Beaucoup plus de contenu pour les abonnés
Vous devez vous inscrire (abonnement) pour voir l'ensemble des articles de cette section du site.
La survie du site ... dépend des abonnements.  Merci !

----------Thibault-Soulard, (segment-5-c), Travaux intérieurs et coloration.

Segment-1, constats historiques et vue d'ensemble de la maison à sa récupération.
Segment-2, début du document d'expertise de la maison.
Segment-3, suite du document d'expertise de la maison.
Segment-4, fin du document d'expertise de la maison.
Segment-5-a, Lavage intérieur.
Segment-5-b, Travaux extérieurs.
Segment-5-c, Travaux extérieurs et coloration.

Segment-6, photos de la restauration complétée, à l'intérieur (photos de février 2014)
Segment-7, photos de la restauration complétée, à l'extérieur (photos de mars 2014).

 

 


Pour mieux comprendre mes commentaires, dans les segments (5-a-b-c, 6, et 7), il est préférable de connaître l'histoire de l'évolution architectural de la maison, sur ses 200 ans d'existance.

 

La description de cette évolution, est illustrée et commentée dans les segments (2, 3 et 4).

Ce document d'expertise que j'ai élaboré lors de mes examens du bâtiment s'intitule :

 

L'HISTORIQUE ARCHITECTURAL DE LA MAISON THIBAULT-SOULARD.

 


 

Les travaux de finition au rez-de-chaussée.

 

Dans les travaux de restauration de l'intérieur, l'accent a été mis pour remettre en valeur les 2 époques principales de vie de la maison soit :

-- la première époque d'établissement de la maison, avec le vécu des occupants directement sur les murs de pièce sur pièce, et le positionnement de l'âtre de pierre au centre maison.

-- la deuxième époque lors du rallongement de la maison, avec l'apparition à l'intérieur de murs à caissons, la nouvelle distribution et grandeur des fenêtres à 6 carreaux, les murs rehaussés par la base, la mise en valeur de la "cabane" à l'étage.

 

 

J'ai été responsable dans cette étape, de superviser la coloration des poutres et boiseries de bois neuf, et de déterminer les différentes teintes pour la peinture latex, teinture de murs, et teinte du ciment des joints de pièces.

Le travail, de coloration des boiseries de bois neuf blanc, visait à les vieillir et les marier avec la teinte avec le bois ancien qui entoure ces éléments de rajout.

 

 

 

 

 Photo-1

 

 

Sur photos 1 et 2, on voit les nouvelles solives de bois de pin neuves, qui ont été intercallées entre les solives anciennes du plafond.
J'ai expliquer la raison de cet ajout au segment 5b.

Je vais colorer ces solives neuves, pour les homogénéisées avec les anciennes.

 

Sur ces mêmes photos, on voit les joints de ciment qui ne sont pas encore maçonnés entre les pièces de murs. J'ai enseigné aux travailleurs sur place, la façon traditionnelle de faire ce travail.


Des travailleurs en construction conventionnelle, n'ont pas l'occasion de faire ces genres de travaux, mon mandat dans cette étape des travaux était de les initier et de surveiller la réalisation de ces travaux.

 

 

 

 Photo-2

 

 

 

 

 

 Photo-3

Sur photo-3, des divisions de murs qui imitent les anciens murs à caissons du 19iéme siècle, sont menuisés en bois neuf. Il ne reste qu'à les colorer.

 

 

 

 

 Photo-4

 

 

 

 

 

 Photo-5

 

Sur photos 5,6,7,8

 Voici les joints de ciment entre les pièces de murs, qui ont été réalisé sous ma supervision.

On voulait ici un joints de ciment qui ne se voulait pas blanc éclatant mais plutôt blanc cassé qui imite les anciens joints de chaux.

La décision a été de mixer une portion de ciment conventionnel à maçonnerie avec une portion de ciment blanc. Le résultat au séchage s'avère adéquat.

Naturellement au préalable de la pose de ciment, les joints ont été garni d'un treilli métallique comme support au ciment ; comme je l'enseigne dans quelques unes de mes faq qui traitent de ce sujet.

