Beaucoup plus de contenu pour les abonnés
Vous devez vous inscrire (abonnement) pour voir l'ensemble des articles de cette section du site.
La survie du site ... dépend des abonnements.  Merci !

--------Antoine Désilets (Genest-Turcotte), (segment-6), réinstallation des planches de toit d'origine et l'ossature pour isolation pulvérisée.

Segment-1, Description de la maison, début du curetage extérieur, architecture d'influence du régime Français

Segment-2, Curetages au rez-de-chaussée, à l'étage, une vue de la cave, suite du curetage extérieur.

Segment-3, (segment vide, en programmation de la suite de la récupération)

Segment-4, (segment vide, en programmation de la suite de la récupération)

Segment-5, Remontage de la maison en juin 2018, en pleine nature du Lac St-François à Adstock près de Thetford-Mines.

Segment-6, Suite du remontage, étapes de réinstallation des planches d'origine sur toit, lavage et ossature pour isolation.



 

Ce segment-6, montre les 3 étapes qui ont succédé le remontage structurel

de la maison Antoine Désilets-Genest-Turcotte

 

 

1- La réinstallation des planches d'origine sur le toit et les pignons.

 

2- Le lavage du bâtiment.

 

3- La menuiserie d'une ossature pour recevoir l'isolation extérieure des murs et du toit.

 

 


 

 

 Étape de la réinstallation de la planche d'origine sur le toit et sur les pignons.

 

 

-1

 

Mon mandat de travailleur-superviseur prévoyait de demeurer sur le chantier pour l'étape de la réinstallation (pontage) des planches anciennes du toit et des pignons,

et j'ai été mandaté par la suite pour travailler et instruire de mes connaissances l'entrepreneur Alexandre Vachon sur place, pour la menuiserie de l'ossature écessaire pour recevoir l'isolation extérieure pulvérisée,
telle étape que vous verrez dans cette page web, à partir de la photo-20.

 

Sur photos 1 à 4

  • Les planches anciennes du toit sont répandues pour que je puisse faire un choix judicieux,

  • elles sont retravaillées sur une table de coupe que j'ai installé sur le plancher de travail à l'étage,

  • et réinstallées sur le toit, pour créer un beau jeux de planches anciennes, puisque ces planches deviendront la finition de l'étage dans le futur.

 

-2

 

 

-3

 

 

 

-4

 

 

 

-5

 Sur photo 5, l'étape du pontage du toit est terminé.

 

 

-6

 Sur photo 6, Caroline la propriétaire qui a prêter main forte avec ses enfants à la manutention des planches, et bien fière de sa maison.

 

 

-7

 

 Pour photo-8 voir plus bas

 

 

-9

 Photos 9-10 le pontage des pignons avec la planche ancienne, provenant de la récupération des pignons lors des curetage de récupération de la maison, et d'un surplus de rechange provenant des planches d'origine des recouvrements de murs de la maison

revoir les photos 13 à 15 du segment-1

et revoir les photos 37-39-et 40 du segment-2, et lire les textes explicatifs sous les photos.

 

 

-10

 

 

 

-11

 

 

 

-12

 L'équipe de l'entreprneur Alexandre Vachon, gauche à droite : Jimmy, Danny, Alexandre.

 


 

 

Étape du lavage intérieur des matérieux anciens de bois.

 

Cette étape a été réalisé par les propriétaires, Jérome Caroline et enfants.

 

 

-8

Sur photo 8

installation sur le planbcher temporaire de l'étage, un polythène pour recevoir l'eau du lavage des planches de toit, et protéger les panneaux d'aspenite d'un gonflement.

Ce plancher temporaire sera démonté par la suite.

 

-13

Sur les photos 13 à 19

L'étape du lavage des murs de pièces, de la charpente de toit et des planches de toit et des pignons est complété.

 

Une belle patine dorée apparait.

 

Le plancher temporaire de travail à l'étage est démonté.

L'intérieur de la maison se présente en grande cathédrale, c'est en plein le temps de prendre ces photos impressionnantes de l'ensemble "grand ouvert".

 

 

-14

 

 

 

-15

 

 

 

-16

 Sr photo 16, on voit un des blochet métallique que j'ai fait installé, pour solidifier la solive centrale au carré de pièces.

 

 

-17

 

 

 

-18

 

 

 

-19

 

 


 

 

Étape de la menuiserie d'une ossature à l'extérieur du bâtiment, pour recevoir l'isolation pulvérisée.

 

 

-20

 Photo 20, j'ai été mandaté pour demeurer sur le chantier, pour accompagner l'entrepreneur et ses employés, dans la réalisation d'une ossature sur le toit et sur les murs, pour recevoir une isolation à l'uréthane pulvérisé.

J'ai, dans plusieurs dossiers sur le site donner des détails techniques sur cette étape de travaux, je me contenterai de vous montrer dans ce dossier quelques photos de cette menuiserie, sans entrer dans les détails.

 

 

-21

 Photo 21, une membrane avec l,endos noir est installé en premier sur le toit pour le rendre étanche lors des semaines d'ouvrages pour menuisé l'ossature de la maison, et pour offrir une surface noire pour l'entre planche apparent de l'intérieur.

 

 

-22

 

 

 

-23

 

 

 

-24

 

 

 

-25

 

 

 

-26

 

 

 

 

-27

Sur photo 27, AVANT DE MENUISER L'OSSATURE SUR LES MURS

on a fixer les panneaux d'aspenite sur le mur de pièce (tels panneaux qui étaient utilisés sur le plancher temporaire de l'étage lors des étapes de remontage de la charpente de toit et de pontage de planches).

Ces panneaux (comme expliqué plus en détails ailleurs dans le site) servent à protéger le carré de pièce ancien, pour ne pas que cette "merde collante d'isolation" d'uréthane ne vienne le beurré à jamais.

Nous faisons ainsi une action d'isolation qui se voudra (si nécessaire) pour le futur, RÉVERSIBLE.

 

On est content aujourd'hui en 2018, d'avoir récupéré un carré de maison bicentenaire, NON ALTÉRÉ par des matériaux moderne, faisons la même chose pour celles et ceux dans les générations futures qui voudront peut être récupéré cette maison SANS qu'elle ne soit scrapper par une pulvérisation d'isolant.

De plus cette protection des murs par l'aspenite, enpêchera que l'uréthane ne passe au travers les pièces de murs pour venir beurré l'intérieur des murs.

 

 

-28

 

 

 

Qui est en ligne?

Nous avons 21 invités et aucun membre en ligne

07-150x150.jpg

Copyright © 2016 Michel Martel / Pièce Sur Pièce - Tous droits réservés