choisir une catégorie →

Travaux extérieurs

Beaucoup plus de contenu pour les abonnés
Vous devez vous inscrire (abonnement) pour voir l'ensemble des articles de cette section du site.
La survie du site ... dépend des abonnements.  Merci !

8-PLAN DE FONDATION, et commentaires sur isolation des murs de la maison.(ajouts d'infos. sur cet article en 2012 et 2013)

Question :

Bonjour, suite à notre conversation téléphonique, vous m’avez parler d’une façon de faire la fondation de la maison, pour être capable de mettre un revêtement de pierres à l’extérieur et ainsi donner l’impression que la maison est bâtie sur une ancienne fondation de pierres.


Est-ce que la dimension de la fondation dans la terre sera de la grandeur de la maison à remonter sur celle-ci ? Merci, B.B.



Réponse
:

Bonjour, NON à votre question, c'est là qu'il ne faut pas se tromper dans les mesures.

La fondation dans la terre aura 4 pouces de plus grand, sur chaque face, que la grandeur de la maison ancestrale à y remonter. Le plateau de 4 pouces, en retrait dans la fondation, est fait sur le pourtour de la fondation, à partir du niveau prévu de la surface du sol. C’est sur ce petit plateau de 4 pouces, qu’on maçonne de la pierre de 3 à 5 pouces d’épaisseur, cette pierre sera apparente à la base des murs, POUR DONNER L'IMPRESSION d'une solage de pierre comme d’autrefois.

Ce plateau d’une largeur de 4 pouces équivaut à l’épaisseur qui sera ajoutée sur le carré extérieur de pièce sur pièce de la maison, épaisseur qui renferme l’isolation et les fourrures (foreinz, lattes ...) pour recevoir la finition extérieure de la maison. Donc la finition extérieure de la maison, devrait arriver à effleurement SUR la surface de la pierre de finition.

 


En plus simple, on fait une fondation comme si la maison était destiné à "être briquetée sur les 4 faces". Les entrepreneurs en fondation emploient souvent l'expression "FAIRE UN TCHEK À BRIQUE".

Regardez le premier petit plan ci-bas, qui illustre ce que je viens d'expliquer.

 


 

Pour l’isolation extérieure de la maison, on a un exemple sur le premier plan ci-bas, d’une isolation à l’uréthane giclée avec ossature en 2x3 de clouée sur le carré de pièce (voir plusieurs dossiers de remontage de maisons sur mon site, on y voit la fabrication de cet ossature sur les murs et le toit).

C’est le même principe si c’est une isolation en panneaux d’isolants rigides (styrofoam). Excepté que l’isolation en panneaux, n’a pas besoin d’une ossature en 2x3, les panneaux sont cloués directement sur le mur de pièces, avec des clous galvanisées. (Clous galvanisés = clous qui ne rouillent pas.) Le clou commun va rouiller et faire pourrir le bois autour de lui, donc, dans 15-20 ans il va perdre de sa solidité.


Pourquoi ce clou commun va rouiller ? Parce qu’il devient un « pont thermique », c’est à dire que la tête du clou qui tient l’isolant est au froid, tandis que la partie du bout du clou est au chaud, cloué dans la pièce de bois du mur qui est au chaud. Donc le clou peut givrer sur son bout, créant de l’humidité sur son pourtour et va rouiller. La rouille se transmet au bois, qui pourrit aux alentours du clous, par l’action de la rouille.


Lorsque les murs sont isolés avec des panneaux d'isolants rigides, moi je broche toujours un papier noir (papier goudronné) 15 livres, sur le mur de pièces avant de fixer les panneaux d’isolation.
 


 

Voici 3 plans de fondations.

Le premier plan exemple, est destiné au coulage d'une fondation, avec un plateau dans la fondation, en retrait de 4 pouces à partir du niveau du sol, pour recevoir une pierre de finition à la base de la maison.



On va supposer dans les 3 exemples de fondations suivants, que la maison a une grandeur de 28 par 24 pieds, grandeur qui équivaut aux dimensions extérieures du carré de maison en pièce sur pièce exemple, qu'on veut asseoir sur cette fondation.

(autrement dit les 4 murs structurels "bruts" de la maison, avant le processus d'isolation extérieure des murs).

 

Premier plan

 

 

alt


Donc à partir de ce plan et de notre exemple d'une maison de 28 x 24 pieds :

la dimension à lettre D sera de :
28 pieds et 8 pouces X 24 pieds et 8 pouces.

la dimension à lettre C sera de :
28 X 24 pieds.


 

Vous pouvez voir un exemple du résultat de ce plan de fondation,
sur le dossier #41, du menu Maisons-Archives du site.

 

 

 


 Le deuxième plan exemple, est destiné au coulage d'une fondation conventionnelle,
SANS faire de plateau en retrait pour recevoir de la pierre de finition.