 

 

 

 

 Photo-6

 

 

 

 

 

 

 Photo-7

 

 Même nettoyées, les pièces de mur gardent toujours les marques d'un motif grillagé imprégné dans le bois. Ces marques rappellent la présence du crépi sur lattis de bois, dans une période de vie de la maison, lors de son évolution dans le temps.

(Lire le document d'expertise des segments-2-3-4)

 

 

 

 

 Photo-8

 

 

 

 

 

 

 Photo-9

Sur photo-9, la coloration des solives neuves de plafond est commencée. On voit la solive du fond avec coloration par rapport à celle qui est encore sur le bois blanc.

 

 

 

 

 Photo-10

Coloration des solives.

 

 

 

 

 

 Photo-11

 

 

 

 

 

 

 Photo-12

 

 

 

 

 

 Photo-13

 Coloration des murs à caissons et des solives et de la poutre de refend.

L'architecte voulait que la coloration des murs soit très transparente et homogène.

 

J'ai concocter cette teinte en mixant des colorants à l'eau. Par la suite l'ensemble de la colorastion a été scellé sous un verni mât à l'eau.

 

 

 

 

 

 Photo-14

 Sur photo 14, la coloration des solives de plafond est complétée, et l'ensemble des joints de ciment entre les pièces de murs sont également complétés.

 

 

 

 

 Photo-15

 

 Menuiserie de l'habillage des fenêtres avec un modèle ancien de chambranle récupéré dans la maison.

 

 

 

 

 

 Photo-16

 Une imitation de plafond à caissons sur gypse et un recouvrement de murs à caissons sur gypse a été réalisé au rez-de-chaussée de la cuisine d'été.

 

Dans un bâtiment à vocation publique, le gypse coupe-feu est obligatoire sous un revêtement de bois. Normes obliges.

 

 

 

 

 

 Photo-17

 

 

 

 

 

 

 

 Photo-18

 

 

 

 

 

 

 

 Photo-19

 

Photos 19,20, ici finition des menuiseries au rez-de-chaussée de la cuisine d'été : peinture au plafond et coloration transparente aux murs.

 

 

 

 

 

 Photo-20

 

 Beau travail de menuiserie fine.

 

 

 

 

 

 Photo-21

 

 

Les travaux au rez-de-chaussée achèvent. Avril 2013.

 

 

 

 

 Photo-22

 

 

 

 



 

 

Les travaux de finition à l'étage.

 

 

 

 Photo-23

 

 À certains endroits dans le toit, des planches de toit neuves en pin, ont été ajoutées lors des travaux. Entre autre pour rebâtir les lucarnes ou pour placarder des endroits perforés ou trop altérés par le temps.

 Ici encore une coloration pour homogénéisé ces planches avec les anciennes, s'imposaient.

 

Sur photos 23, 24 et 25, on voit de ces réparations.

 

 

 

 

 

 Photo-24

 

 

 

 

 

 

 Photo-25

 

 

 

 

 

 Photo-26

 

 Sur photos 26 à 32, on voit le résultat de la coloration de ces endroits de reconstitution de la planche.

 

 

 

 

 Photo-27

 

 

 

 

 

 

 Photo-28

 

 

 

 

 

 

 Photo-29

 

 

 

 

 

 

 

 Photo-30

 

 

 

 

 

 

 

 Photo-31

 

 

 

 

 

 

 

 Photo-32

 

 

 

 

 

 

 

 Photo-33

 

 Ici sur photo 33, un mur de planches neuves en pin, qui ceinture l'accès de l'escalier publique pour monter à l'étage, avait besoin que je lui colore l'ambiance.

 

Résultat de la coloration pour homogénéisé à l'ancienne ce mur avec les teintes de bois ancien du grenier,

sur les photos suivantes : 34 et 35.

 

 

 

 

 Photo-34

 

 

 

 

 

 

 Photo-35

 

 

 

 

 

 Photo-36

 L'installation de l'espace de travail pour la coloration au grenier de la maison.

 

 

 

Qui est en ligne?

Nous avons 24 invités et aucun membre en ligne

03-150x150-0331.jpg

Copyright © 2016 Michel Martel / Pièce Sur Pièce - Tous droits réservés