La section Maisons-Vente du site.

:)

  

 

Si certains liens vous amène sur des page VIDES,

c'est que l'abonnement au site est nécessaire pour les visionner,

il en va de la survie du site ...   Merci de m'appuyer !

 



 

Segment-1, Vues de la maison, à l'extérieur, lors de sa prise en charge de récupération, en novembre 2022

Segment-2, Vues de la maison, à l'intérieur, avant les étapes de curetage. Beaucoup d"éléments anciens encore sur place.

Segment-3, Le curetage du rez de chaussée.

Segment-4, Le curetage de l'étage.

Segment-5, Le curetage extérieur.

 



 

Petite maison de  26 x 24 pieds,

en pièce sur pièce massif
de 7 pouces d'épaisseur (rare).

 

 

 

La maison est demeurée "dans son jus" du 19ème et début 20ème siècles,

matériaux anciens d'origine encore présents à l'intérieur du bâtiment,

épaisseur impressionnante des pièces de bois constituant

les murs en pièce sur pièce.

 


 

Prix de vente de la maison
26,000 $ (transport et tx. en sus)

Cette adresse courriel est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
819 233-2280


 

Nous avons présentement comme renseignements historiques sur la maison :

 

--- J’ai acquis la maison de Pierre Rompré à l'automne 2022, pour l'enlever de son emplacement actuel (sa terre agricole d'origine). Merci Pierre de donner une chance à cette maison pleine d'histoire de ce coin du Québec, de survivre à la pelle mécanique de démolition qui l'attendait incessamment.

La maison est sur la terre #9 je crois (au 460 rang Ste-Elisabeth sud, sur le territoire de Ste-Anne de la Pérade, aux limites du territoire de St-Prosper, village situé au Nords de Ste-Anne

Cette maison était la maison du grand père de Pierre, Salomon Rompré. Le père de Salomon s'appelait Honoré, et demeurait à 2 maisons de la maison actuelle. Salomon est née dans cette maison voisine.

Salomon est le seul Rompré qui a passer dans cette maison, les autres propriétaires avant lui semble etre des Fraser et Leduc.

--- Le père de Pierre, Adrien Rompré n'est pas née dans cette maison, il est né sur la terre #18 à St-Prosper, non loin de la maison que je récupère actuellement.

Adrien Rompré est  le +vieux des enfants de Salomon.

Jean Rompré 80 ans en 2023, frère de Adrien, demeure à Québec, et a beaucoup d'informations sur la descendance des Rompré, qui semble etre arrivés à Ste-Anne dans la première moitié du 19ème siècle.
Jean a fait des recherches, jusqu'en France sur les origines des Rompré, qui découle des Levasseur, il a également écrit un livre : La terre des 18, qui relate l'histoire de la terre à St-Prosper qui appartenait à sa famille (devenue terre se son frère Adrien et aujourd'hui (2023) propriété de son fils Pierre Rompré.)

Claire 73 ans en 2023, soeur de Adrien et Jean, tante de Pierre, m'a donné également des infos historiques sur la famille, merci !

--- Salomon à acquis la maison de Joseph Fraser en 1959.
Ce Joseph Fraser a acquis la maison en 1933 de Tréflé Leduc qui en a été le propriétaire de 1910 à 1933. Avant 1910, je n'ai pas d'Informations pour l'instant.

J'ai les coordonnées de Pierre, Claire, Jean, que je ne divulguerai pas sur le web, mais ils seront disponibles pour l'acquéreur-re futur de la maison, pour continuer les recherches sur le anciens occupants de la maison.

 

Vidéo réalisée par Mgr Albert Tessier, pionnier du cinéma québécois.
Le vidéo a été capté dans les années 1930 et met en scène sa famille.

Souvenirs de Ste-Anne de la Pérade, la famille Rompré.

https://www.youtube.com/watch?v=SLWVfWfUVWU

 

La mère de Mgr Albert Tessier est une Rompré de Ste-Anne de la Pérade





Suite à ces quelques informations historiques,

j'ai donc donner comme nom à ce dossier :

La maison ROMPRÉ (Fraser-Leduc)

 

-- À suivre ... passionnant !

 



 

L'extérieur de la maison,
à ses débuts de récupération, en novembre 2022.

 

-1

 

Je n'aurais pas sauvé cette maison, si elle avait été trop transformé aux modes « bungalow de plastique ».
Là on est face à une trouvaille de plus en plus rare de nos jours.

Ça vaut le coup de lui donner une chance, et de récupéré au max. ses anciens matériaux et sa structure inviolée .

Des maisons de cet âge (deuxième moitié du 19ème) ça nous arrive, «normalement », beaucoup plus saines et "drettes"
que celles qui sont plus vielles et qui ont souvent plus souffert
de leur âge et des aléas de leur parcours.

Cette maison a toujours été bien entretenue, ce qui résulte de son bon état de conservation actuel. 

 

-2

 

Comme on peut le voir sur ces premières photos extérieures de la maison,

nous avons affaire ici, à une rare maison en 2022, "non modifiée".

 

Son apparence structurelle,

ses grandeurs d'origine d'ouvertures de portes et fenêtres,

ses proportions de construction d'origine, sont encore toutes présentes sur le bâtiment.

 

Le revêtement actuel extérieur des murs, encore présent depuis probablement les années 1930-40,

  se veut d'un matériau qui s'appelait "du papier brique". Très populaire dans le première moitié du 20ème.

Genre de cartonnage épais goudronné, avec en surface, une imitation de briques,

imprimées dans la couche de goudron d'asphalte de surface.

Suite au curetage prochain de ce revêtement extérieur désuet,
nous verrons le recouvrement de planches verticale d'origine de la maison
qui se cache sous ce papier-brique. À suivre ...

 

Petite maison simple d'établissement sur sa terre agricole, aux limites des villages de St-Prosper et Ste-Anne-de-la-Pérade,

construite vraisemblablement dans les décennies entourant le milieu du 19ème siècle (circa 1840-1875)

 

Nous verrons plus loin sur cette page, des photos de l'intérieur,

qui montrent les ambiances anciennes qui subsistent dans les divisions et dans les matériaux d'époque,

encore présents partout dans la maison.

Les anciennes habitudes campagnardes de "vies" passées, sont encore très palpables.

 

Je remercie Pierre Rompré,

de m'octroyer la chance de sauver la maison que j'ai appeler :
La maison Rompré-Fraser-Leduc
de Ste-Anne-de-la-Pérade.

maison ayant eu jadis comme dernier occupant des lieux, son grand-père Salomon.

 

Merci Pierre !

 

-3

 

 

-4

 

 

-5

 

 

-6

Sur photo-6

à l'arrière de la maison, subsiste encore la "laiterie" de la maison, flottant sur quelques roches au sol.

 

C'est le "réfrigérateur" d'antan, situé au Nord-Est, pour conserver les victuailles le plus au frais possible.

 

Sa petite fenêtre dite "de laiterie", encore présente pour laisser entre la froidure pour la conservation d'hiver.

 

Vision d'un temps pas si lointain,

d'habitation en milieu rural bien assis sur les vielles traditions.

 

-7

 Sur photo-7 : Cuisine d'été de 15 x 18 pieds,

Structure à poteaux, comme un bâtiment de ferme (claire-voie).
Rallonge construite postérieurement à la maison principale.

 



 

Jetons un oeil à l'intérieur de la maison,
avant le début des travaux de curetages.

Au segment-2 de ce dossier ....

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Qui est en ligne?

Nous avons 1280 invités et aucun membre en ligne