La section Maisons-Archives du site ... une banque phénoménale d'informations sur le patrimoine bâti Québécois !

:)

 

Segment-1, début de la récupération.

Segment-2, curetage extérieur et démontage.

Segment-3, remontage structurel.

Segment-4, remontage isolation.

Segment-5, apparence extérieure, finition

Segment-6, apparence intérieure, finition

 


 

Ce segment 2, vous présente le "Curetage extérieur et démontage" final de la maison.

 

 

 

 
image 35

 

 

 
image 36

 

 

 
image 37

 

 

 
image 38

 

 

 
image 39

image 39, côté Est de la grande maison, dès que le fournil a été enlevé. On remarque la belle proportion Française de la grande maison (proportion architecturale qui se rapproche de la « règle d'or » ou « règle d'art ») : la hauteur du pignon du grenier, égale, 1 fois et 2/3 la hauteur du mur-pignon du rez-de-chaussée. On pourrait en discuter longtemps de cette « règle d'or » qui existe, entre des proportions diverses qu'on retrouve dans la charpente de toit de cette maison, et de beaucoup d'autres maisons très vieilles, semblables à celle-ci. Depuis des années d'expérience, de mon travail sur le terrain de la récup. de ces anciens bâtiments, je découvre ces jeux de proportions qui se rapprochent souvent du (1/3-2/3) ou (2/5-3/5). Proportions dans la façon de bâtir, qui se transmettait d'une façon empirique entre père et fils charpentier, entre maître et compagnon, entre compagnon et apprentis. Ce sont ces proportions et ces vieux trucs du métier oublié, qui donnent la solidité et la force au bâtiment. Ce sont également ces proportions « magiques », qui font qu'on trouve beau sans trop savoir pourquoi, une silhouette d'une vieille maison.

 

 

 


image 40

 

 

 
image 41

image 41, le versant « Façade » du toit, vient de perdre son système de coyau de pente de toit à la Québécoise, il a été basculé d'une volée vers le bas ; (je travaille très souvent seul dans le curetage des différentes parties de la récup. d'une maison, je trouve donc les moyens pour que « ça opère ». Sous les coyau, apparaît la partie la plus basse du toit (en bardeaux pâles). Cette partie était cachée depuis longtemps, ce sont ces bardeaux, qui sont de pin rouge et cloués à clous forgés, voir la photo 42.

 

 

 


image 42

image 42, voici les bardeaux de pin rouge, ils sont fendus à la main, rabotés et chanfreinés à la main, cloués à clous forgés. On est loin en arrière là ! Lorsque je touche ces bardeaux, j'en ai des frissons de retoucher à quelque chose qui a été oubliée là depuis 200 ans ; en les effleurant de ma main, je ressens les mains calleuses de ceux qui les ont façonnés et qui les ont installés. Quel travail de patience pour … la survie.

 

 

 

 
image 43

image 43 à 50, voici la forme Française de la grande maison, lors de sa construction d'origine.

 

 

image 43b, comparons avec son apparence de toit galbé.

 

 


image 44

 
image 45

image 45, côté Ouest de la grande maison, on remarque l'installation de la planche rudimentaire d'origine du pignon du grenier, petites planches dans le haut qui sont taillés à leur base en biseau pour embarquer sur celle du dessous, aussi taillé en biseau à son extrémité supérieure. On remarque dans le haut du pignon un petit carré de ventilation du grenier pour faire sortir la chaleur pendant l'été ou pendant le séchage des semences. Ce petit soupirail d'origine était la seule ouverture sur ce pignon (fermée par 2 petites planches pour l'hiver). Les autres trous de fenêtres sont venus plus tard.

image 45b, comparons avec son apparence de toit galbé 

 

 


image 46

 

 

 

 
image 47

image 47, on voit ici la planche d'origine du versant arrière de la toiture de la grande maison. On remarque l'usure du bois qui démontre que cette planche a été pendant une assez longue période le recouvrement unique de la maison (toiture de planches). Par la suite on a commencé à appliquer du bardeau de bois sur la toiture.

 

 

 


image 48

image 48, démontage et récupération de la planche de toit. Tout a été numéroté, analysé et photographié sous tous ses angles, pour pouvoir réinstaller ces planches adéquatement lors du remontage. Nous avons ici une vue du côté ouest de la maison. On peut admirer les belles proportions Françaises de l'ensemble du bâtiment.

 

 

 


image 49

 

 

 


image 50

 

 

 

 
image 51

images 51 à 53, vues de près d'une partie supérieure de la charpente de toit.

 

 

 


image 52 

 

 



image 53

 

 

 


image 54

images 54 à 61, démontage de la charpente de toit.

 

 

 


image 55

 

 

 
image 56

 

 

 


image 57

 

 

 

 


image 58

 

 

 

 
image 59

 

 

 

 
image 60

 

 

 

 
image 61

 

 

 

 
image 62

images 62 à 63, démontage du carré de pièces (les murs de pièce sur pièce de la grande maison).

 

 

 


image 63

 

 

Qui est en ligne?

Nous avons 210 invités et aucun membre en ligne