment-7, photos de la restauration complétée, à l'extérieur (photos de mars 2014).

 

 


 

Pour mieux comprendre mes commentaires, dans les segments (5-a-b-c, 6, et 7), il est préférable de connaître l'histoire de l'évolution architectural de la maison, sur ses 200 ans d'existance.

 

 

La description de cette évolution, est illustrée et commentée dans les segments (2, 3 et 4).

 

Ce document d'expertise que j'ai élaboré lors de mes examens du bâtiment s'intitule :

 

 

 

L'HISTORIQUE ARCHITECTURAL DE LA MAISON THIBAULT-SOULARD.

 

 

 


 

L'intérieur de la maison est cureté.

 

 

Les murs de la maison, suite à son déménagement et son repositionnement sur sa nouvelle fondation, tanguaient vers l'arrière.


Des spécialistes ont repositionnés le carré de pièces de la maison, en le tirant par un système de cables d'acier, et en le cadrant par l'application temporaire d'équerres de fer.

 

 

 Photo-1

 

 

 

 

 

 Photo-2

 

 

 

 

 

 Photo-3

 À L'étage, on remarque que les entraits des fermes de toit, ont été coupés et remontés plus haut sur les chevrons.

 

L'étage de ce bâtiment, étant destiné à une utilisation publique, la hauteur du dessous des entraits devaient respecter les exigences de dégagement du code du bâtiment.

 

 

 

 

 Photo-4

 

 

 

 

 

 Photo-5

 

 

 

 

 

 Photo-6

Sur photos-6 et 7, on remarque l'emplacement des anciens entraits d'origine, qui ont été coupé et remonté.

 

 

 

 

 Photo-7

 

 

 

 

 

 Photo-8

Photo-8, le plancher de madriers de l'étage d'origine, les hauts de murs crépi au grenier, et les blochets de bois qui relient solives de plafond aux sablières.

 

 

 

 


 

 

 Suite au curetage des murs intérieurs de la maison, qui ont révélés l'historique architectural de la maison, et que j'ai mis en rapport dans le document des segments 2,3 et 4, et avant le début des travaux généreaux de restauration, l'intérieur de la maison a été lavé au complet, par procédé d'application d'un dégraisseur (technikem) et par rinçage à l'eau sous pression.

 

J'ai été mandaté pour superviser, cette étape des travaux de nettoyage.

 

 

 

 Photo-9

 Photo-9, une membrane de  polythène est répandu au plancher de l'étage, pour recueillir l'eau de lavage et pour la diriger manuellement vers le sous-sol.

 

 

 

 Photo-10

 

 

 

 

 Photo-11

 

 Pulvérisation de la charpente et planches de toit, avec un dégraisseur biodégradable.

 

 

 Photo-12

 

 

 

 

 

 Photo-13

 Photo-13, le même système de récupération des eaux de lavage, au rez-de-chaussée.

 

 

 

 Photo-14

 

 Lavage à la pression par la suite, rinçage.

 

 

 

 Photo-15

 

 

 

 

 Photo-16

 

 

 

 

 

 Photo-17

 

Voic l'ensemble de la charpente et planches de toit, après nettoyage. En étape de séchage.

 

 

 

 Photo-18

 

 

 

 

 Photo-19

 

 

 

 

 

 Photo-20

 

 Magnifique charpente de toit, qui provient de 2 époques.

Lire le document d'expertise des segments-2-3-4.

 

 

 

 Photo-21

 

 

 

 

 

 Photo-22

 

 

 

 

 

 Photo-23

 

 Lavage du

rez-de-chaussée.

 

 

 

 Photo-24

 

 

 

 

 

 Photo-25

 

 

 

 

 Photo-26

 

 Lavage complété au

rez-de-chaussée.

 

 

 

 Photo-27

 

 

 

 

 Photo-28

 

 

 

 

 Photo-29

 

 À partir du rez-de-chaussée, vue du grenier par un trou au plancher. Ce trou servait autrefois pour le passage de la maçonne de la cheminée de pierre et pour la première escalier de meunier de la maison qui se situait accolée à la cheminée. On remarque des indices peints de cette escalier sur les solives.

 

 

 

 

 Photo-30

 

 

 

 

 Photo-31

 

 

 

 

 Photo-32

 Vue par un trou au plancher, de la planche verte de la cabane au grenier et d'un restant de crépi du mur.

C"était l'emplacement de la deuxième escalier de maison, lors de son agrandissement, pour se rendre à l'étage.

 

 

 

 

 Photo-33

 

 

 

 

Qui est en ligne?

Nous avons 14 invités et aucun membre en ligne

11-150x150.jpg

Copyright © 2016 Michel Martel / Pièce Sur Pièce - Tous droits réservés