La section Maisons-Vente du site.

Si certains liens vous amène sur des page VIDES,

c'est que l'abonnement au site est nécessaire pour les visionner,

il en va de la survie du site ...   Merci de m'appuyer !

 



 

Segment-1, Vues de la maison, à l'extérieur, lors de sa prise en charge de récupération, en novembre 2022

Segment-2, Vues de la maison, à l'intérieur, avant les étapes de curetage. Beaucoup d"éléments anciens encore sur place.

Segment-3, Le curetage du rez de chaussée.

Segment-4, Le curetage de l'étage.

Segment-5, Le curetage extérieur.

 



 

Les travaux de cutages des revêtement successifs des murs extérieurs

de la maison sont en cours sur ces photos.

Wow ! tout comme au grenier (sur le segment-4),

la maison nous révèle d'autres secrets de son "histoire" architecturale.


Découvrons ça ensemble dans ce segment-5.

 


 

Les murs extérieurs.

-1

 Sur photos # 1-2-3-4, nous voyons le mur arrière de la maison, cureté de ses recouvrements et qui laisse voir le structurel en pièce sur pièce.

LA flèche jaune nous montre, la fenêtre arrière de l'architecture d'origine de la maison, qui a été placardée lors du gros remaniement de la maison au tournant du 19-20ième siècle, que j'ai expliqué en segment-3 en photos et textes # 33 à 39.

 

Ce qu'il y a de rare et d'exceptionnel sur ce carré de pièces, c'est qu'Il est formé de billes de bois sciées,
TRÈS épaisses (7 pouce d'épaisseur),

et que ces énormes billes de bois sont superposées une sur l'autre,

en jointements carrés aux angles (aux coins) du bâtiment.

 

Ces billes de bois se maintiennent solidement en place une sur l'autre, par des grosses chevilles de bois qui les relies entre elles dans leurs superpositions.

On ne peux pas voir ces chevilles de l'extérieur, puisqu'elles sont cachées entre les rangées de pièce sur pièce.

 

Cette rare façon de tailler les billes si épaisses et de les assembler ainsi entre elles,

en fait une maison UNIQUE,

comme je n'ai jamais vu dans ma carrière de sauveteur de maisons anciennes.

 

Voici des liens sur mon site, qui montre un tel assemblage de pièces aux angles, en jointements carrés au lieu de queues d'arondes traditionnelles.

Maison Leblanc / Photo # 44

Maison Leblanc / Photo # 26, construite vers 1770-1790, Bécancour.

Maison Rose Lamothe / Photos # 16a - 26 - 27, construite également dans le dernier quart du 18ème siècle.

 

 

-2

 

 

 

-3

 

 

 

-4

Photo-4 

Comparaison de grosseur entre, une de mes "raquettes" et la bille de bois.

 

 

-5

 

 

 

-6

 Photos #5-6

Sur le curetage du coin arrière-droit du bâtiment, on peut constater les 3 différents recouvrements de murs,

qui nous montre les 4 vies (les apparences de vies), que le bâtiment a reçu au cours de son existence.

 

#1 --- Le recouvrement en papier-brique actuel, qui date des décennies 1935-1950

 

#2 --- En dessous du papier-brique, un recouvrement de DÉCLIN d'épinette, embouveté, à clous carrés, qui date des dernières décennies du 19ème siècle.

 

#3 --- Sous ce déclin, la planches verticale, blanchies dans ses plus beaux jours au lait de chaux protecteur, et clouées à clous carrés (tranchés), de la presque origine de construction de la maison.

#4 --- Nous montre la assemblage en "bizeaux traditionnels", une sur l'autre,  des planches murales verticales du bas et du haut des murs pignons.

 

Et finalement sous cette épaisseur de planches verticales, le pièce sur pièce, avec une couleur "grisonnante pâle", qui nous indique que la maison est demeurée quelques années à son origine, directement sur l'apparence du pièce sur pièce à l'extérieur ;

lors de la période d'origine d'établissement de la maison, et de grande pauvreté probablement, avant d'avoir les moyens de recouvrir son carré de maison pour le protéger.

 

 

-7

 Photo-7, curetage du coin Façade-Gauche,

on le voir ici sur son premier recouvrement de

planches verticale, blanchies dans ses plus beaux jours au lait de chaux protecteur,

et clouées à clous carrés (tranchés), de la presque origine de construction de la maison.

 

 

-8

 Photo-8

... clouées à clous carrés (tranchés) du circa milieu du 19ème siècle.

 

 

-9

 Photo-9

Le coin d'angle, rendu sur le structurel de pièce sur pièce.

 

Les pièces (les billes) de mur, sur la couleur plus dorée de bois, indique qu'elles ont été légèrement amincies ou égalisées en surface,

lors de l'installation  du recouvrement de planches verticales, pour que celles-ci "s'embouvettent bien" pour donner un mur de finition en ligne droite.

 

 

 

 

 

 

Qui est en ligne?

Nous avons 387 invités et 2 inscrits en ligne