choisir une catégorie →

Travaux intérieurs

Beaucoup plus de contenu pour les abonnés
Vous devez vous inscrire (abonnement) pour voir l'ensemble des articles de cette section du site.
La survie du site ... dépend des abonnements.  Merci !

86-Installer des planchers de madriers anciens, de différentes épaisseurs, sur un plancher de contreplaqué. Et informations sur l'humidité contenue dans le bois.

 

 

 Cet article donne des explications techniques sur l'installation de madriers anciens. Il est  le complément de l'article #48 dans Faq catégorie extérieur, et la suite d'un échange de courriel décrit dans cet article #48.

 

On peut voir la coloration que j'ai réaliser de ce plancher sur  l'article # 72 de Faq  catégorie intérieur.

 

On peut voir une autre installation de plancher dans le dossier #11 de  la maison Couture, Segment-15.

 

Ce plancher est aussi visible sur le dossier de la maison Martel, segment 11-b.

 

(Voici donc la suite de l'entretien par courriel de l'article #48 / faq / extérieur ...)

 

Rebonjour P.O. et Geneviève

 

Pour les planchers, c'est pas une bonne idée de prendre celui du haut et de la remettre en bas. Premièrement, il est déjà fait pour aller en haut avec plafond du dessous raboté et peint, qui est pas mal plus beau que de mettre un plafond "de cave" au rez de chaussée, et que naturellement au grenier (à l'étage) le plancher est innégal en hauteur entre chaque madriers, et c,est normal, il a une belle usure de pieds et a été niméroté justement pour conserver tout ces beaux paramètres anciens.. 

 

Et deuxièmement, si vous installez ce plancher au rez de chaus. ça va être la même job que de remettre ce qui restait du plancher original du rez ... parce que vous allez mettre la face peinte raboté et ÉGALE sur les dessus donc le dessous va être innégal.

 

IL faut comprendre, que les madriers de planchers anciens NE SONT PAS TOUS DE LA MÊME ÉPAISSEUR, parce que les moulins à scie n'étaient pas preformants pour être capable de tailler du bois similaires en épaisseur. C'est la raison que lorsque les anciens faisaient des bouvetures à la main sur ces madriers, ils s'organisaient pour prendre la plus bellle face du madrier, exemple pour le plafond du rez..., et ils faisaient la bouveture en accotant toujours le bouvet sur cette face, ce qui donnait une face ÈGALE lors de l'installation, et l'excédent des épaisseurs diverses dépassait au grenier, on s'en foutait parce qu'au grenier c'était pas grave  de marcher sur un plancher innéga

 

Donc si on remet CE PLANCHER DE MADRIERS AU REZ... avec la face égale pour marcher dessus, on ne peux par mettre ce plancher sur un plancher droit en contreplaquer, IL FAUT CLOUER DES LATTES SUR LE CONTREPLAQUER, et installer le plancher en GRUGEANT à l'endos les madriers trop èpais.

 

C'est ce qu'Ils ont fait les anciens SUR TON PLANCHER DU REZ ..., ils on gruger en dessous des madriers (à la cave) les madriers trop épais, vis à vis l'endroit ou ils arrivaient sur les lambourdes pour qu'ils tombent ÉGALS sur les dessus en s'embouvent bien.

 

En résumé je laisserais le plancher de l'étage ou ils est, je remettrais ce que reste de bon de celui du rez.. sur le plancher du rez... avec la technique des lattes par terre pour REMPLACER enfin  de compte, l'emplacement autrefois des lambourdes de cave.

 

voici quelques photos au cas ou tu pige pas ce que je te dis, c'est moi qui installe des madriers sur un plancher de contreplaquer, la seule différence sur ma job c,est que mon plancher de contreplaquer était valonneux, innégal en hauteur j'ai été obliger de SHIMER les lattes à niveau avant de commencer à AJUSTER le plancher.

 

Pour te donner encore un exemple de temps de travail, pour faire une telle job (pour bien la faire), ça prend un bon 2 semaines d'ouvrage, à 2 gars, pour faire l'installation d'un tel plancher au rez de chaussée. Et la condition PRIMORDIALE, c'est que les madriers doivent être descendus à 6 ou 7 degrés d'humidité. Présentement ton madrier entreposé à l'extérieur dans des paquets protégés est  entre 12 et 16 degré, cet été il peut monter à 16-17 degré, le bois doit passer par un séchoir avant d'être installer, sinon le meilleur moment pour l'installer c'est l'hiver, dans la maison chauffer à 23-24 degré celcius, maison ventiler pour l'air chaud soit sec, et dont le bois a sécher dans la maison 3 semaines avant l'intallation pour tomber à 6-7 ou 8 degré max. d'humidité.

