Beaucoup plus de contenu pour les abonnés
Vous devez vous inscrire (abonnement) pour voir l'ensemble des articles de cette section du site.
La survie du site ... dépend des abonnements.  Merci !

DOSSIER 51 : MAISON DU CAPITAINE BLAIS, Berthier-sur-Mer, belle conservation d'une maison du tournant du 19ième siècle.

Segment-1 : Présentation des éléments architecturaux et de menuiserie traditionnels, encore présents sur la maison.

Segment-2 : Présentation du module d'escalier original de la maison.

 

 

La maison du capitaine Joseph Blais, a été acquise en 2014 par un jeune couple et conservée dans son état,
"telle que trouvée".


Cette situation de belle remise en valeur, d'entretien minutieux et de conservation des éléments architecturaux et de la menuiserie traditionnelle de cette maison de la toute fin du 19ième siècle ; rend la maison d'un bel intérêt patrimonial.

 

Je vous présente donc ce dossier, rempli de beaux cachets, heureusement conservés par les générations d'occupants, qui se sont succédées dans la maison.

 

 

Beau travail de conservation Sandra et Benoit.

Je profite de cette vitrine informative sur la maison, pour mentionner que Sandra et Benoit,

LOUENT la maison en hébergement touristique, dans une formule Couette et Jardin.


Pour informations visitez ces 2 liens web :

https://www.facebook.com/Couette-et-jardin-336477513229413/?fref=ts

https://www.chaletsauquebec.com/FicheChalet.aspx?IdChalet=19675

 

 

 

 

Les maisons construites sur la rive sud du bassin estuaire du fleuve St-Laurent, montrent sonvent de belles menuiseries,
qui transcendent d'influences des construction navales, qui se sont effectuées dans ces régions.

 

La vieille horloge "eastlake", pourrait en raconter des histoires de navigateurs ...

 

 



 

Un p'tit coup d'oeil dehors ... 

 

 

 

Maison construite au tournant du 19ième siècle.

Architecture de type : à toit mansardé, très populaire dans les années 1880-1930.


Bel état de conservation, fenêtre et plusieurs élements décoratifs d'origine, encore présents sur la maison.

 

Petites maison simple, de beau gabarit architecturellement  bien proportionnée.

 

 

 

 



 

Un peu d'histoire ...

 

-1

 

-2

 

-3

 

 



 

 Un tour du propriétaire, en entrant par la porte arrière ...

 

 

-4

 4 = La porte arrière donne sur la cuisine typique, avec son petit comptoir à l'entrée.À l'origine ce comptoir ètait recouvert de tôle avec sa pompe à eau manuelle. L'ïlot central est d'influence fin 20ième siècle, il devait y avoir une table et chaises autrefois au centre de la pièce.

L'escalier de coin, à pente semi-raide, qui ne prend pas de place, et qui dans le cas présent, est une réelle sculpture d'oeuvre d'art, avec influences dans ses courbures, de menuiserie de bateau.

Finition des murs en planches assez larges, imitant par des rayures embrevées sur les pourtours et au centre des planches, des planchettes (planches de V).
Recouvrement de murs, très populaire au tournant du 19ième et début 20iéme siècle.

 

 

 

-5

 5 = Sous l'escalier, l'ancienne boîte à bois et endroit de rangement, utilisé aujouird'hui dans un même esprit et pour cacher l'entrée électrique, micro-onde et autre appareils. 

L'aménagement d'armoires de cuisine à l'arrière de cet escalier, est d'origine du début de la maison. Assemblage du chassis de ces armoires et des portes, à tenons-mortaises, bien fignolées avec précision.

La cheminée de brique, qui cerne la gauche de l'armoire, reçoit le branchement du tuyau de poêle.

 

Toute cette menuiserie est demeurée intacte de l'origine de la maison, et toujours bien entretenue en ce mois de décembre.

J'ai eu la chance d'être logé dans cette "ambiance", pendant le mois de décembre 2015, lors de ma présence sur le chantier du remontage de la maison Lapointe.

 

 

 

-6

 6 = Le poêle à bois, probablement aussi vieux que la maison, trône dans un coin de la cuisine, qui est le milieu de la maison.

À l'arrière du poêle, on remarque le "trou" dans le mur, appelé sous différents noms comme : portes de chaleur, trou de chaleur.
Cette perforation du mur juste à l'arrère du poêle, permet la transmission de la chaleur de l'arrière du poêle, vers la pièce salle à manger, située juste à l'arrière.

 

 

 

-7

 7 = À gauche du poêle, en entrant, la chambre "des parents" qui se situait souvent, traditionnellement comme celle-ci,  juste à côté de la cuisine.

 Les photos suivante #8 à 12 montrent l'intérieur de cette chambre.

 

 

-8

 8 = Le mur de "refend" au centre de la maison, composé d'une planche plus large et plus épaisse que les planchettes des autres murs secondaires.

Planches rabotées à la main, délignées à la forme de l'arbre, clouées à clous carrés, boudinée sur ses pourtours seulement.

 

 

 

-9

 

 

 

 

-10

 Encore ici toute la mouluration de la chambre et la menuiserie du placard sont d'origine, inviolés dans le temps.

 

 

 

-11

 

 

 

 

-12

 12 = Le coin de mur, excédent de la sorte par l'intérieur, indique que les coins de murs de la structure en pièce sur pièce, est à poteaux à coulisses.

 

J'ai remarquer à quelques reprises, lors des nombreuses inspections de maisons, qu'il pouvait arriver que de telles maison, que l'on croyait construites vers la fin du 19ième siècle, comme c'est supposément la cas ici, étaient en réalité construite sur un carré de maison plus vieux, qui était déjà là sur place auparavant.

