Maisons-Vente

:)

Segment-1, Présentation de la maison dans son état de récupération en 2021

Segment-2, Le curetage de l'étage de la maison, constations de beaux matériaux de boiseries anciennes toujours sur place.

Segment-3, Le curetage du rez-de-chaussée et une vue de la cave.

Segment-4, Curetage des murs extérieurs, intervention d'un habile opérateur de pelle mécanique.

Segment-5, Apparence extérieure d'origine de la maison ; suite des curetages extérieurs ; charpenterie traditionnelle

Segment-6, Fin des curetages extérieures ; la charpente de toit mise à nue ; le carré de pièces mis à nu.

Segment-7, Le démontage FINAL de la maison, en famille et en vidéo historique.

Segment-8, SUITE du démontage FINAL de la maison.

 


 

Ce segment-4 de la maison Bourque de Ste-Angèle

Nous montre les travaux de curetages de l'extérieur de la maison.

 

 

 

-1

 

Sur les photos 1 et 2

Un curetage d'expertise a été pratiquer sur les murs,

pour lire l'histoire des recouvrements de murs extérieurs de la maison dans le temps.

 

 

-2

 

On remarque dans le petit carreau à la gauche de la photo, un échantillon de la planche verticale d'origine des murs extérieurs, chaulée à la chaux.

 

Par la suite, au 19ième siècle, un déclin de pin cloué clous carrés tranchés industriel, est venus recouvrir la planches verticale.

 

Plus tard dans la première moitié du 20ième siècle (1930 à 1945 approx.), un recouvrement de "papier brique" est venu cacher le déclin.

 

Et finalement vers 1970, un stucco épais de ciment sur treillis, est venu recouvrir les murs.

 

 

 



 

 

-3

 Et le voilà ce recouvrement de stucco de ciment. Extrêmement difficile à cureter des murs manuellement,

j'ai dû faire intervenir une pelle mécanique, manoeuvrée par un habile opérateur.

 

La première partie de cette page, vous montre ce travail de curetage du stucco par la machinerie.

 

 

-4

 La galerie couverte du devant de la maison date du recouvrement des murs de la maison en papier brique.

 

 

-5

 Les fenêtres et porte de la maison ont été enlever pour l'intervention de la pelle mécanique.

 

 

-6

 

 

 

-7

 La laiterie sur le coin arrière de la maison et la cuisine d'été ont également reçu ce recouvrement de stucco.

 

 

-8

 

 

 

-9

 La toiture est de tôle pincée de la fin du 19ième siècle. Le recouvrement d'origine de la toiture en bardeaux de bois est encore sous cette tôle.

 

 

-10

 

 

 

-11

 

 



 

Et voilà le travail méticuleux de la pelle.

 

-12

 

Premièrement la galerie, non conservable, est rapidement dégagée de la maison.

 

-13

 

 

 

-14

 

 

 

-15

Par la suite l'opérateur très habile de la pelle (Pierre Bergeron de St-Grégoire), enlève avec dextérité et précaution,

du coin de sa pelle

ce recouvrement de stucco des murs de la maison, petit à petit, sans briser le carré de pièces des murs

et sans même affecter les recouvrements en dessous de ce stucco, de papier-brique et déclins.

 

Ouvrage de mâitre-opérateur, d'une précision incroyable.

 

Bravo Pierre !

 

 

-16

 

 

 

-17

 

 



 

Et voilà, le plus gros du travail pour enlever ce stucco, est réalisé par la machine.

Le restant du curetage des murs, je le fais manuellement.

 

-18

 



 

La continuité du curetage des murs extérieurs

 

-19

 

Après le départ de la pelle mécanique,

le restant du curetage des "époque de recouvrement des murs" en papier-brique et en déclin de bois,

sont enlevés manuellement et irrécupérables.

 

On voit apparaître en dessous, le revêtement d'origine de la maison,

en larges planches verticales bouvetées, et "traditionnellement" blanchies au lait de chaux

 

Les marques hotizontales du déclin, sont présentent sur le chaulage ancien des planches verticales.

ce qui donne les lignes que l'on voit sur les photos.

 

-20

 

 

 

-21

La rallonge arrière de structure à claire-voie va bon train pour sa démolition.

 

 

-22

 

 

 

-23

On peut voir sur cette photo la maison neuve moderne de François Bourque

construite en arrière de la maison familiale ancestrale des Bourque.

 

 

-24

 

 

 

-25

La grange-étable des familles Bourque, "tient le coup", de l'autre côté de la rue (la 132) en face de la maison.

On voit sur ses murs, également les anciennes traces de chaulage à la chaux du temps qu'elle se faisait belle.

 

 

-26

Le revêtement de planches verticales d'origine apparait de plus en plus.

 

Les planches du coin (l'angle) de la maison, enlevées, nous laisse voir l'assemblage du pièce sur pièce en queues d'aronde.

 

 

-27

 

Queues d'aronde

 

 

Voyez la continuité du curetage des murs extérieurs sur les prochains segments.

 

 

 

 

 

 

 

 

Qui est en ligne?

Nous avons 47 invités et aucun membre en ligne