 

voilà

 

Vue d'ensemble du travail d'installation, lattes par terre

 

 

 

 

 

 

Vue d'ensemble du travail d'installation, lattes par terre

 

 

 

 

 

 

Ce madrier est trop épais, je dessine les endroits de grugeage à faire en dessous

 

 

 

 

 

 

Grugeage avec rabot électrique

 

 

 

 

 

 

Grugeage avec rabot électrique

 

 

 

 

 

 

On voit le travail du grugeage vis à vis les lattes

 

 

 

 

 

 

Assemblage et vérification si le grugeage est adéquat, sinon on ramène le madrier sur la table de travail et on le rabotte de nouveau

 

 

 

 

 

 

Après l'ajustement de la bouveture on ajuste en hauteur avec le niveau électronique (laser), on regruge certains endroits en dessous du madrier pour le descendre ou on shime pour remonter.

 

 

 

 

 

 

Assemblage des BOUTS de madriers à l'ancienne, à joints aléatoires

 

 

 

 

Je fais régulièrement ce genre de travail en contrat. Appelez moi si ça vous intéresse.

 

 



 

 

 Voici un autre courriel, qui traite de l'humidité dans le bois.

 

 

Question :

 

Bonjour M. Martel,

 

Je ne sais pas si vous vous rappelerai de moi. Vous êtes venu chez moi il y a 2-3 ans à St-J. pour faire une expertise sur ma maison. Les travaux à l'extérieur sont très avancés (toit Enviroshake, crépi refait et chaulé, plusieurs fenêtres changées, balcons, etc..).

J'ai mis en pièces jointes deux photos pour vous montrer le changement (sur la plus récente-maison blanche-il y a maintenant une gouttière de cèdre).

Je vous remercie pour les conseils que vous m'avez donné qui m'ont orientés dans mes travaux. Merci aussi pour votre site internet qui est un fantastique lieu pour les passionnés!

D'ailleur, il m'apparaît pleinement légitime que vous demandiez maintenant cette mince contribution pour compenser pour votre investissement de temps.

 

Je vous sais très occupé mais je prends tout de même la chance de vous lancer ces 2  questions:

 

J'ai récupéré un magnifique plancher de madriers d'une vieille maison en démolition, que je veux installer chez moi. Il est entreposé dans une shed donc le bois est plutôt humide même s'il était à l'abri.

Dois-je le faire sécher (si oui, au soleil est-suffisant) avant la pose pour éviter que les embouvetures se "retirent"?  Et les madriers étant peints, est-ce que ce serait trop violent de les sandblaster pour ensuite y passer la sableuse à ruban manuelle (je veux préserver le relief des planches), ou si le seul moyen envisageable pour décaper est le chimique ou thermique avant sablage?

 

Si jamais vous trouver le temps pour me répondre je vous en serai très reconnaissant, car d'habitude je trouve la plupart de mes réponses en lisant...mais pas cette fois-ci...!

 

Merci à vous et bonne continuation dans vos ouvrages,voici 2 photos de ma maison, la deuxième est la réalisation de mes travaux.

 

M. H.

 

 

 

 

 

 

 

 

Réponse :

 

Beau travail M., ça pas mal de gueulle, félicitations.

 

 

Pour le madrier, comprenez que tu bois entreposer dehors, même s"il est très vieux, va gonfler d'humidité pouvant aller de 12 à 18 degré. Du bois c'est toujours vivant. Si c'est installer sans séchage, aux premiers chauffages de la maison à la première hiver, les madriers vont "retirer" (vont rapetisser) et de larges fentes vont apparaîtrent entre les madriers, même s'ils ont été installés très collés.

 

C'est pas le moment l'été pour installer un plancher, c'est  trop humide, à moins de la passer au séchoir, ça ne sèchera pas assez au soleil. Le meilleur moment pour installer c'est l'hiver, quand la maison est au plus sec.

 

Exemple : sur une vieille armoire, les portes vont fermer difficilement en frottant l'été pourquoi parce que c,est humide. Tandis que l'hiver tout ferme bien pourquoi, parce que c,est sec.

 

Idéalement ça prend un testeur d'humidité pour vérifier le degré du bois, ou demander à un copain ébéniste de venir piquer les madriers et de les vérifier.

 

 

Question :

 

Merci pour les encouragements sur mon travail. De votre part, j'le prends! Et surtout, un TRÈS gros merci pour votre réponse détaillée. J'en attendais pas tant et ces informations me seront très utiles. Donc je m'arme de patience et....à l'ouvrage...!

 

Merci encore

 

M.

 

 

 

 

 

 

Qui est en ligne?

Nous avons 7 invités et aucun membre en ligne

12-150x150.jpg

Copyright © 2020 Michel Martel / Pièce Sur Pièce - Tous droits réservés