Faq : Les Travaux EXTÉRIEURS

 

Si certains liens vous amène sur des page VIDES,

c'est que l'abonnement au site est nécessaire pour les visionner,

il en va de la survie du site ...   Merci de m'appuyer !

 



 

Finition de murs extérieurs, en planches verticales qui sont : soient rectilignes  en longueur (20ième siècle),
ou qui sont non-rectilignes en longueur, on dit de ce type de planches qu'elles ont du fruit .

 

FRUIT = ancienne façon de tailler "à la main" (de déligner...) des planches en longueur,
avec la forme de l’arbre, pour conserver le plus de bois possible
une fois l'écorce enlevée sur les arêtes de la planche.

Donc ces planches avec du fruit, sont de différentes LARGEURS dans leurs deux extrémités, et s'installent une après l'autre sur le mur, en "tête-bèche", pour conserver un aplomb relatif de la verticale.

 

On dit que les planches "DANSENT" sur le mur.

 

  -1

 

-2

 

-3

 

La planche "rejet d’eau" traditionnelle, est située horizontallement à mi-murs pignons, et comme son qualificatif le mentionne, elle rejette l'eau dégoulinante du pignon du bâtiment, hors la portée du mur pignon inférieur.

 

-4

 

-5

 

-6

 Les photos ci-haut #1 à 6, proviennent de la maison Martel-Béliveau.

 

dossier #1 /  Martel  /  seg-13  /  photos 15 et 15A

Exemple de restauration du mur extérieur, en finition de planches mises à la verticale,
planches avec du fruit ( texte explicatif sous photo15A).
Exemple de rejet d’eau sur ligne de pignon sur les photos 7 à 16

 

dossier #1 /  Martel  / seg-12 /  photos-1 a 3a


Exemple de restauration du mur extérieur, en finition de planches mises à la verticale, planches ayant du fruit (voir texte explicative de photos 3 et 3a), et planches blanchies à la teinture latex extérieure.


 

Les planches ou madriers anciens, qui ont du "fruit",
se retrouvent PARTOUT dans la construction d'un bâtiment ancien des 17-18-19ième siècles.

 

-7

 

Ici sur la photo #7, nous voyons des madriers de plancher, taillés avec du fruit et assemblés tête -bêche. Ils dansent sur le plancher ...

 


Voici d'autres liens sur le site, qui montrent des finitions de recouvrement du murs de maisons anciennes, en planches verticales diverses,

lors de chantiers de restauration.

 

dossier #31  /  Carignan  /  seg-12  /  photos 209 à 223

Toiture à pente dite “à la Québécoise”, avants-toit retroussés, avec recouvrement en planches neuves, mises à la verticale, planches pré-peintes de Maybec.

 

dossier #2 / Leblanc / seg-5 /  Photos au complet de segment.

Toiture à pente de toit raide à la française, avec recouvrement en planches neuves, mises à la verticale, planches pré-peintes de Good Fellow, choix de différentes largeurs de planches qui se succèdent sporadiquement, et joints de mi-mur pignon avec rejets d’eau.

 

dossier #27   /  Tousignant   /  seg-8       /        photos 144 à 149

Recouvrement en planches anciennes restaurées, mises à la verticales et blanchies à la teinture au latex.

 
 



 

Voici d'autres liens qui montrent, des exemples de VÉRITABLES HISTORIQUES,

finitions anciennes de murs extérieurs sur de la planche verticale chaulées au lait de chaux.

 

Et des exemples de "superpositions" de divers recouvrements de murs extérieurs

dans le temps, que l’on découvre, lors d’un curetage de murs extérieurs.

 

dossier #31  /  Carignan  /  seg-4  /   photos : 85 à 95

Sur photo 85, on voit 3 recouvrements de murs superposés dans le temps :
Amiante, déclin de pin, et planches verticales d’origine blanchies.


 

dossier #54    /  Bergeron          /          seg-3     /          photos : 50 à 58

Sur photo 50, on voit 4 recouvrements de murs superposés dans le temps :
Déclin de métal, amiante, papier brique, déclin de pin, et planches verticales d’origine blanchies.


 

dossier #6 / Bourque / seg-7 / photos : Les 7 premières photos

La deuxième photo, montre 4 recouvrements de murs superposés dans le temps :
Déclin de métal, papier brique, déclin de pin, et planches verticales d’origine blanchies.

 

dossier #11  /   Couture  /   seg-7  / photos : 1 à 27

La photo 1, montre 2 recouvrements de murs superposés dans le temps :
Bardeaux de cèdre et planches verticales d’origine blanchies.


 

dossier #63  /   Rose-Lamothe   /  seg-2a  /   Photos au complet de segment.

Curetage des murs pignons, qui montre leur recouvrement d’origine en planches verticales en 3 sections, superposes une sur l’autre en bizeaux, SANS planche rejet d’eau à la ligne de pignon.

 

 

dossier #18  /  Normandin  /   seg-3   /  Photos 43 et 44

Ces photos 43-44, montrent 2 recouvrements de murs superposés dans le temps :
Déclin de pin et planches verticales d’origine blanchies.


 

dossier #38  /   Allie  /   seg-7  /   photos : 175 à 185

Ces photos, montrent 2 recouvrements de murs superposés dans le temps :
Papier brique et planches verticales d’origine blanchies.


 

dossier #18  /   Normandin  /   seg-3  /   Photos 55 à 57

Ces photos 55 à 57, montrent le recouvrements en planches verticales d’origine de la maison, avec les vieilles traces de chaulage des murs au lait de chaux..


 

dossier #11   /  Couture  /   seg-6  /   Photos : 24A et 24B,
Exemple ancien avec lignes en graphique de dessinée sur les joints de vieilles planches verticales de recouvrement, pour montrer le jeux de fruit des planches

 

 

 

Il y a d'autres endroits sur le site qui traite de ce sujet.
Utilisez la fenêtre de recherche dans le haut des pages du site
avec des mots clés pour découvrir,
les secrets disponibles sur le site.

 

 

 

 

Qui est en ligne?

Nous avons 414 invités et 2 inscrits en ligne