choisir une catégorie →

Travaux intérieurs

Beaucoup plus de contenu pour les abonnés
Vous devez vous inscrire (abonnement) pour voir l'ensemble des articles de cette section du site.
La survie du site ... dépend des abonnements.  Merci !

27-Comment isoler une ancienne cave "vide sanitaire" avec solage (fondations) de pierres.



Question :

 Bonjour monsieur Martel.  Je vous envoie des photos de notre cave ou (caveau) Parce que mes questions sont sur l'isolation c'est un peu tres froid cette hiver le plus gros problème est que le plancher de la cave se maintien a environs 40F ce qui est parfait pour ne pas geler les tuyaux mais les planchers sont très très froids donc j'ai isolé toute les fentes entre les madriers du plancher par en dessous de ce plancher, par la cave, avec de l'urathene en cannettes, mais ca n'a pas beaucoup aider.

Ensuite j'ai installé de la laine minérale avec un coupe vapeur, sous ce plancher de madriers par la cave, ce qui n'a pas aider non plus parce qu'il reste un jeu d'air entre les planches et la laine.

Bon de toute facon je veux enlever la laine et le plastique je ne crois pas que c'est bon pour les grosses poutres de bois qui soutiennent la maison je crois que ca doit respirer.

Donc ma question est : nous avons penser a faire venir des specialiste pour isoler le plancher par le bas avec le spray, l'isolation en faume bleu qu'il spray.
Qu'est que vous en penser. ? C.G. Aylmer
















Réponse :

À mon avis il ne faut pas isoler le plafond de la cave, avec quoi que ce soit, parce que ça ne donnera jamais un bon résultat, le plancher va demeurer froid. La solution c'est qu'il faut chauffer la cave pour que le plancher demeure chaud. Alors si on veut chauffer la cave, ii faut que la cave soit isoler du froid, et le froid il entre par le solage de pierre qui n'est pas isoler.

Alors la solution c'est qu'il faut isoler le solage de pierre par l'intérieur. Le meilleur isolant pour faire cette job c'est de l'uréthane pulvérisé (le même stuff que vous vouliez faire mettre sur le plafond de la cave) excepté qu'on le fait mettre sur le solage de pierre à l'intérieur, pas sur le plafond de bois.

On fait pulvériser l'uréthane à partir du sol jusqu'au plancher de bois.

Naturellement il y a aussi d'autres alternatives que l'uréthane pulvérisé, parce que certains ingénieurs n'adhèrent pas à cette technique, prétextants que la fondation de pierre va garder son humidité dans la terre extérieure et qu'à la longue les joints de mortiers des pierres vont se détériorer. Est-ce vrai ou non ?? Personnellement je n'ai encore jamais vu de cas de telles dégradations sur des fondations pulvérisée depuis longue date.

Je vous montre ci-bas, la copie d'un courriel que j'ai reçu chez moi, il y a une semaine. C'est une dame qui a un problème similaire au vôtre. Voyez ce que je lui ai répondu. Sa question est en orangé, ma réponse est en bleu :

 Bonjour Monsieur Martel,

Je suis une nouvelle propriétaire de maison d'une centaine d'années (environ 110 ans, mais comme il y a eu un incendie dans les archives de Coaticook dans le milieu des années 1900... l'année de construction précise n'est pas disponible). Voilà, je suis tombée un peu par hasard sur votre site qui est des plus intéressants!

Présentement, ma maison possède des fondations en pierres (plus précisément sur 3 murs car il y a eu un rajout de pièces en 1991 et les fondations de cette partie sont en béton). Pas besoin de vous dire que dans cette cave...il y fait très froid. La température peut descendre à 3 degrés C. et ça demeure moyennement agréable même avec un poêle à bois. La température ne monte pas beaucoup, à peine à 12 ou 13 degrés quand il fait très froid. Le plancher du rez de chaussée est donc froid (céramique dans la cuisine, brrrrrrrr).

