Beaucoup plus de contenu pour les abonnés
Vous devez vous inscrire (abonnement) pour voir l'ensemble des articles de cette section du site.
La survie du site ... dépend des abonnements.  Merci !

----------Deshaies, (segment-3), remontage structurel à Rimouski en 2015..

Segment-1, récupération de la maison en 2010.

Segment-2, les matériaux récupérés.

Segment-3, le remontage structurel de la maison.



Dans le segment-3, de cette maison Deshaies,

(qui a vécue depuis son démantellement en 2010, 3 changements de propriétaires acquéreurs)

la voici donc, qui prend racine dans son nouvel environnement d'établissement au Québec,
à Rimouski, sur la "colline du sommet".

Ayant abritée dans un petit rang perdau en campagne du centre du Québec, des générations de familles Deshaies à St-Wenceslas, la maison va maintenant abriter des Bédard de Rimouski, avec une vue impressionnante sur le fleuve.

Qu'elle belle histoire ... un autre de mes "bébé" qui redémare une nouvelle vie sur le territoire du Québec.


 
 



 

Voici des photos du remontage structurel de la maison, aux alentours du 1 octobre 2015, sur le chemin des près.

 


La maison est construite sur un promontoir, appelé selon les plans de topographie de cette région, la colline du sommet.

 

 

 

 

1

 

 

 

 2

 

 

3

Sur photos 1-2-3-4

on voit Rimouski dans le bas des photos,

au milieu dans l'eau l'Île St-Barnabé,

le fleuve et la côte sud du fleuve au loin

 

vue splendide

 

 

4

 

 



 

 

 

5

 

 Voici le remontage de la structure de base de la maison Deshaies.

 

Je n'élaborerai pas de textes sur les détails pour ce remontage, c'est un remontage rapide, efficace, comme j'en ai déjà décrit sur d'autres dossiers.

 

Les photos vont parler d'elles-même.

 

 

6

 

 

 

 

7

 

 

 

 

8

 

 

 

 

9

 

 

 

 

10

 

 

 

 

11

 

 

 

 

12

 

 

 

 

13

 

 

 

 

14

 

 



 

 

 Les réparations

 

15

 Sur photo-15

On remarque que le centre du mur, du mur pignon droit, a été attrophié jadis, par la coupure du poteau central pour faire une fenêtre de chambre de bain, et des pièces étaient pourrites en dessous des fenêtres.

 

Il a été convenu, que le mur arrière de la bâtisse, que l'on voit sur la photo suivante 15a, était destiné à recevoir une rallonge de la maison et une porte patio Française, donc des pièces de ce mur arrière ont été utilisées pour faire les réparations et modifications, sur les autres murs de la maison.

15a

 

 

15b

 

Sur les photo 15b-15c et 15d, on voit la réparation que j'ai faite sur ce centre mur pîgnon qui avait été altéré.

 

15c

15d

 

 

 

 16

Sur les photos 16 et 16a, j'ai modifier les ouvertures en façade de la maison, en aménageant un 2 fenêtres collées ensemble, à la droite de la porte de façade.

Cette amélioration permet une meilleure vue sur le fleuve, et allonge visuellement la maison.

16a

 

 16c

Finalement sur la photo 16c, sur le mur pignon gauche qui est destiné à devenir un mur avec porte d'entrée suplémentaire, j'ai modifier en placardant une fenêtre et en perçant une porte. Ce coin de mur va accueillir un escalier à palier plus tard.

 

16d

 

Sur photo 16d, voici comment a été restructuré le mur arrière, pour permettre un aménagement spécial de l'arrière de la maison, qui va recevoir une rallonge.

Cette restructuration a permis d'avoir accès à du matériel pour réparer et modifier les autres murs.

 



 

 

 

 

17

 

 

 

 

18

 Photo-18

Vincent, est un jeune homme très dynamique, entrepreneur en levage de maison et en chantiers de construction divers, qui n'a pas peur de l'ouvrage et qui opère en .....

Il fait de ce projet avec Julie, leur petit nid d'amour à Rimouski.

 

Tu as tout mon respect Vincent. Lâche pas !

 

 

 

19

 

 

 

 

20

 

 

 

 

21

 Sur photos 21 et 22, le sapin cloué sur la tête de la dernière ferme de toit, indique la fin du remontage structurel.

 Une très vieille tradition, que je réitère pour amuser le chantier lorsque qu'on est rendu à cette étape.

Je vous invite à consulter cette FAQ, qui parle de cette tradition.

 

 

22

 

 

 

 

23

 

 Les fermes de toit ont été modifiées, pour redevenir "plus à la française", assis sur les sablières, comme à l'origine de la maison.

On se souviendra en regardant le segment-1 de ce dossier, que la toiture de la maison avait été modifiée à une certaine époque, en rajoutant une sablière de plus et en transformant le bas des fermes de toit plus de type "à l'anglaise".

 

J'ai fait reparler ces bases de chevrons "plus à la française".

 

 

 

 

 

24

 Salur les boys !

 

 

Qui est en ligne?

Nous avons 28 invités et un membre en ligne

02-150x150-0325.jpg

Copyright © 2016 Michel Martel / Pièce Sur Pièce - Tous droits réservés