Faq : Les Travaux INTÉRIEURS

:)

 

Si certains liens vous amène sur des page VIDES,

c'est que l'abonnement au site est nécessaire pour les visionner,

il en va de la survie du site ...   Merci de m'appuyer !

 

 


 

Vers le milieu du 19ième siècle, les cheminées de briques sont de plus en plus populaires, et remplacent dans les construction de maisons, la grosse cheminée de pierre avec âtre, des siècles précédents.

La cuisinière de fonte, qui fait son apparition vers 1840 commence à prendre sa place dans les maisons. L'industrie en pleine expension au milieu du 19ième, en fabrique de plus en plus, et les traditions pour faire cuire les aliments et se chauffer avec un âtre de pierre s'estompent.

 

Dorénavant la cheminée de briques est suffisante pour brancher cuisinières et poêles de chauffage.


Souvent ces cheminées de briques ne démarrent pas à partir de la cave en maçonnerie, mais démarrent plutôt à partir d'une "tablette" en bois destinée à soutenir cette cheminée.

alt

Cette tablette en bois s'appelle une  "tablette de cheminée" . Elle est souvent convertie en placard SOUS la cheminée de briques, comme on le voit sur cette photo de la maison Couture.

Ces meubles robustes en bois, qui supportent la cheminée de brique, sont situées sur le plancher du rez de chaussée ou sur le plancher de l'étage ou directement dans le grenier de la maison.


Les cuisinières et les poêles de chauffage au bois y sont branchés par

un tuyau de métal.

Ce tuyau serpente souvent au travers les planchers de l'étage et au plafond des chambres à coucher de l'étage, pour profiter de la chaleur du "tuyau de poêle" et ainsi augmenter le chauffage de ces différentes pièces de la maison, avant d'aller se brancher à la cheminée de briques.


Pendant les froids intenses de l'hiver souvent le chauffage excessif faisait rougir ces tuyaux de poêle, et plusieurs feu ont été ainsi déclarés dans les maisons

J'ai déjà eu des témoignages de femmes âgées, qui ont vécu ces système de chauffage dans leurs "vies" de famille, et qui m'ont dit que quelquesfois lorsque le tuyau devenait trop rouge de surchauffe, elles suspendaient sur le tuyau mis à l'horizontal "au ras le plafond", des serviettes détrempées et dégoulinantes d'eau pour descendre la température du tuyau. Ça créait beaucoup de vapeur.


Je donne plusieurs explications et exemples de ces "cheminées sur tablettes" dans les certains dossiers de maisons, du menu Maisons-archives du site.


alt


 

Voici dans le dossier de la maison Lemire de 2022 à St-Étienne des Grès, située au dessus de l'évier, un autre exemple d'une "cheminée sur tablette" à laquelle est connecté le tuyau de métal qui reliait autrefois la cusinière à bois qui se situait à l'extrême droite de la photo.

 


Je vous invite à consulter les liens suivant, qui vous mèneront vers différentes pages du site, qui illustrent de telles cheminées du 19ième siècle.

Dossier de la maison "Couture" de Pintendre. Segment-2, Photo 11
Dossier de la maison "Couture" de Pintendre. Segment-4, Photos 4 à 9

Dossier de la maison "Couture" de Pintendre. Segment-11, Photo 13
Dossier de la maison "Couture" de Pintendre. Segment-15, Photo 19
Dossier de la maison "Allie" de St-Céletin. Segment-4, Photos 118 à 120
Dossier de la maison "Allie" de St-Céletin. Segment-6, Photos 160 à 161
Faq / catégorie intérieur / article # 55 / photo-1 dans exemple #10 d'escalier.
Dossier #51, la maison du capitaine Blais, photos 5 et 6


Sur les prochaines photos 1 -2 -3

Voici un Exemple de cuisinères au bois, du début du 20ième siècle, avec leurs tuyaux de métal d'évacuation des fumées, tuyaux que l'on voit dans le haut de ces cuisinières.

 

"Ces tuyaux de poêle" en acier, vont se raccorder dans les cheminées de brique sur tablettes


alt
photo-1

Cuisinière de fonte.


photo-2

Cuisinère de fonte et tôle émaillée, de style période "art déco".

 

 

 

photos-3

 

La Cuisinère de fonte Bélanger, de la maison du "Capitaine Blais"  , avec son tuyau d'acier d'évacuation, qui longe à l'horizontal le plafond et va se brancher à la cheminée sur tablette cachée dans le mur.

Presque tout dans cette maison du capitaine Blais est authentique et demeuré tel quel comme c'était au 19ième siècle, dossier à lire et savourer ...

 


 

Les poêles à bois de chauffage (boîtes) (Box-Stove).

 

-4

Sur cette photo-4, provenant d'un livre de Michel Lessard : Meubles anciens du Québec.

On voit un poele à bois "dit anglophone box stove"

qui pouvait également se connecter sur une cheminée sur tablette.

Ce poêle en forme de boîte de fonte, (dont ici un modèle des Forges du Saint-Maurice), servait surtout pour un chauffage dans une partie de la maison.

Sur celui-ci, on remarque un "PLUS CHAUD", sorte de gaine protectrice de la première partie chaude du tuyau de poêle, qui protégeait des brulures et qui récupérait de la chaleur pour la rediffusé dans la pièce par les ouvertures ouvragées que l'on voit.

 


 

Les âtres de cuisson des 17-18 ième et première moitié 19 ième siècles.

 

 

alt
photo-4, maison Meneux-Mantha

 

Exemple d'une cheminée de pierre du 18ième siècle, avec son âtre pour cuisiner et se chauffer et son four à pain à la droite de l'âtre.

 

Ce type de grosse cheminée, était présente dans les maisons plus anciennes,  et va persister dans la première moitié du 19iéme siècle,
cotoyant les poêle de fonte de chauffage et les cuisinières de fonte au bois.

 


photo-6

 

Exemple d'une cheminée de pierre du 17ième siècle,

dans une maison de pierre, qui est "probablement " la plus vieille maison "encore debout" au Québec,

et que David et Danielle protège parfaitement, dans les règles de l'art, et surtout ...
(loin de "l'emprisonnement" du classement monument historique gouvernemental, qui est rendu loufoque, d'une inutilité sans budget, dépassé, obstruant, et plein de ressources humaine avec des beaux diplômes mais peu de connaissances sur le terrain, en ces années 2020 et +)

 

Bravo David et Danielle !! Vous avez toute mon admiration.

 

 On remarque sur cette magnifique photo-6, le gros âtre de pierre pour cuisiner et se chauffer avec sa potence de bois.

À la droite de l'âtre, le four à pain en blanc, qui se connecte dans la cheminée de pierre.

Au plafond en haut de l'âtre, la grosse solive de plafond, qui supporte le plancher de madriers de l'étage.

 

Photo extraordinaire, représentative de l'ambiance de vie quotidienne au 17ième siècle.

 

Il y a d'autres endroits sur le site qui traite de ce sujet.
Utilisez la fenêtre de recherche dans le haut des pages du site
avec des mots clés pour découvrir,
les secrets disponibles sur le site.

 

 

 

 

 

 

Qui est en ligne?

Nous avons 124 invités et aucun membre en ligne