Je cherche depuis plusieurs mois des renseignements sur l'uréthane giclée. Évidemment, quand j'appelle pour des renseignements chez les "isolateurs", ça commence presque par une vente à pression! Vous qui avez l'expérience et qui n'avez pas à me vendre de produit, que pensez-vous de cette alternative en considérant que:

- le sous-sol, du moins dans cette partie, ne sera jamais habité (donc l'espace qui serait réduit est peu important)
- la hauteur est de six pieds environ
- il n'y a jamais eu d'infiltration d'eau (quoique j'imagine qu'il y a un suintement naturel invisible puisque ce sont des roches??!!)
- les murs sont assez droits, quoique au bas d'un des murs, il y a une large bande de béton (un pied de haut +-) donc ça serait difficile de monter une structure de 2X3, par exemple.
- le plafond de la cave n'est pas isolé.

Quand on isole de l'intérieur, y a-t-il des dangers que cette mousse fasse bouger les pierres? Que ça emprisonne d'une mauvaise façon une humidité quelconque? En fait, est-ce que l'uréthane est une bonne idée? Quelles seraient les autres alternatives d'isolation étant donné le type de fondations de ma maison?

Je vous remercie d'avoir pris le temps de me lire... en espérant que vous aurez quelques minutes pour me répondre :)
Bien à vous et bonne journée! V. L.



Bonjour Mme. L.

À cause de l'humidité de ce genre de cave on utilise pas de laine minérale elle va devenir humide avec la pierre et ce sera zéro. Effectivement l'uréthane pulvérisé va faire une bonne job, c'est une alternative pour tout scellé comme il le faut. Pour la solidité c'est très fort l'uréthane pluvérisé sur la pierre ça va tout tenir le solage dans un pain solide. Idéalement ce serait par la suite (pendant l'été) de vérifier les joints de ciments à l'extérieur entre les pierres et de les refaire s'il y a lieu pour bien sceller le solage de l'extérieur.

OUI, il y a d'autres alternatives pour isoler ce solage, entre autre avec de la laine de roche (Roxul), telle laine ne sera pas affectée par l'humidité. Cette alternative implique par contre l'installation d'une ossature de bois sur le solage pour contenir la laine. Par la suite on peut aussi mettre un coupe vapeur sur l'ensemble de cet isolation.

Et en dernier lieu, une fois que la cave sera isolé, ce serait de faire installer dans cette cave 2 ou 3 plintes électriques accrochées par les poutres du plafond (lambourdes) de la cave, et qui ne touchent pas  à terre, et de maintenir avec un thermostat électronique une chaleur dans cette cave, ça va aider à conserver le plancher plus chaud.

Naturellement il n'y a pas seulement que le solage de la cave qui garoche du froid, si l'isolation du dehors de la maison est désuet au niveau du bas du mur de la maison, il peut aussi entrer du froid par le bas des murs et qui va sur le plancher de la maison. MAis pour l'instant une isolation de la cave par l'intérieur, serais déjà un gros + à mon avis. Pour l'isolant, faire pulvérisé à partir du sol en remontant jusqu'au plafond de la cave une épaisseur de 2 ou 3 pouces au minimum d'uréthane.

Quand on isole ainsi le solage pas besoin d'isoler le plafond de la cave. Et une fois le solage isolé, l'humidité qui va s'accumuler au printemps et à l'été, va demeurer dans la cave au lieu de se ventiler (en faible partie) par les craques actuelles entre les pierres dans le solage et par le plancher du rez-de-chaussée (la cause d'odeur de cave dans la maison à cette période). Donc il faut prévoir d'avoir des soupiraux (ce sont de petites fenêtres de cave), qu'on laisse ouvert l'été pour une bonne ventilation et un séchage de la cave (soupiraux avec moustiquaires en métal galvanisé pour pas que le moutiquaires rouillent et pour pas que la vermine fasse un trou dedans et entre dans la cave, souris rats mulos moufette etc).

Quelquefois ces petites caves de terre ont également une porte de cave à l'arrière de la maison, dans la partie la plus creuse de la cave. Souvent des gens installent une porte moustiquaire à cette entrèe de cave, qui conjuguée avec les soupiraux ouverts, donne une bonne ventilation à la cave.

