Les Matériaux à vendre

 

Manteau de cheminée et lambris de bas-murs, menuisé en pin, assemblages cernant des panneaux soulevés à simple reliefs, assemblages à tenons-mortaises, le tout raboté à la main.

Malheureusement décapé à vif par des antiquaires mé-connaissants du centre-Québec, le lambris a perdu sa teinte peinte d'origine.
Malgré tout, on peut  admirer le travail du menuisier artisan talentueux, qui a conçu ce lambris pour une maison jadis de bourgeoisie rurale.

 

L'ensemble comprend :

--- Le corps central du manteau qui enrobait la cheminée.

--- Les bas murs (lambris de demi revêtement), constitués d'environ 40 pieds linéaires, de différents modules  de 2 ou 3 panneaux soulevés menuisés ensemble.
Ce lambris contournait la pièce et les fenêtres, où se trouvait jadis, ce magnifique ensemble.


Ce manteau a été récupéré dans la région de Yamachiche, à l'époque de la construction de l'autoroute 40.

Suite aux expropriations de terrains pour passer l'autoroute, une très vielle maison de colombage briqueté a été démolie, le lambris était dans cette maison.

Ce manteau a été recupéré dans cette maison des familles Proulx.
J'ai quelques copies de photos de cette maison, et d'ancêtres qui ont vécu là.

Je reviendrai sur ce dossier avec ces photos d'archives explicatives.

Deuxième moitié  du 18ième, début 19ième siècles  ?? ,  des recherches restent à faire.

Consultez le livre de George W. Leahy (L'ornementation dans la maison Québécoise) pour une description de ce type de lambris mural du dernier quart du 18ème siècle.
voir la section livres à consulter.


alt



alt



alt



alt

Qui est en ligne?

Nous avons 197 invités et aucun membre en ligne