Deuxième plan.



alt
 

 

 

 

Donc à partir de ce plan et de notre exemple d'une maison de 28 x 24 pieds :


La dimension extérieure de la fondation, autant dans la terre que hors terre, est de :
28 pieds et 8 pouces X 24 pieds et 8 pouces.

 

 

La dimension du plancher de départ sera par contre lui, menuisé à mi-fondation, et aura la dimension exacte du carré de pièces de la maison ancestrale, soit de :
28 pieds  X 24 pieds.

 

 

On remarque que la finition de planche de la maison arrivera,
SUR et à effleurement de la fondation de béton.


 






Le troisième plan exemple, montre ce qui va arriver, si on fait le coulage d'une fondation conventionnelle, SANS faire de plateau pour recevoir de la pierre de finition, et, à la grandeur exacte de la maison, ici en l'occurence, 24 x 28 pieds.



Troisième plan.





alt



Donc à partir de ce plan et de notre exemple d'une maison de 28 x 24 pieds :


La dimension extérieure de la fondation, autant dans la terre que hors terre, est de :
28 pieds  X  24 pieds .

 

 

La dimension du plancher de départ est de la dimension exacte du carré de pièces de la maison ancestrale, soit de :
28 pieds  X 24 pieds.

 

On remarque que l"épaississement de la maison par l'extérieur, due à l'isolation et la finition de planche de la maison, se retrouveront en débordement total de 5 pouces à l'extérieur de la face de la fondation.

Ce débordement excessif, crée un débalancement architectural de la base de la maison. On a l'impression que la maison est trop grande par rapport à sa fondation.
Et en bout de ligne,  c'est pas vraiment beau ...



C'est ce qui risque d'arriver, lorsque l'on veut aller trop vite, et qu'au lieu de donner des plans bien définis à l'entrepreneur en fondation, on ne lui transmet que la grandeur du carré de maison à y ériger.


 




Autre courriel

Question :

Bonjour de nouveau Michel, merci pour le plan des fondations. Une autre petite question me fatigue un peu, si je désire isoler les murs et le toit de la maison avec l’isolant d’uréthane pulvérisé comme sur la maison Leblanc, mais que ça me fait un peu mal au cœur de pulvérisé cet isolant directement sur les pièces, au cas où des générations futures voudraient retrouver ce mur de pièces extérieur, de quelle façon appliquer cet uréthane pour qu’il soit facile à enlever ?

Vous allez trouver ma question bizarre, mais je suis très puriste et ça me fatigue un peu cet isolant de coller sur la maison et le toit. J’ai transmis votre plan à l’entrepreneur en fondation, et il m’a dit qu’il n’y a pas de problème. Il comprend très bien le plan.
Merci, B.B.

 


Réponse :

C’est bien simple, vous n’avez qu’à brocher un papier noir 15 livres sur le carré de pièces de la maison, ou sur la toiture, avant de construire l’ossature en 2x3, de cette façon l’uréthane ne touchera aucune partie du bois ancien de la maison, ça s’enlèvera plus facilement s’il y a lieu. Si vous analysez le dossier du remontage de la maison Tousignant (dossier #27, segment-7, photo#112), vous allez voir qu'au lieu de mettre du papier noir 15 livres, j'ai fait mettre des panneaux minces de 1/4 de pouces "d'aspenite" sur le carré de pièces pour le protéger. C'est encore mieux que le papier noir.

Pour nettoyer des parties de bois « beurrées » d’uréthane, il n'y a pas vraiment de produits pour nettoyer ça, à part le "jet de sable" ou le sablage manuel. Et on sait tous que le jet de sable, c'est de la merde sur le bois, ça gruge trop ...

Ce que vous pouvez faire également pour ASSAINIR davantage les pièces de bois des murs, c’est de faire ce que l’on faisait autrefois, c,est à dire : de chauler par l’extérieur les murs de pièces de la maison.

Faites cet opération avant de mettre le papier noir et l’isolation. ÇA coûte pas grand chose à faire, et c’est un plus. Un simple mixe d’eau et de chaux peint sur les murs. Il ne faut pas qu’il pleuve à grosses pluies battantes par contre sur ce recouvrement de chaux , parce qu’il va se délaver rapidement et tomber par terre.


Les anciens ont trouvé différentes recettes pour que le « chaulage » des maisons et bâtiments, soir le plus résistant possible aux intempéries, entre autres, ils mélangeaient de la glaise « fleurie » et devenue en poudre soyeuse, dans leur mixe de lait de chaux.

Aujourd’hui lorsqu’on désire recréer un bâtiment blanchi à la chaux à l’extérieur, on opte pour un chaulage à l’ancienne plus résistant, pour ce faire on ajoute de la peinture latex blanc ou coloré, au mixe de « lait de chaux ».

