--------Rose-Lamothe ( segment-6), fin du curetage du toit avec pelle mécanique, apparence Française d'origine.

Segment-1, Présentation de cette maison très vieille et rare de nos jours.
Segment-2, Le curetage de l'extérieur de la maison, les murs Façade et Arrière.
Segment-2a, Le curetage de l'extérieur de la maison, les murs Droite et Gauche.

Segment-3, Un examen du rez de chaussée et début du curetage
Segment-4, Un examen de l'exceptionnelle charpente de toit à l'étage et début de curetage de l'étage
Segment-5, Fin du curetage du rez-de-chaussée et de l'étage.
Segment-6, Fin du curetage des recouvrements de toit, avec l'aide de pelle mécanique, Architecture d'origine.

 


 

Ce segment-6 vous montre la fin des travaux de curetage du toit,

avec l'aide d'un habile opérateur de pelle mécanique de ma région.

 

La forme architecturale d'origine du 18iéme siècle Français de la maison

apparait comme par magie.

 



 

La partie du bas des versants de toit, retroussés par la mode Néoclassique, sera enlevée rapidement par une pelle mécanique.

 

 -1

 Au-préalable, la préparation du toit pour l'intervention de la pelle mécanique, exige de couper en curetage une bande des épaisseurs de recouvrements de toit, à la partie supérieure des coyaux qui retroussent les avants-toits néoclassiques.

 

 

 -2

 Sur la photo, les divers recouvrement de toit de la maison au cours des ans.

de gauche à droite.

--- la planche verticale d'origine du toit, qui a été le premier recouvrement de toit SANS BARDEAUX DE BOIS. Toiture de planches bouvetées à la verticales seulement.

--- ensuite, un recouvrement de bardeaux de bois au clou forgé, 18ième siècle. Comme on l'a vu en photos 18 à 22 sur le segment-2

--- ensuite, un recouvrement de bardeaux de bois au clous carré industriel, 19ième siècle.

--- ensuite, sur ce dernier bardeau, un rang de planchettes de bois de 3/4 de pouces d'épaisseur, a été ajouté pour mettre un recouvrement de tôle à la canadienne, dans le dernier quart du 19ième siècle. On voit encore cette tôle de toit en 1958, sur la photo #31 du segment-2

--- ensuite un recouvrement de goudron noir pour rendre + étanche la tôle.

-- ensuite au 20ième siècle, l'ajout d'un revêtement de panneaux d'aspenite sur la tole pour recevoir un bardeau d'asphalte.

 

 

 -3

 

 

 -4

 La tôle à la canadienne avec goudron.

 

 -5

 Bardeau chamfreiné fendu à la main, à clous carrés industriel, premier quart du 19ième.

 

 -6

 Le curetage des épaisseurs de recouvrement du toit se poursuit.

 

 -7

 On voit le chevauchement les 2 rangs de planches verticales d'origine de la maison, qui se chevauchent au centre du toit

et leur couleur grise qui montre que ce recouvrement de planche a été le premier recouvrement de toit pendant une décennie approximativement à l'origine de construction de la maison.

 

 

 -8

 

 

 -9

 Curetage du toit.

 

 

 -10

 

 



 

 

Voici l'étape finale du curetage du toit, avec l'aide d'un habile opérateur de pelle mécanique de ma région, Pierre Bergeron.

Démolition dite "contrôlée".

 

Comment rendre une toiture de maison néoclassique en toiture française en quelques secondes …. par un maître opérateur de pelle mécanique

 

Il faut comprendre dans le vidéo de la récupération de la maison Rose Lamothe à Ste-Angèle de Laval, que la démolition dite "contrôlée" VISE À ENLEVER RAPIDEMENT du toit de la maison, une partie qui ne sera pas conservée.

LE RESTE de la maison d'origine du 18ième siècle en dessous, est conservé, et sera numéroté et démonté manuellement morceau par morceau. Le remontage et la restauration future de la maison, est prévue pour le printemps 2021 à Gentilly,


En quelques secondes, la maison Patrimoniale Rose Lamothe, passe de son apprence et sa forme architecturale Néoclassique qui nous est parvenue en 2020, à celle de son oirigine, forme Française de la fin de la pérode Nouvelle-France il y a plus de 260 ans.

 

Aider par un opérateur de pelle mécanique, qui travaille de façon précise et chirurgicale, cette manoeuvre délicate de démolition dite : "contrôlée" aide au curetage extérieur de la maison.

 

Il faut comprendre dans le vidéo de la récupération de la maison Rose Lamothe à Ste-Angèle de Laval, que la démolition dite "contrôlée" VISE À ENLEVER RAPIDEMENT du toit de la maison, une partie qui ne sera pas conservée. LE RESTE de la maison d'origine du 18ième siècle en dessous, est conservé, et sera numéroté et démonté manuellement morceau par morceau.

 

Le remontage et la restauration future de la maison, est prévue pour le printemps 2021 à Gentilly,

 

-11

La toiture de la maison est prête à recevoir l'intervention de la pelle mécanique.

Laissons parler les prochaines photos :

 

 -12

 -13

 -14

 -15

 -16

 -17

 -18

 -19

Et voilà ...

Comment enlever une toiture de maison néoclassique et retrouver la toiture française d'origine de la maison ...  en quelques secondes ….

par un maître opérateur de pelle mécanique

 

Sur cette photo du versant arrière de la maison, on voit les 2 recouvrements de bardeaux de cèdre de la maison.

Celui du bas du versant de toit, du 18ième, à clous forgés.

Celui du haut du versant de toit, du 19ième, à clous carrés (tranchés).

 

 

 -20

Une vue du dessous du recouvrement de tôle à la canadienne de la fin du 19ième.

 

 

 -21

 Sur cette photo, le versant de gauche à la mode-époque Française, le versant de toit de droite à la mode-époque Néoclassique.

 

 -22

 

 

 -23

 

 

 -24

 

 

 -25

 

 



 

 

Et voici la forme architecturale de la maison, comme elle apparaissait,

à la l'origine de sa construction dans la dernière moitié du 18ième siècle.

 

 -26

 

 

 -27

 

 

 -28

 

 

 -29

 

 

 

 

 -30

 

 

 

 

 -31

 

 

 

 

 -32

 

 

 

 

 -33

 

 

 

 

Qui est en ligne?

Nous avons 18 invités et aucun membre en ligne

12-150x150.jpg

Copyright © 2020 Michel Martel / Pièce Sur Pièce - Tous droits réservés