Maisons-Vente

:)

 

Segment-1 : photos préliminaires de l'intérieur de la maison dans son "jus" ancestral. Matériaux exceptionnels.

 


 

Je vous présente la maison des générations Lemire, construite en 1870. (année déterminée après recherches exhaustives en archives, par un des descendant Lemire encore vivant, historien de métier et enseignant à l'université).

 

Cette maison, non habitée depuis 1990,  possède comme qualité exceptionnelle, de n'avoir jamais été modifiée dans son intérieur, au niveau de ses matériaux, de ses divisions de murs et de sa finission, depuis la période du premier quart du 20ième siècle.
Et certains matériaux sur place datent de l'origine de la maison en 1870.

 

C'est donc très rare de trouver une ambiance et des matériaux aussi vieux, encore sur place, et qui nous transporte instantanément 100 ans en arrière.

Phénoménal à constater sur place.

 

Inutile de vous dire, que lors du future curetage de l'intérieur de la maison, une attention spéciale va être mise pour prendre en note sur plans et mesures l'ambiance actuelle de cette vie passé, et une attention spéciale va également être mise en branle, pour faire une belle récupération par numérotage de ces matériaux d'exception.

 

Voici dans ce dossier préliminaire de la maison, des photos prises rapidement dans la maison. Je vous décris dans cette page web ces photos.

 

De meilleures photos des lieux sont à venir. Les travaux de curetages et récupération vont probablement se faire dans les mois d'hiver et printemps 2022.


 

Définition de : dans son jus ...

 

Ce terme de collectionneur et d'antiquaire, en ce qui concerne des meubles antique consiste à mentionner que tel meubles x a été trouver sur le terrain, avec ses couleurs ses saletés et ses usures acquises avec le temps.

Lors d'une revente de ce meuble très souvent aucune intervention ne sera faite sur le meuble, pour le nettoyer, le décaper ou quoi que ce soit. Il va être vendu tel que récupéré. C'est ce qu'on appelle dans le métier, un meuble "dans son jus".

On peut appliquer la même définition d'une ambiance et des matériaux "dans son jus", de l'intérieur d'une maison. Et c'est ce que vous allez voir sur les prochaines photos.

Si vous fouillez dans les dossier de la section "Maisons-Archives" du site, vous allez voir d'autres exemple de description de maisons que j'ai déjà récupéré, et qui se présentait dans "leurs jus" lors de leur découverte.
Comme entre autres, regardez les segments 1-2-3 du dossier de la maison Marcoux-Giroux, c'était également un intérieur et extérieur de maison dans "son jus".

 


Dans cette maison, aucun isolant moderne,
aucun placo-plâtre (gypse), n'est présent...

Seulement que des matériaux de bois anciens ...

 

-1

 Sur photos 1 à 6

Grosses solives imposantes de plafond, non modifiées, rabotées à la main ; des couches de peintures anciennes racontent un peu le cheminement de la maison depuis 1870. Superbes.

 

Il en va de même pour le très beau plafond d'épais madriers (qui forme plancher des chambres de l'étage).

 

Madriers finement rabotés, intact.

 

-2

 

 

 

-3

 

 

 

-4

 

 

 

-5

 Par l'éclat de la lumière sur l'ancienne peinture glacée, on remarque aisément les marques du rabotage à la main.

 

 

-6

Les solives de plafond sont intactes non modifié, et de gros volume.

 

 

-7

 

 

 

-10

 

Le recouvrement des murs est sur le vieux crépi du 19ièmes, avec une multitudes de couches de tapisseries du 19ième et première moitié du 20ième siècles.

Sous le recouvrement de crépi se cachent un beau carré de pièce sur pièce équarri à la hache, et chaulé blanc de plusieurs couches de lait de chaux d'origine. L'apparence actuelle de ces murs de pièces, témoignent de l'apparence d'origine de l'intérieur de la maison.

 

-11

 Tous les murs de divisions intérieurs, sont fait de planches.

Mouluration (chambranles) simples, paysannes pauvre.

 

 

-8

 La cheminé de brique sur tablette

 

 

-9

Bel escalier de coin à pente raide, d'origine de l'époque du crépi multe-tapissé déposé (probablement vers la fin du 19ième) sur la "vie antérieure" des murs de pièces chaulés en dessous de ce crépi.

 

Cet escalier sera récupéré avec soin par démontage numéroté, pour les amateurs (trices) puristes qui voudraient le reconstruire et la remettre en valeur.

J'ai démonté plusieurs fois de tels modules anciens d'escalier, vous en avez un exemple sur le dossier de la maison Marcoux-Giroux de la section Maisons-Archives, sur le segment-1 photos 18 à 22, on voit l'escalier avant son démontage et sur le segment-7 photos 2 à 4, on voit le remontage de cet escalier lors de la restauration de la maison par Dominique.

 

-12

 Tout est intacte dans cet escalier, belles usures du temps, couleurs anciennes sous cette peinture bleu poudre.

 

 

-13

 

 

 

-14

 À l'étage, tous les murs sont également de planches bouveté, planches dites "de V" typiques du tournant du 19ième siècle.

 Peinture très ancienne sur les murs, oxydée par le temps.

 

-15

 Certaines sections de murs avec la peinture craquelé par une gomme laque en dessous de la peinture,  seront également numéroté avant démontage.

 

 

-16

 Les planchers de l'étage sont encore sur le madrier plafond du rez.

Ces planchers possèdes des dessins colorés à la peinture, naïfs, en bordure des murs de chambres, bel élément à remettre en valeur lors d'une restauration.

Également la peinture ancienne usé et oxydée, est un bel élément à remettre en valeur lors d'une restauration puriste.

 

 

-17

 

Chambres construites en "cabanes" de façon traditionnel,

dans l'espace grenier (les combles) de la maison.

 

Voir article sur la définition des cabanes, Faq / intérieur / article #36

 

 

-18

 

 

 

-19

 

 

 

-20

 

 Dossier à suivre ... récupération de cette maison prévu pour l'automne 2021 et hiver printemps 2021-22.

 

 

 

 

Qui est en ligne?

Nous avons 230 invités et aucun membre en ligne