--------Rose-Lamothe ( segment-4), curetage de l'étage, avec son exceptionnelle charpente de toit Française

 

Segment-1, Présentation de cette maison très vieille et rare de nos jours.
Segment-2, Le curetage de l'extérieur de la maison, les murs Façade et Arrière.
Segment-2a, Le curetage de l'extérieur de la maison, les murs Droite et Gauche.

Segment-3, Un examen du rez de chaussée et début du curetage
Segment-4, Un examen de l'exceptionnelle charpente de toit à l'étage et début de curetage de l'étage
Segment-5, Fin du curetage du rez-de-chaussée et de l'étage.
Segment-6, Fin du curetage des recouvrements de toit, avec l'aide de pelle mécanique, Architecture d'origine.

 




 

Ce segment-4 vous montre l'apparence de l'étage de la maison, avec les chambres de planches et le gremier, le tout demeuré intacte sans changements, depuis le milieu du 19ième siècle.

 

 



 

 

Impressionnant !

 

-1

 L'escalier de la période néoclassique de la maison, de syle escalier de meunier mène aux chambres de l'étage.

 

 

-2

 Le haut de l'escalier est très usé.

 

 

-3

 

 

 

-4

 Les chambres de l'étage sont constituées de murs de planches, de murs crépis et de quelques portes anciennes encore présentent.

Aucun isolant moderne n'est présent, seulles les boiseries de murs de planches bien ajustés,

servent à isoler du froid de l'hiver les chambres anciennes de la maison.

 

On se retrouve ici, carrément 150 ans en arrière.
Les murs parlent d'eux-mêmes de ce temps lointain.

 

-5

 Trois chambres très anciennes, dont deux chambres sont en enfilade.

 

 

-6

Toutes les boiseries sont rabotées à la main, comme on peut le voir au reflet de la lumière sur photos-6 et 8.

 

 

-7

 Penture en H, avec clous forgés.

 

 

-8

 

 

 

-9

 Trois chambres très anciennes, dont deux chambres sont en enfilade.

Au bout de la dernière chambre, une porte nous amène dans le grenier de la maison.

 

Endroit de remisage et de découverte de la charpente exceptionnelle du toit.

 

 

-10

 Voilà l'entrée du grenier

 

 -11

Une vue générale du GRENIER de la maison

avec sa charpente de toit complexe d'influence du Régime Français.

 

Comme expliqué dans le segment-1, les chambres sont construites en cabanes dans l'espace en cathédrale de l'étage de la maison.

 

-12

 La charpent de toit est de type "à pannes", avec la planche de toit mise à la verticale et clouées à clous forgés sur les pannes.

La planche de toit est à 2 rangées, qui se supperposent sur la panne centrale de la charpente de toit.

 

-13

 Sur photos-13 à 15, on voit le dessus des chambres.

De vieux matelas dont certains plus que centenaires, bourrés de plumes, jonchent sur ce plafond.

Ces matelas innutlisés, sont utilisés en réalité, pour aider à isoler davantage le plafond des chambres en dessous.

 

 

-14

 

 

-15

 

 

 

-16

 En regardant attentivement sur cett photo 16, on voit des numérotages anciens sur la charpente.

Au bas du poinçon vertical 2 lignes = le chiffre 2, de même sur le contreventement oblique de droite.

Sur le contreventement de gauche, 3 lignes = #3

Etc.Ect.Ect.

Y'en a partout des codes de numérotages.

 

Comme je l'ai déjà expliqué dans d'autres dossiers, les murs et la charpente de toit de ces maisons anciennes,

étaient toujours "taillés" à plat au sol, puis numérotés pour  être capable de les remontés par la suite.

 

 

 

-17

 

 

-18

 

 

-19

Le plancher de l'étage, comme expliqué au segment-3 photos 30 à 34, constutués de madriers de pin,

rabotés main, qui étaient autrefois le plafond du rez de chaussée.

 

-20

 

 

-21

 Le curetage des chambres de l'étage est en cours sur photos 21 à 29.

Les matériaux anciens sont conservés pour être possiblement utilisés lors de la restauration future de la maison.

 

=22

 

 

-23

 

 

-24

 Les murs de crépi, sur lattis de planchettes fendues à la main, et clouées sur les murs de bois brut, à clous carrés industriels du 19iéme et un mixe avec du clous forgés de main de forgeron.

On est entre 1810 et 1830 ....

 

 

 -25

 Des couches de tapisseries supperposées sur le crépi peint en ancien vert,

des époques de vies du bâtimentx se superposent ici, et se dévoilent à notre analyse.

 

 

-26

 

 

-27

 

 

-28

 

 

-29

 

 

Nous verrons en segment-5, la fin du caretage de l'étage

 

 

 

 

 

Qui est en ligne?

Nous avons 18 invités et aucun membre en ligne

03-150x150-0331.jpg

Copyright © 2020 Michel Martel / Pièce Sur Pièce - Tous droits réservés