Si c'est fenêtres (soupiraux) sont fermés de dehors ou enterrés dans la terre, il faut les dégager, en creusant une margelle dehors à ras le solage. Il faut aussi drainer ce trou (margelle) devant ces fenêtres de cave, pour ne pas que l'eau s'y accumule et entre dans la cave, surtout dans les périodes de verglas l'hiver ou de fonte des neiges au printemps.

Si ces soupiraux ne sont plus bons, faire refaire ou acheter "tout fait" des petites fenêtres de cave étanches au froid et qui s'ouvriront quand ça sera le temps de ventiler.

 
Et aussi, pour couper l'humidité du sable, est-ce que l'on peut mettre un papier plastique par dessus le sable toute la grandeur du vide sanitaire. ?

Non ce n'est pas une bonne idée de mettre un polythène coupe vapeur épais (de type 6 milième et plus) sur la terre à la grandeur de la cave, si celui-ci demeure apparent.

La raison c'est que, si cette membrane de polythène n'adhère pas parfaitement au sol et que des poches d'air s'installent sous la membrane à différents endroits, cette humidité se dégageant de la terre, emprisonnée dans ces poches avec de l'oxygène, va causer des problèmes. La chaleur de la cave que les plintes électriques vont fournir, aura de la difficulté à assécher le sol à cause de la membrane. Donc il peut se générer sous cette membrane, des champignons et de la prolifération de petites bebites volantes à humidité, comme des maringouins ou des bebites à fruits. Également ça va conserver des odeurs de cave humide, qui vont ressortir de dessous la membrane, viciées l'air du vide sanitaire et quelquefois vont se sentir dans la maison au rez-de-chaussée.

Il faut que cette membrane de polythène soit complètement écrasée sur la sol avec une couche de sable, pour empêcher l'oxygène de s'installer entre le polythène et le sol.

Si vous voulez que ce soit propre et pratique pour les pieds, aux endroits de circulation, vous pouvez répandre une  épaisseur de concassé par la suite sur ce sable. Ce concassé pourrait être mis directement sur le polythène, mais à la longue, aux endroits de circulation, les petites roches du concassé, risques de perforer la membrane de polythène, rendant cette membrane innefficace à ces endroits. Le sable sous le concassé agit comme un tampon.
 

Une autre situation qui permet de mettre un polythène sur le sol, c'est lorsque qu'on veut faire couler un plancher de ciment.
On peut mettre du plastique polythène et de l'isolant rigide (styro-mousse bleu ou rose de 2 pouces d"épaisseur, ou des coeurs de portes) sur le sol, on recouvre d'une couche de sable (ou non), et on coule le plancher de ciment, (on peut avant le coulage du ciment, mettre un treillis industriel en acier et y fixer des serpentins de tuyaux spéciaux, pour obtenir par la suite un plancher chauffant. Dans ce cas le treilli sera appliqué directement par dessus l'isolant. Voir des spécialistes dans ce type de chauffage pour plus d'informations). Ces types d'intervantions, vont couper l'humidité et le froid du sol, il va être SCELLER par le  ciment de la cave, et demeurer plus sec n'étant pas en contact direct avec le sol humide.



LA RÈGLE DE BASE
, demeure de ventiler adéquatement la cave au printemps-été en gardant les soupiraux ouverts, et de garder la cave tempérée par une chaleur l'automne-hiver.

 

ET FINALEMENT, une solution miracle au haut taux d'humidité d'une cave, demeure naturellement un bon DÉHUMIDIFICATEUR (déhu.), relié par tuyauterie à un drain quelconque de la cave, pour ne pas passer son temps à aller vider le réservoir du déhu. qui peut se remplir jusqu'à 2 ou 3 fois par jour.

Cette solution du déhu. est extrêmement efficace, si le déhu. est d'une bonne grosseur (déhu. qui coûtait en 2013. dans les 300$ approx.).


Lire aussi l'article ; "Rendre des vieilles fondations étanches"

 

 

Qui est en ligne?

Nous avons 62 invités et aucun membre en ligne

01-150x150-0323.jpg

Copyright © 2016 Michel Martel / Pièce Sur Pièce - Tous droits réservés