Comme dans le cas de cette maison, le structurel des murs avec des poteaux à coulisses dans les coins, c'est assez rare de voir ça sur une structure de maison mansardée.
La technique du poteau à coulisses remonte au 17ième siècle au Québec.

Il se peut que l'on ait construit un nouveau toit de forme mansardé "à la mode", sur un plus vieux carré de murs.
Si mon hypothèse "a du sens", l'ancien toit de cette maison était tout probablement à 2 versants traditionnels.

 

 

 

-13

 Photos 13 à 15

les 2 pièces en façade de maison, la salle à manger et une autre chambre qui a pu avoir également servi de salon à l'origine.

 

 

 

-14

 

 

 

 

-15

 

 

 

 

 

 

 

 -16

Photo-16

L'escalier dans cette maison est une oeuvre d'art en soi.

Bien gabarisée, de fabrication tellement précise, ergonomique et de grande beauté, j'ai consacré le segment -2 de ce dossier pour vous présenter les caractéristiques de ce beau bâti, provenant d'une ancienne main habile de menuisier chevronné.

 

 

 -17

 

 

-18

 À l' étage, 2 chambres communicantes sur le 2/3 de la surface de plancher. Et à l'origine, la partie grenier sur le resatant du plancher ; cette partie grenier s'est transformée avec le temps en une autre chambre et salle de bain. (Vous pouvez voir les photos de ces appartements sur le site de location de la maison : https://www.chaletsauquebec.com/FicheChalet.aspx?IdChalet=19675

 

Ici sur photo 18, juste en haut de l'escalier, accolé à la colonne de cheminée de brique recouvertes de planchettes de murs, un artéfact con servé de l'emplacement de  la "bécosse intérieure", encore présente et conservée comme souvenir d'un passé centenaire.

 

 

 

-19

 

 

 

 

-20

 Photo 19-20-21

Petit coin d'aisance, avec boîte en bois pour recevoir le sceau, et tuyau de métal provenant de cette boîte et se raccordant plus haut à la cheminée, pour extirper les odeurs.

 

 

 

-21

 

 

 

 



 

 

 Queques observations sur la menuiserie de finition à l'intérieur de la maison ...

 

 

-22

 

 22 = Voici un petit dessin à main levée, que je me suis fait pour mieux comprendre les "trucs de métier" utilisés par le menuisier.

 

Sur le dessin de la photo #22 et sur les photos suivantes # 23 et 24, on voit la façon de réaliser la finition des planches murales, qui se rencontrent dans les coins de murs.


Les planches se butent dans le coin à 90 degrés, sur une baguette de type 3/4 de rond fabriqué et arrondi par rabotage manuel.

 

 

-23

 

 

 

 

-24

 24 = Coin de mur discuté sous la photo dessin #22

 

Moulure de plafond à l'horizontale, avec doucine, que je parle sous la photo-dessin #28 plus bas.

 

 

-25

 25 = On voit dans le haut de cette porte placard, la façon que le menuisier est venu faire buter la fin des planches murales du haut de la porte : sur une petite moulure arrondie en boudin. ce type de moulure lorsqu'elle déborde du pan de mur se nomme un listel.

 

 

 

-26

 26- L'ajustement des chambramles de portes à angle, et le type de mouluration de ces chambranles du tournant du 19ième.

 

 

 

-27

 27 = le bas des chambranles de portes, sur un bloc de liaison avec la plinthe de bas mur.

 

 

 

-28

 28 = Autre petit dessin ici, qui montre le profil des moulures du haut des murs au rez-de-chaussée.

Cette mouluration, est effectuée avec l'assemblage de 2 sortes de moulures :

-- comme l'indique la première flèche sur mon dessin, le plafond reçoit une première moulure avec doucine, typique du début du 20ième siècle,  (on voit cette moulure sur la photo 24 ci haut).

-- et la deuxième flèche, montre l'ajout sous la moulure-doucine, d'un autre modèle de moulure qui est utilisée dans la maison, comme moulure de contournement sur le pourtour des chambranles de portes et fenêtres du rez-de-chaussée.

 

 Voyez cet exemple sur les photos suivantes #29 et 30

 

-29

 

 Sur la photo-29, on voit la moulure de contournement de la chambranle de la porte ;
c'est cette moulure qui a été ajoutée sous la moulure-doucine du plafond, pour rendre la mouluration du plafond plus élaborée, plus riche.

 

-30

 

 

 

 

 

-31

 31 = Dessin d'une chambranle de porte, avec sa moulure de contournement, et son chapeau (ou moulure de tête ou tablette de haut de porte).

Telle moulure de tête qui déborde sur les côtés et possède une feuillure en dessous de l'arondi de la moulure, de 1/3 de rond .

 

Exemple sur la photo suivante #32

 

-32

 32 = Détail d'une chambranle de porte.

 

-- Planche de base de la chambranle, de 4 ou 5 pouces de large, mouluré avec boudin du côté de la porte.

-- Moulure de contournement appliqué sur le pourtour extérieur de cette planche de base de la chambranle.

-- La moulure de tête.

 

 

 

 

-33

 sur photo-33 on voit le même genre de finition de chambranle autour de la porte placard sous l'escalier.

 

 Dirigez vous vers le segment-2 de ce dossier pour voir en détail, la menuiserie de l'escalier.

 

 

 

 

Qui est en ligne?

Nous avons 80 invités et aucun membre en ligne

07-150x150.jpg

Copyright © 2016 Michel Martel / Pièce Sur Pièce - Tous droits réservés