Recette de base : une poche de chaux, de l’eau, et un gallon de peinture latex, faire une gibelotte semi épaisse et peindre le bâtiment au large pinceau appelé ‘blanchis soi’ ; ça prend un bon bras ! Sinon on fait pulvérisé le bâtiment par des gens équipé pour faire ce travail et mieux connaissant que moi, dans l’art de faire un bon chaulage.

Ces spécialistes se retrouvent encore quelques fois en milieu agricole, ils chaulent surtout des intérieurs et extérieurs d’étables, surtout pendant la période du printemps. Mais il;s sont de plus en plus rares à faire ce métier.



Merci michel martel

 

 


 

 Autre courriel, 2013. (Comme par coìncidence, le remontage prévue de la maison en discussion ci-bas, est un carré de maison de 28 x 24.)

 Question :

 

 

Bonjour Michel, Comment vas-tu ? 

J’ai une question pour la fondation, quelle est la mesure réelle de la fondation :

28.4 X 24.7

Ou

28 X 24

 

Une autre petite question, tu pourras donc me revenir avec les deux réponses en même temps.

 

La fondation que nous verrons sortie de la terre et qui sera en pierres, nous y mettrons de petites fenêtres collées au sol comme à l’époque, la fondation doit-elle être de 12 pouce ou bien 14 pouces, sortie de terre.   

 

De plus, pour le plan, c’est juste le plan de la fondation pour permettre d’avoir une soumission de mon entrepreneur.   Mon architecte est très emballé par ce projet, de plus, quitte à me répéter,   il n’en revient pas que tu conserves si bien tout le patrimoine,  drôle d’hasard, mon architecte est né dans le bas du fleuve, donc a côtoyé ce type de maisons dans son enfance.

A bientôt.  C.

 

Réponse :

 

Bonjour les amis, la grandeur de la maison peut être considérer comme 28 x 24. Ce n'est jamais un carré parfait ces maisons, (La façade exemple a à 28 + 1/2 pouces, l'arrière 28 - 1 pouces approx, la même chose sur les largeurs) mais avec un solage de 28 x 24, la maison va pouvoir se positionner la-dessus. 

Donc le plancher de départ qui va être bâti sur le solage, pour recevoir les murs de pièces, va être de 28 x 24. Par contre après une épaisseur d'environ 5 pouces de matériel, appliquer sur l'extérieur des 4 murs du bâtiment pour son isolation et sa finition, il faut comprendre, que la maison, une fois la finition complétée à l'extérieur, va déborder de 4 à 5 pouces du solage, sur ses 4 faces extérieures. 

Si on ne veut pas que la maison déborde autant, et que plutôt on désire que le débordage de la maison par rapport à la face extérieure du solage ne soit que de 1 pouces approx, soit l'épaisseur que la finition de planches extérieure de la maison va avoir, et bien il faut que le solage soit fait de grandeur de 28 pieds 8 pouces x 24 pieds 8 pouces, mais que le plancher de départ par contre soit bâti de 28 x 24 pieds, à partir du milieu de l'épaisseur des 4 faces du solage, ici c,est un choix à faire par rapport à ces 2 paramètres de débordement de la maison, versus la face extérieure du solage FINI.. 

Et comme troisième choix, si le solage est destiner à recevoir un tchek à pierres de 4 pouces, à sa sortie de la terre, la grandeur du solage au tchek pour recevoir le plancher de départ et la maison va avoir 28 x 24, par contre le solage dans la terre va avoir 28 pieds 8 pouces x 24 pieds 8 pouces, puisqu'on le coupe de 4 pouces à sa sortie de la terre sur les 4 faces de la maison. Naturellement,  la footing (assise) doit être faite en fonction de cette grandeur de solage dans la terre de 28 pieds 8 pouces x 24 pieds 8 pouces.

Si ce que je vous explique, semble un peu chinois et confu pour vous, montrez ce texte à l'architecte, et dites lui de m'appeler. D'ailleurs si l'architecte aimerai faire une balade avec sa conjointe pour venir me voir à la maison, je suis disponible les fins de semaines, juste à m'avertir à l'avance. Ça va me faire un plaisir de le recevoir.

Maintenant pour la hauteur du solage Hors-terre, ça peut être 12 ou 14 pouces, selon ce que vous avez de besoin pour fenêtres de cave. Idéalement ces maisons ne doivent pas être sur un solage trop haut hors terre ,  comme 2 ou 3 pieds comme les maisons modernes, parce que ça leur enlève du charme ancien et ça débalance architecturellement les proportions anciennes du bâtiment. 14 pouces c'est correct limite.

On se reparle, michel

 

 

Qui est en ligne?

Nous avons 57 invités et aucun membre en ligne

06-150x150.jpg

Copyright © 2016 Michel Martel / Pièce Sur Pièce - Tous droits réservés