----------Gauthier-Yamachiche (segment-4) Examen de l'historique de la maison, avec les indices extérieurs

 

Segment-1- Description générale de la découverte de cette maison du probable milieu 18ième siècle.

Segment-2- Curetage du rez-de-chaussée de la maison à l'hiver (février) 2020. Constatations historiques.

Segment-3- Curetage de l'étage de la maison à l'hiver (février) 2020. Constatations historiques.

Segment-4- Curetage extérieur de la maison et interprétation des indices historiques qu'elle nous montre.

Segment-5- Curetage extérieur et toit, avec l'aide d'une pelle mécanique avec opèrateur de grande précision.

 

 


 

Comme nous l'avons vu dans le segment-1, la toiture actuelle de la maison, construite aui tournant du 19ième et 20ième siècle,

CACHE, la toiture francaîse de l'origine de la maison.

 

Revoyons ça sur les 2 premières photos ci-bas :

 

 

 -1

Sur la photo-4

La ligne jaune nous montre la forme du premier toit "pentu" Français,

de l'origine de construction de la maison,

et qui est CACHÉ sous ce toit actuel.

 

-2

Sur cette photo 2, on voit le coin Est de la maison cureté  en partie, et qui nous montre la pente raide (en flèche jaune)

de la forme architecturale d'origine de construction de la maison.

 

 

-3

 

 Les photos 3-4-5 nous montrent, le curetage de 2 derniers recouvrements des murs de la maison.

 

---- Le papier brique rouge est apparue sur la maison vers 1940.

---- Le revêtement de déclin de pin, cloué à clous carrés de la fin du 19ième, est sous le papier brique.

---- Sous ce déclin, apparait dans les pignons la planche d'origine de la maison, et

---- sur les murs une planche verticale refaite à la fin du 19ième.

 

-4

 

 

 

-5

 

 



 

 

Allons voir maintenent, la première toiture pentue d'origine de la maison,

qui se cache sous la toiture actuelle.

 

 

-6

La voici cette toiture pentue.

 

 

-7

 Sur photo-7 :

 

1--- La ligne jaune indique la première pente raide du toit à son origine de construction. (18ième siècle)

2--- Les lignes rrouges montrent la deuxième pente du toit, des rangs de planches mises à l'horizontales et ajoutées sur coyaux dans le bas des versants de toit, "redesssine" la forme architecturale du premier toit pentu, en un galbe néoclassique typique du (début du 19ième siècle).

3--- La flèche bleue nous montre l'ajout de ce petit coyau, qui donne le galbe retroussé des avants toit néoclassiques.

 

 

-8

La planche de pignon d'origine représentée par la ligne jaune de la photo-7, est à clous forgée de main de forgeron. (18 ième)

 

 

-9

 

Le vieux recouvrement de toit en bardeau de cèdre de la période néoclassique de la toiture (le #2 de la photo-7),

extrêmement usé et cloué à clous forgés,

est encore présent sous le toit actuel.

 

Très impressionnant à voir !!

 

-10

Photo-10, clous de forge tenant le bardeau de cèdre de la première moitié du 19ième siècle.

 

 

-11

 

 

 

-12

 L'ossature structurelle qui a été construite au tournant du 19 et 20ième siècle, appuyée sur le vieux toit.

 

 

-13

 

 

 

-14

 

 

 

-15

 

 

 

-16

 

 

 

-17

Extême usure du bardeau de bois.

 

-18

 

 



 

 

Un examen des murs de pièce sur pièce qui commencent à apparaître, suite aux curetages extérieurs.

 

-19

 

 

-20

 

 

21-

Les numérotages anciens du jeux de pièce sur pièce

des murs apparait suite au curetage de la planche murale.

 

-22

 

 

-23

Coins à queues d'arondes à 2 angles.

 

-24

 

 

-25

 

 

-26

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Qui est en ligne?

Nous avons 18 invités et aucun membre en ligne

02-150x150-0325.jpg

Copyright © 2020 Michel Martel / Pièce Sur Pièce - Tous droits réservés